20.5 C
Île Maurice
jeudi, mai 19, 2022

CitySport, une constellation de marques internationales à Maurice

CitySport, une constellation de marques internationales à Maurice

La planète CitySport s’est installée à Maurice en 2004. Depuis, l’enseigne s’est grandement développée sur l’île au point de devenir une véritable constellation de magasins et de satellites divers. Petit voyage dans cet univers en expansion. Jean-Louis Floch

Pour filer la métaphore spatiale, on dira que CitySport gravite depuis plus de 30 ans, en tant que filiale, autour du groupe Mercure International dont le siège est à Monaco mais dont la vaste zone d’activité se situe au Maghreb et dans 17 pays d’Afrique subsaharienne ainsi qu’à la Réunion, la Guadeloupe et la Martinique. L’affinité africaine de Mercure International s’explique par l’origine libano-sénégalaise de son président, Adnan Houdrouge.

En 2004, c’est tout naturellement que le directeur du CitySport de la Réunion décide d’ouvrir un magasin sur l’île sœur, à Riche Terre. Commence alors la saga CitySport, enseigne dont l’offre commerciale se répartit ainsi : 80 % de mode sportive, 20 % de matériel sportif. Les plus grandes marques internationales y sont représentées : Adidas, Nike, Puma, Reebok, Asics, UnderArmour, Lacoste, Ellesse etc.

La planète CitySport et ses satellites

En 2010 arrive à Maurice le futur directeur général, Dominique Filleul, sous la houlette duquel l’enseigne se dissémine aux quatre coins de l’île tant par l’ouverture d’autres magasins CitySport (actuellement ils sont au nombre de 7 !) que, grâce à des contrats de Master franchise, par l’ouverture de magasins satellites qui portent le nom des marques sur lesquelles CitySport possède l’exclusivité.

C’est ainsi, par exemple, que naît un magasin GoSport à Bagatelle, au concept sensiblement différent puisqu’en son sein 80 % des produits présentés à la vente sont des produits performances destinés aux sportifs (des chaussures aux petits appareils de musculation), seul les 20% restants étant consacrés à la mode.

Toujours dans le domaine sportif, c’est une boutique Courir, du nom de l’enseigne française n°1 des sneakers, qui s’implante, à Bagatelle également, sur une surface de 90 m2. Elle offre les plus grandes marques de sport à toutes les catégories d’âge, hommes, femmes et enfants confondus.

Expansion de l’univers CitySport et diversification

Le principe de la Master franchise booste CitySport Maurice Ltée qui va s’impliquer sur d’autres territoires que le sport.

En 2012, C’est une boutique Levi’s qui ouvre ses portes dans le fief de Bagatelle. L’enseigne a l’exclusivité de la marque. Si l’on trouve ailleurs qu’ici un prétendu Levi’s, ce n’est pas le vrai denim !

On répertorie également 5 boutiques Aldo qui diffusent chaussures de ville, accessoires de mode, ceintures et sacs à main de la marque canadienne qui donne, là encore, son nom aux magasins.

Époque écologique oblige, d’autres chaussures, ballerines, claquettes ou sacs vegans, fabriqués à partir de matières recyclées, sont proposés dans une nouvelle planète de la constellation CitySport Maurice : une boutique Call it spring de 90 m2 à Bagatelle.

Surgissent également dans cet univers en expansion deux boutiques I am, magasins de modes spécialisés dans les accessoires et bijoux fantaisie.

Enfin, une étoile-mère vient de naître à Bagatelle : Kiabi, qui offrira aux enfants comme à leurs parents, sur 1000 m2, ses collections d’habits à petits prix…

Y a-t-il une limite à l’expansion de CitySport Maurice ? À part celle de la géographie de l’île, honnêtement, on ne saurait dire !

Dominique Filleul, maître du temps

Les journées du directeur général de CitySport Maurice sont bien remplies, cependant, ancien professionnel de handball qu’il a pratiqué à haut niveau, Dominique Filleul sait gérer son temps avec rigueur. Couche-tôt, il se lève chaque matin à 5 heures pour garder la maîtrise du vaste univers commercial dont il a la responsabilité. Chaque jour commence par les multiples tâches administratives inhérentes à la gestion de 19 boutiques et magasins. Puis il se consacre au management complexe de cet ensemble impressionnant. Comme s’il n’était pas encore assez occupé, Dominique Filleul, en parfaite cohérence avec lui-même, s’est engagé bénévolement dans trois activités importantes: il sponsorise des athlètes mauriciens de haut niveau, il est Directeur Technique National des équipes hommes et femmes du handball mauricien et, enfin, il préside Horizon 2024, structure chargée de mettre à disposition des sportifs mauriciens les meilleures moyens techniques et financiers pour préparer les J.O. de Paris. Et, le croirez-vous ? il s’accorde 6 heures de sport chaque semaine… Maestro !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,494FansJ'aime
468SuiveursSuivre
428SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES