Fabuleuse nature, généreuse nature illustrée cette fois à travers la dernière initiative de la Commission de l’Océan Indien ayant organisé un atelier en mai à Nairobi à l’attention des gestionnaires d’herbiers de la région de l’océan Indien occidental (OIO). Venus des Comores, de Madagascar, de Maurice et des Seychelles, les participants ont affiné leurs connaissances dans l’utilisation de BRAHMS, un système d’information botanique partagé à l’échelle mondiale et ont travaillé sur la numérisation des herbiers. Il ressort de cette confrontation des chiffres plutôt phénoménaux. Ainsi, les pays membres de la COI comptent plus de 27 000 espèces de plantes dont 40% se retrouvent dans la Grande Ile.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

LES PROMESSES DU FESTIVAL LA ISLA 2068

Repoussée, confinement oblige, la troisième édition du festival