Dans notre précédente édition, nous avions indiqué que le gouvernement avait annoncé l’élimination sélective des chauves-souris. La raison évoquée : les dégâts causés aux cultures de fruits de saison. En réaction, une délégation de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), dont le Dr Tigga Kingston, co-président du groupe et spécialiste des chauves-souris, était à Maurice durant le mois de novembre.

La délégation a rencontré plusieurs intervenants, y compris la Mauritian Wildlife Foundation (MWF). Le Dr Kingston a aussi animé deux jours d’atelier pour souligner l’importance des chauves- souris dans l’écosystème, les méthodes pour les compter, l’évaluation des dommages aux fruits et la réduction du con it entre les producteurs de fruits et ces animaux.

« La décision d’abattre toute population animale doit être appuyée par une évaluation scienti que de la structure de la population et de la dynamique de l’espèce. A notre connaissance, une telle évaluation scienti que n’a pas été menée et donc nous demandons que le gouvernement mauricien arrête immédiatement l’abattage. Une gestion des chauves-souris frugivores sur le même genre de recherches factuelles, qui ont si bien fonctionné pour d’autres espèces dans votre pays doit être développée » affirme le Dr Kingston.

Des représentants de la National Parcs and Conservation Service, Food and Agriculture Reserach and Extension Institute, Mauritius Society for Animal Welfare et la Mauritian Wildlife Foundation ont assisté à l’atelier. Les discussions ont été fructueuses et les di érentes institutions ont partagé leurs expériences, leurs approches ainsi que des solutions avec l’aide du Dr Tigga Kingston, qui a partagé son expertise en la matière.

L’UICN DEMANDE L’ARRÊT IMMÉDIAT DE L’ABATTAGE DES CHAUVE-SOURIS

 

A PROPOS DE LA MWF

La Mauritian Wildlife Foundation (MWF) est la seule organisation non-gouvernementale (ONG) à l’île Maurice exclusivement consacrée à la conservation et la protection des espèces animales et végétales en voie de disparition.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Vikash Tatayah : « L’abattage des chauves-souris est inutile »

En décembre dernier, pour la deuxième année consécutive,