Les ruines de Balaclava sont véritablement une des plus belles raisons d’aimer l’île Maurice. Le Maritim Resort & Spa est connu pour avoir réhabilité ce site datant du 19ème siècle, reconnu comme monument national et pour y avoir développé des espaces événementiels d’exception pour tous. Dernièrement, l’hôtel a complété son offre avec un tout nouveau restaurant afin de proposer une expérience encore plus dépaysante à ses visiteurs. Bienvenue à l’Anno 1743 !

Venir aux ruines de Balaclava c’est assurément faire un retour dans l’île Maurice de la seconde moitié du 19ème siècle où le domaine historique était encore un lieu de villégiature fort apprécié de la haute société port-louisienne. La baie aux tortues est entrée dans une toute autre dimension en 1990 lorsque le groupe hôtelier Maritim en fait l’acquisition.

Le groupe a d’ailleurs tenu particulièrement à conserver les ruines de la distillerie qui ont entièrement été restaurées et qui comprennent des vestiges, allant du moulin à blé au canon en passant par un barrage, que l’on peut encore admirer aujourd’hui, et qui témoignent de la majesté d’antan du site.

On trouve encore également à proximité, le fameux Château Mon Désir situé à quelques pas des authentiques vestiges de fortifications françaises. Et ce n’est pas tout : en se promenant ici et là le visiteur peut aussi admirer en toile de fond une magnifique cascade dont le paysage luxuriant est à couper le souffle, sans oublier des écuries agrémentées d’animaux de ferme.

Aujourd’hui, le Maritim Resort & Spa continue de développer les lieux et ouvre sur ce site un nouveau restaurant aménagé à l’intérieur même d’une autre partie des ruines et qui porte le nom emblématique d’Anno 1743.

« Ce nouveau restaurant de 182 couverts a été aménagé à l’intérieur des ruines tout en conservant l’architecture originale de ce monument national. Vestige d’un moulin à poudre construit par les Français en 1743, ce restaurant exceptionnel sur l’île offrira une cuisine de style brasserie rustique dans un décor industriel chic » détaille Moïra Meo, Directrice Marketing, Relation Presse et Communication du Maritim Resort & Spa.

Un restaurant définitivement pas comme les autres !

Un restaurant comme on les aime

Ce qu’on aime avec le restaurant Anno 1743, c’est que l’on peut y venir petit-déjeuner, prendre un goûter ou encore dîner dans une atmosphère comme il n’en existe nulle part ailleurs à Maurice. La grandeur de l’espace et son cachet historique font de l’Anno 1743 un lieu tout à fait atypique pour les rendez-vous familiaux, amicaux ou d’affaires. Tout de pierre vêtu, le restaurant propose la possibilité de se restaurer à l’intérieur mais aussi à l’extérieur dans sa terrasse, avec vue sur les jardins tropicaux alentours. On le comprend vite, le lieu se prête à toutes les occasions et avec 232 couverts disponibles, il y a de la place pour beaucoup !

Une carte rustique et gourmande

Ce que l’on trouvera dans les assiettes de l’Anno 1743 est à l’image de son chef : gourmand ! C’est avec cet amour indéfectible de la bonne cuisine rustique que le chef Mohammad Shameer Jeetoo souhaite offrir à ses visiteurs les meilleurs ingrédients, jouer avec les saveurs, en proposant une carte à la fois simple et moderne. Une formule à la bonne franquette pour un déjeuner, goûter ou un dîner sous le signe de la convivialité.

« Nous souhaitions intégrer dans notre carte les classiques de la cuisine rustique de brasserie avec des plats peu connus des Mauriciens comme le goulash hongrois, le porc shnitzel ou encore le bœuf Bourguignon. La carte comprend également les plats tendance du moment comme les poke bowls ou les gnocchis fondants. Enfin, qui dit brasserie dit burgers ! Les nôtres sont préparés avec des viandes d’exception comme l’incontournable bœuf Angus : un délice!» détaille Shameer.

Ayant travaillé plus de 20 ans dans l’industrie hôtelière à Maurice, y compris dans des hôtels d’affaires et resorts 5 étoiles, ce chef mauricien diplômé de “l’Hotel School of Mauritius”, est heureux de mettre à profit son expérience, sa passion et sa créativité, grâce à sa maîtrise aiguisée de la cuisine rustique de classe mondiale. Enfin, L’Anno 1743 est aussi le lieu de prédilection pour les adeptes du goûter. En effet, on peut y venir pour déguster des crêpes ou des gaufres maison.

“The Distillery”, un espace unique en son genre

Niché au cœur du restaurant, ce lieu qui fût une véritable distillerie dans le courant du 19ème siècle, présente la plus grande collection de rhums de l’île Maurice, rien que ça ! Pour les découvrir, la direction d’Anno 1743 a créé une ‘bible’ du rhum qui répertorie ingénieusement tous les breuvages et leur provenance. L’endroit idéal pour une dégustation dans un décor original et historique… Le lieu est également le cadre rêvé pour les fêtes privées et peut déployer pour cela des tables hautes sur sa terrasse située juste à l’entrée avec pour toile de fond… les ruines évidemment !

“Nest” : un rooftop avec vue sur les ruines

A Maurice, les terrasses sur les toits font le plein depuis le retour du soleil. Le phénomène de mode permet aux établissements en tous genres d’éblouir les clients et de se renouveler. Situé sur le toit d’Anno 1743, le Nest ne déroge pas à la règle et propose une ambiance de style « lounge » sur les hauteurs du restaurant. Ici, l’on peut apprécier en toute convivialité une sélection de whiskies, cocktails et snacks avec une vue imprenable sur les environs historiques et tropicaux. « C’est un spot de choix pour l’afterwork ou encore pour passer un moment de choix avec ses amis dans une atmosphère qui change de l’ordinaire » décrit Moïra.

On l’aura compris Anno 1743 n’est pas un restaurant comme les autres. Inscrit au cœur des ruines de Balaclava, il permet de se restaurer dans un paysage à la fois historique et dépaysant. Une expérience culinaire inédite sur l’île et qui mérite bien une visite !

Renseignements
meeting.mau@maritim.com ou  info.mau@maritim.com
Tel : + 230 204 1000
www.maritimresortandspa.mu

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Le Centre de Chirurgie Esthétique de l’Océan Indien fête ses 20 ans

Vingt ans que le centre de Trou-aux-Biches, une