En août prochain, Cleiton de Moura Santos barman d’origine brésilienne vivant à la Réunion depuis 4 ans, représentera les couleurs de l’océan Indien lors de la finale du Diageo World Class au Mexique. Ce dernier, qui officie au Choka Bleu à La Réunion, s’est qualifié à l’issue du World Class Océan Indien qui a eu lieu le 19 et 20 juin à l’hôtel Mystik Life Style à Mont Choisy.

« C’est un travail de tous les jours, et un travail d’équipe car ce sont mes amis et ma femme surtout, qui testent mes cocktails. Les autres barmen ont montré beaucoup de talent, et je pense que ma victoire s’est jouée à très peu de chose. Pour moi, le travail commence tout de suite pour représenter au mieux les couleurs de l’océan Indien », confie Cleiton, très ému après l’annonce des résultats.

Ce concours, initié par le leader mondial de spiritueux, est la plus prestigieuse compétition de barmen au monde. Ainsi, au Mexique en août prochain, ce sont des professionnels de plus d’une soixantaine de pays qui s’affronteront. A Maurice, cette finale est organisée par Diageo et PNL, le distributeur et représentant local de la marque. « Nous sommes vraiment très fiers de pouvoir proposer ce type de compétition aux barmen locaux. C’est une vitrine pour leur montrer ce qui se fait de mieux dans le monde et nous ne pouvons que souhaiter que ce type d’expérience les fassent progresser et améliorer la qualité de leur service », explique Rudy Arnachellum, Brand Manager des produits Diageo chez PNL.

« Avec ce concours, Diageo tient avant tout à valoriser le travail des barmen à travers le monde. Un cocktail est essentiellement un travail de création et c’est ce talent que nous tenons à mettre en avant. Les grands chefs ont leur prix et nous, nous voulons que les meilleurs barmen aient la leur. A voir le niveau de nos participants, je suis sûr que nous avons nos chances lors de la finale d’août », explique Yann Leclair, ambassadeur des marques Diageo Reserve dans l’océan Indien. L’unique ticket pour le Mexique a été remporté au bout de trois challenges, répartis sur deux jours.

En effet, les barmen ont dû démontrer rapidité, créativité, sens esthétique ou encore connaissance de leurs produits. Le premier défi, intitulé From Home to Mexico, avait pour objectif de tester les participants sur leurs aptitudes à s’imprégner et s’inspirer de leur environnement, mais aussi des traditions et de la gastronomie mexicaines. Les participants ont ensuite été jugés sur leur rapidité. L’ultime manche, intitulée Save the Planet, a invité les barmen à élaborer leur propre concept d’écoresponsabilité dans leur présentation. Outre les cocktails, les barmen avaient l’opportunité de choisir le décor de leur bar ainsi que la musique d’ambiance.

Bonne chance Cleiton !

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Les professionnels de la région et la technologie mobile

Les 23 et 24 juillet, les professionnels de