20.7 C
Île Maurice
samedi, mars 2, 2024

laserOstop®, au service du sevrage tabagique

Qu’elle s’inscrive dans les fameuses résolutions de la nouvelle année ou qu’elle soit LA décision de notre vie, la volonté d’arrêter de fumer s’accompagne désormais d’une solution éprouvée, en une séance, sans effets secondaires ni douleur, au centre laser anti-tabac de Grand Baie, installé depuis juillet sur le chemin Vingt Pieds. Delphine Raimond 

C’est Françoise qui testera pour vous ; je l’accompagne dans sa démarche salutaire, me fais toute petite et découvre avec elle le protocole. Davina Léon, la représentante de la méthode laserOstopÆ aux côtés de Yannick Devilliers, détenteur de la franchise à Maurice, nous reçoit dans son cabinet, au rez-de-chaussée du bâtiment GBBQ. La première partie de la séance est une discussion ouverte, détendue, relevant les points essentiels du protocole : questionnaire sur les habitudes, motivations, loisirs, occupations, entourage ; informations sur les contre-indications, puis les effets de la nicotine sur le cerveau, ce qui se passe dans l’organisme et qui fait froid dans le dos ; détails de la méthode, l’aspect comportemental et psychologique, etc. Nous apprenons alors le fonctionnement dit « normal » d’un cerveau de non-fumeur et le mécanisme inhérent au fait de le devenir ! Je n’en dévoilerai pas davantage, protégeant ainsi le contenu de la méthode, mais ce que je peux vous dire, c’est qu’en écoutant Davina – charmante et bienveillante – nous comprenons nombre de choses pourtant si évidentes. La notion de tentation et d’envie (en réalité très éphémère) à distinguer de celle du besoin. Ou encore la démarche primordiale dans le protocole : casser la routine, changer les automatismes, remplacer l’addiction par l’action !

Forte de tous ces éléments, Françoise s’allonge, s’équipe de lunettes protégeant du faisceau lumineux rouge et découvre, au son d’une musique douce et agréable, la photobiomodulation. Durant une demi-heure, la praticienne effectue des micro stimulations au laser (un gros stylo), sur des points auriculaires précis : une quinzaine à droite, un peu moins à gauche. Ainsi, Davina agit sur la dépendance physique à la nicotine, en endormant les récepteurs nicotiniques, qu’il ne faudra donc plus réveiller ; d’où l’importance de se défaire de la gestuelle, de remplacer les anciennes habitudes par de nouvelles ! Un point téléphonique est effectué sept jours après. « La volonté est fondamentale, je ne fais pas de miracle. Le laser donne un coup de pouce et mon rôle à moi, c’est coach et praticienne. Je vous aide, vous donne les outils et astuces à appliquer par la suite, mais vous avez compris qu’il y a d’un côté la dépendance physique (le manque et les symptômes) et la dépendance psychologique et comportementale (les habitudes acquises au quotidien pendant toutes ces années), dont il faut se défaire ! » Dans son approche rassurante, Davina, bien plus qu’une praticienne, prend du temps, accompagne, livre de réelles clés pour réussir. Le protocole de sevrage, garanti 12 mois en cas de rechute, mais aussi de besoin de soutien psychologique, est aujourd’hui recommandé par nombre de médecins mauriciens. 

https://www.laserostop.com/lp_centre/centre-laser-anti-tabac-grand-baie-ile-maurice/

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,998FansJ'aime
468SuiveursSuivre
420SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES