Créer et démocratiser la culture du vin à Maurice. C’est l’objectif que s’est fixé Grays Inc. Ltd, à travers ses dix caves 20/ Vin répartis sur le territoire. Afin de l’atteindre, les sommeliers et cavistes de l’enseigne se dévouent à partager leur passion au quotidien, ceci afin que l’univers du vin n’ait plus de secrets pour les Mauriciens.

Le vin est à l’honneur chez 20/Vin. Que vous soyez collectionneur ou amateur, aussitôt la porte de l’une des dix caves de l’enseigne franchie, les sens sont mis en éveille. Le visiteur est littéralement plongé dans un univers où la passion du vin prend vie. Depuis l’agencement des bouteilles en passant par la décoration, l’ambiance, la luminosité et l’accueil chaleureux et spontané des sommeliers et cavistes, tout est  fait pour vous mettre à l’aise.

« La digitalisation de l’information permet au débutant comme au plus chevronné, d’accéder au cœur des vignes et du vin en un clic. Notre rôle est de relier cet apprentissage ou cette connaissance, avec une expérience tangible et d’aider à la découverte ou vérification de ce qui est dit ou pensée d’un vin, d’une récolte, d’une région et de venir en parler avec nos cavistes », explique Jean Edgar Merle, Marketing Manager de l’enseigne 20/Vin.

C’est dans l’optique de répondre à la demande grandissante des Mauriciens pour la découverte et les conseils que 20/vin a créé un concept « de dégustation simplifié et accessible ». D’ailleurs, c’est le sentiment qui se dégage dans chacune des caves 20/Vin. Tout est fait pour que le client se sente à l’aise et en toute décontraction.

L’équipe de professionnels ont une grande connaissance en vins du monde et en cuisines locales, leur permettant de prodiguer des conseils justes, surtout en accords de mets et vins. Ainsi, le monde du vin n’est plus limité aux connaisseurs, mais permet à ce qu’ils s’invitent facilement à l’accompagnement de votre table ou à vos soirées.

Pour autant, les connaisseurs et grands amateurs de vin ne sont pas oubliés. L’enseigne offre un vaste choix de qualité, provenant de plus de 60 régions viticoles avec pas moins de 700 vins à porté de main. En outre, 20/Vin propose 200 références de spiritueux incluant une toute une gamme de whiskys, vodkas et gins ainsi que des cigares.

Les amoureux de la marque New Grove ont également accès a cette palette de choix qu’offrent les produits de la marque, depuis son rhum blanc traditionnel – le plus primé de la gamme, en passant par le 8 ans d’âge, vieilli en fut de chêne français -, jusqu’aux liqueurs de café, miel et vanille. Cette marque, en passant, n’arrête pas de se distinguer sur la scène internationale.

Un service personnalisé

20/Vin Ile Maurice

Pour les collectionneurs qui souhaitent encore approfondir leur culture en vin, les professionnels des caves 20/Vin organisent diverses sessions de dégustations et de partage de connaissances sur l’actualité vinicole mondiale et soirées à thème privées.

La marque  propose aussi un service de fidélisation sous son Club 20/Vin. Etre membre du Club, c’est faire partie d’un univers riche et novateur, permettant aux adhérents de bénéficier de nombreux avantages, tel les invitations à des soirées de dégustations, la découverte en avant première de nouveautés, accéder aux primeurs et ainsi qu’à des tarifs privilégiés. À cela s’ajoutent des petites touches personnalisés, depuis un conseil rapide au téléphone ou par e-mail, jusqu’au service de livraison à domicile.

 Innovation

20/Vin Ile Maurice
L’enseigne 20/VIn du Caudan Waterfront innove avec un service de livraison aux bureaux opérant à Port-Louis.

Depuis quelques temps déjà, l’enseigne 20/Vin se dédie à faire évoluer l’expérience client. Ainsi, les caves de Floréal et Rivière-Noire ont été revue et en début d’année, c’est au Caudan Waterfront qu’elle a accroché sa nouvelle enseigne. Celle-ci, innove avec un service de livraison aux bureaux opérant à Port-Louis. Ce service vient répondre à la demande croissante des entreprises pour de la proximité et de la flexibilité, alors que c’est au Centre Commercial Phoenix que vous pourrez retrouver le dernier né des caves a partir du 1er décembre.

D’autres innovations sont en développement, visitez une des caves 20/Vin afin de vivre une expérience unique et ne rien rater des nouveautés.

www.vsv.mu

20/Vin Ile Maurice

Pierre-Jean Renaud, un passionné du vin

Pierre-Jean Renaud, sommelier dédié à la cave 20/Vin de Grand-Baie, compte plus de 15 ans d’expérience dans la sommellerie en France et dans l’océan Indien. Ce passionné du monde vinicole, nous parle du vin comme d’un bijou et nous laisse sous le charme. 

20/Vin Ile Maurice
Pierre-Jean Renaud, sommelier dédié à la cave 20/Vin de Grand-Baie

Pierre-Jean Renaud, vous êtes sommelier à la cave 20/Vin de Grand-Baie. Racontez-nous votre parcours ?

J’ai commencé mon parcours dans l’univers du vin à l’âge de 16 ans, notamment à l’Hôtel de Crillon et le Sofitel Arc de Triomphe. Ensuite, j’ai atterri à La Maison de L’Aubrac, une brasserie ouverte 24 heures sur 24 avec une carte de 1 200 des plus belles références de vins que l’on peut trouver à travers le monde. Parcontre, il y avait un parti pris osé… celui de ne pas proposer  de vins de Bordeaux. C’est quelque chose que j’ai gardé pendant longtemps. Cela ne veut pas dire que je n’aime pas les vins de Bordeaux, mais la région bordelaise n’est pas l’unique porte-drapeau de la viticulture en France. Ainsi, j’ai mis beaucoup de cœur dans les autres régions, mais sans négliger les vins de Bordeaux.

Ensuite, j’ai passé deux années aux Seychelles, avant d’aller parfaire mon anglais en Angleterre. Rentré en France, j’ai rejoint L’Atelier de Joël Robuchon à Paris. J’y suis resté uniquement une année, car j’avais été contacté par le Royal Palm pour y prendre la tête de la sommellerie. C’est ainsi que je suis arrivé à l’île Maurice. Après deux ans, j’ai été approché par Grays où je travaille toujours autour du vin depuis six ans.

Quelle est votre mission chez Grays ?

Grays avait déjà une culture-vin très bien établie, mais trop scolaire pour moi. Oui, il y avait une belle sélection de grands vins. Cependant, il y manquait la petite âme du vigneron indépendant qui fait rayonner une cave. C’est ce que j’ai souhaité apporté sur le réseau 20/Vin. Je m’occupe d’une partie de la sélection des vins et des cigares.

Pour finir, je suis sommelier au magasin de Grand-Baie depuis deux ans, car j’avais besoin d’être au plus près de nos clients, afin de les conseiller et de répondre à leurs attentes.

A ce propos, quíest-ce que la présence des sommeliers a changé ?

L’apport des sommeliers dans nos caves permet une formation continue pour le personnel et un meilleur conseil pour nos clients. Nous  sommes capables de recommander un vin en décrivant, avec certitude, l’expérience que vous en ferez. Aujourd’hui, nos clients viennent nous voir avec un plat en tête et nous les dirigeons vers un vin adapté à celui-ci. Le client peut ainsi prendre des risques et s’essayer à des nouveautés.  En conséquence, nous faisons des sélections de vins éphémères, afin que nos clients s’ouvrent plus à culture du vin et ne consomment pas la même chose tout le temps.

Quelle est la principale qualité requise pour exercer le métier de sommelier ?

Il faut avoir beaucoup bu (rires) ! Je dirais, avoir une grande connaissance des vins, notamment ceux du nouveau monde. Sur les bouteilles nous allons souvent voir les cépages. C’est bien de les connaître, mais, moi, je m’attache plus à ce qu’il se passe sous la terre. Ce n’est pas une critique, mais sans terroir, il n’y a pas de vin. Par exemple, si quelqu’un me dit qu’il veut un Bourgogne rouge, je sais automatiquement qu’il recherche un Pinot noir, un vin sur le fruit… Dans mon bureau, j’ai des bouts de terroir que je montre à mes clients (NdlR : il sort des morceaux de pierre et un galet d’un tiroir) et je prends le temps de leur expliquer le terroir.

Diriez-vous que les Mauriciens sont amateurs de vin ?

Oui, mais pas forcément connaisseurs. Il existe une clientèle mauricienne qui a une grande culture du vin. Il y a également ceux qui arrivent en disant « moi, je n’y connais rien au vin ». C’est déjà une très belle démarche de venir acheter son vin chez un caviste au lieu de l’acheter en grande surface. Tout le monde est accueilli de la même manière et ils apprécient beaucoup le fait d’être reçu par un sommelier professionnel. On remarque aussi que certains clients confondent amertume et acidité, par exemple. Cela vient du fait qu’il n’y pas de viticulture à Maurice. Malgré cela, on peut dire que les Mauriciens s’intéressent beaucoup au vin.

PAROLES DE SOMMELIÈRES…

Fleur Edel Seebundhun, Sommelière,
cave 20/Vin à Flacq Cœur de Ville

20/Vin Ile Maurice
Fleur Edel Seebundhun, Sommelière,
cave 20/Vin à Flacq Cœur de Ville

Parlez-nous de vous.

Je suis d’origine française et je travaille chez 20/Vin depuis quelques mois. Après un premier passage chez le groupe Constance Hotels à l’île Maurice, j’ai travaillé en tant que sommelière aux Maldives et aux Seychelles, avant de revenir à Maurice cette année.

Quelle est votre mission ?

Je suis là pour mettre nos produits en avant, particulièrement les vins. Mon but est de permettre à nos clients de comprendre les différents accords mets-vins, les conseiller dans leurs choix et, surtout, de leur faire plaisir.

Les Mauriciens sont-ils de grands consommateurs de vins ?

Je dirai qu’ils s’y mettent de plus en plus… ils découvrent. Ils ont une préférence pour les vins de Bordeaux, car ils sont les plus connus. Donc, ce n’est pas toujours simple de faire essayer un nouveau vin. Sur la région de Flacq, il y a moins de connaisseurs, mais il est toujours très intéressant de conseiller une personne qui ne s’y connaît pas. Au fur et à mesure, nous accueillons plus de clients qui viennent chercher conseil sur un vin qui accompagnerait le mieux leurs plats.

Aussi, nous essayons d’expliquer, notamment via des événements de dégustation, qu’il n’y  a pas de lois strictes en ce qui concerne le vin. Certains rouges peuvent très bien accompagner du poisson, tout comme des vins blancs peuvent accompagner des viandes. La règle et de s‘ouvrir à de nouvelles saveurs et de goûter.

Quels vins nous conseillerez-vous avec un Kari ourite ?

Nous avons des vins qui se marient bien aux saveurs locales et plats épicés. Pour un Kari ourite je conseillerai un Merlot, pas très puissant, ou un vin blanc avec une pointe de sucre, qui adoucira la puissance du curry et qui se marie bien avec les épices.

Aurore Lacombe, Sommelière,
cave 20/Vin au Ruisseau Créole

20/Vin Ile Maurice
Aurore Lacombe, Sommelière,
cave 20/Vin au Ruisseau Créole

Parlez nous de vous.

Je suis Française. Suite à mes études de sommellerie, je me suis envolée aux Seychelles où j’ai travaillé en tant que sommelière pour le groupe Constance Hotels. Mon compagnon étant Mauricien, je me suis rapprochée de l’île Maurice et rapidement je me suis intéressée au milieu du caviste ici. Ainsi, j’ai rejoint la société en début de cette année.

Quelle est votre mission ?

Mon rôle est celui de sommelière, mais je donne également des formations au personnel de Grays et également au personnel de différents hôtels. J’organise différentes soirées de dégustation à thèmes pour faire découvrir nos vins à nos clients.

Quelle sont vos observations sur la consommation du vin à Maurice?

En ce qui concerne la région de Rivière-Noire, je suis assez surprise d’avoir une clientèle qui apprécie beaucoup le vin. Elle est très variée: locaux, touristes et expatriés. Donc, nous avons différents types de recherches allant des vins plus courants à d’autres plus élaborés. En hiver, nous vendons plus de vins rouges alors qu’en été nous avons plus de demandes pour les vins rosés, notamment Moment de Plaisir qui est notre produit N° 1. Je remarque également que les Mauriciens cherchent de plus en plus de conseils. Avant, ils venaient acheter un vin qu’ils connaissaient déjà, un peu par habitude. Alors, qu’aujourd’hui, ils viennent nous voir pour un accord met-vin.

Quels sont vos conseils pour consommer du vin à Maurice ?

En été, je vous conseille de mettre votre vin bien au frais. Il est vrai qu’en France nous avons l’habitude de boire le vin à température ambiante, mais le vin ne réagit pas de la même façon ici. Avec des températures avoisinant les 30-40 °C, il n’est pas choquant de mettre son vin rouge au frais avant de le servir.

Une anecdote pour finir?

Souvent on me demande si les bouteilles de vin avec les capsules à vis sont moins bonnes que celles avec les bouchons en liège. Non ! Ce n’est pas le cas. Il s’agit tout simplement de vins destinés à être consommés plus rapidement, comparé à d’autres qui sont conservés pendant des années. J’ajouterai, pour conclure, que le vin est question de plaisir et de découverte.

 

Vous pouvez aussi acheter du vin en ligne sur l’île Maurice

 

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

RMCLUB le premier Country Club multisports de Maurice qui va faire des ravages

Tant attendu le complexe RMCLUB situé à Forbach