Ce ne sont pas que les relations sociales que le confinement met à mal, mais aussi la pratique d’une activité sportive. Plus question d’aller taper la balle avec les copains, d’aller transpirer sur les appareil du club de sport, de se déchaîner sur une partie de squash… Pour suivre les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé – une heure de sport pour les jeunes, une demi-heure pour les adultes, par jour – la donne a changé. Le renforcement musculaire et la libération des toxines se font désormais à domicile.   

Avec jardin ou sans, tout est organisable. Gym douce, yoga, exercices de type cardio, il suffit d’une mise en place intelligente à l’extérieur ou entre les murs pour installer des petites habitudes au quotidien, en solo, en duo ou en famille. Des pompes – pour travailler le haut du corps -, des abdominaux et du gainage pour renforcer la ceinture abdominale, des exercices dans l’escalier pour muscler les jambes, les fessiers, travailler le cardio, à chacun sa tasse d’endorphines. Mais pour ceux qui ont besoin d’un support visuel, soit par manque de motivation, soit par peur de faire des mouvements inadaptés qui peuvent causer une blessure, place aux applis le plus souvent gra-
tuites le temps du confinement!

Des applis supports

Parmi elles, citons 7 Minutes Workout pour iPhone et Androïd qui permet de prendre une pause de 7 minutes pour travailler chaque partie du corps avec une charge de travail adaptée à la condition de chacun. Les séances sont courtes et ne nécessitent qu’une chaise et un mur. Et des vidéos permettent de visualiser les mouvements. Gratuite jusqu’au 1er juillet, l’application Exercices à la maison est l’une des plus faciles à prendre en main pour les débutants désireux de pratiquer une dizaine de minutes d’activité physique par jour et travailler leurs corps sans équipement spécifique.

Conçue par une société niçoise en collaboration avec le CHU de Nice et recommandée par le ministère français des Sports, l’application Activity est l’occasion d’essayer les nombreux exercices proposés par des professionnels du sport sous forme de vidéos et de fiches pédagogiques. Certains programmes sont même spécialement dédiés aux enfants ou aux seniors. Même Instagram, la plateforme de Facebook dédiée à l’image est investie par de nombreux coachs sportifs qui proposent des séances gratuites à leur communauté (Sissy Mua pour le fitness, Juju Fitcats pour la musculation… etc).

Maurice aussi à la page sportive

A Maurice, on n’est pas en reste ! Repéré sur le site internet du média français Ouest-France, dans sa série Bougez chez vous, Sébastien, coach de crossfit à Grand Baie propose une séance complète avec échauffement, mobilité, renforcement et bien sûr, pour finir, un WOD cardio original (Work Out of Day qui correspond à une suite d’exercices de musculation variés et réalisés à haute intensité), composé de trois blocs durant 5 minutes chacun. Autre possibilité de bouger en ligne, Aurélie Halbwachs et Yannick Lincoln ont inventé le Lockdown Workout et donnent des cours de fitness sur la page net de Synergy Sport and Wellness Institute situé à Moka.

Le Riverland Sports Club de Tamarin a posté des vidéos dédiés aux joueurs de tennis et via lesquels Filippo aide à améliorer sa frappe de balle. Idem pour Ennoia Sports & Fitness Club de Grand Baie qui propose des sessions de remise en forme différentes chaque jour, en direct, sur Ennoia Live un groupe fermé dédié aux membres. De même, direction  sur la page Sport Dance Mauritius, Gymnastics School, via Zoom pour occuper les enfants avec des cours de gymnastique et de danse. De quoi rester dynamique!

N’oubliez pas :

Pour se dépenser, tout mouvement “utilitaire” est bon à prendre car compte dans la dépense calorique quotidienne. Ainsi, si vous n’êtes pas sportif ou n’avez pas la possibilité de vous entraîner correctement chez vous, ne baissez pas les bras : un peu de rangement, du bricolage ou du jardinage sont aussi d’excellents moyens de nourrir positivement son corps!

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

A Maurice, le rugby prône le vivre ensemble et le respect de l’autre

L’île Maurice peut être fière d’avoir touché toute