Grande première sur la scène sportive mauricienne et grande fierté pour la Mauritius Handball Association, le conseil de l’FIH* a décidé à l’unanimité d’attribuer l’organisation des premiers championnats de beach handball des moins de 17 ans à Maurice. Ce tournoi mondial constitue une épreuve qualificative pour l’édition 2018 des Youth Olympic Games de 2018, à Buenos Aires, en Argentine. Pour l’heure, les matchs se disputeront entre équipes venues des quatre continents du 11 ou 16 juillet.

De 9h00 à 20h00 pendant six jours, la plage de Flic en Flac se vivra en mode intensément sportif. En face de l’hôtel Les Villas Caroline, quatre courts, des gradins et des lumières pour permettre les jeux tardifs, ont été installés pour accueillir dans des conditions optimales de jeu, 448 athlètes et 44 délégués de l’FIH. Parmi les trois pays positionnés pour accueillir ces championnats, Maurice l’a emporté face à Hong-Kong et à la Croatie. « Nous nous sommes rendus deux jours dans chaque pays visiter les sites potentiellement intéressants pour organiser un tournoi tel que celui-ci, et sur le rendu de rapports, le conseil de l’FIH a choisi Maurice », explique Burak Tezcan, le délégué turc de la FIH basé dans l’île depuis avril pour animer un stage d’entraineur et de joueurs en prévision du tournoi et mettre son expérience au service des préparatifs.

Une première dans hémisphère sud

Car c’est en avril dernier que le comité organisateur de la FIH et la Mauritius Handball Association ont organisé un tirage au sort en vue de déterminer les différents matchs qui opposeront les équipes engagées. Ce dernier s’est tenu sous la supervision de Gam Gampiero Masi et Hristo Boskosky, deux représentants de la FIH, des membres du comité organisateur mauricien et divers partenaires de l’événement. L’équipe masculine de Maurice se voit ainsi opposée au Brésil, à la Chine et au Paskistan alors que l’équipe féminine tentera d’emporter la victoire contre la Chine, la Thaïlande et le Vénézuela.

« Nous sommes très fiers d’accueillir ce championnat de beach handball car rendons-nous bien compte que c’est la première fois qu’un mondial est organisé dans l’hémisphère sud. Un événement aussi fantastique permettra à Maurice de bénéficier d’une grande visibilité locale, régionale et internationale. Le sport est un moyen de fédérer et ce championnat en sera une des plus belles illustrations. Nous avons travaillé d’arrache-pied pour que ce tournoi se tienne dans les meilleures conditions possibles et qu’il soit à la hauteur de notre pays », s’enthousiasmait Jimmy Anthony, président du comité organisateur.

Pour rappel, Cette édition de Beach Handball réunira 30 équipes composées de 15 équipes masculines et féminines venant de tous les continents: Afrique, Asie, Europe, Amérique du Sud et Océanie. En attendant que la discipline fasse son entrée aux Jeux Olympiques de 2024, les Mauriciens, qui ont la chance d’être les premiers spectateurs de la première édition du genre sont invités à encourager les joueurs. Le comité organisateur a décidé d’ouvrir l’évènement à tous en le rendant gratuit.

* Fédération Internationale de Handball

Les équipes masculines des pays qui seront en lice pour ce mondial sont l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Russie, la Thaïlande, Taiwan, le Pakistan, l’Argentine, le Brésil, le Paraguay, le Venezuela, l’Afrique du Sud, les Samoa américaines, le Togo et l’Australie. Du côté féminin, les équipes des pays qui s’affronteront sur le sol mauricien sont le Pays-Bas, l’Espagne, le Portugal, la Croatie, la Hongrie, Taiwan, la Chine, la Thaïlande, le Brésil, l’Argentine, le Paraguay, le Venezuela, l’Afrique du Sud, l’Australie, la Nouvelle Zélande et le Togo.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Constance Golf School mise sur l’émergence de futurs champions

Initier les plus jeunes au golf et faire