• Victoire sans appel des Firefly par 3-0 en finale nationale le samedi 8 avril au collège St Mary’s à Maurice

L’équipe Firefly est championne de Maurice du Neymar Jr’s Five 2017. En battant, le 8 avril au collège St Mary’s, l’équipe Habit par 3-0 en finale de cette compétition de football à cinq organisée par Red Bull, Firefly décroche ainsi son ticket pour le Brésil. En juillet prochain, elle se retrouvera face aux équipes d’une cinquantaine d’autres pays pour les matches du championnat mondial, à Sao Paulo.

Shayin Rabot, le capitaine, et ses coéquipiers, Kerlson Agathe, Hemmansingh Emrith, Jason Gungoosingh, Gregory Hortense et Guillaume Sockalingum, ont connu une très longue journée, en passant par les poules et les phases finales le 8 avril dernier, pour battre leur dernier adversaire en fin d’après-midi. Coachés par Fabrice Agathe, les Firefly – six joueurs assurant une rotation pour les matches disputés à cinq – ont su jouer avec l’intensité et l’adresse nécessaires. Ils ont l’endurance requise pour passer les étapes, une à une, jusqu’à la victoire finale.

Au total, 32 équipes, issues des éliminatoires, se rencontraient au cours de cette journée de phase finale de la compétition mauricienne du Neymar Jr’s Five. 110 équipes avaient participé aux éliminatoires les 25 et 26 mars au Collège St Mary’s.

L’équipe championne mauricienne affrontera les formations championnes d’une cinquantaine d’autres pays le 15 juillet prochain sur le terrain du Instituto Projeto Neymar Jr., le complexe de formation de football de Neymar, à Santos (près de Sao Paulo) au Brésil. Les compétitions de sélection ont déjà débuté dans d’autres pays également.

Les coûts des billets d’avion et d’hébergement de l’équipe mauricienne seront pris en charge par Red Bull, organisateur de ce championnat international. South African Airways, transporteur partenaire de cette compétition pour l’île Maurice, réalise les vols aller-retour Maurice-Johannesburg et Johannesburg-Sao Paulo, qu’utilisera l’équipe Mauricienne en juillet prochain.

« C’est, sans doute, le rêve de tout footballeur de se rendre au Brésil, le pays du football spectaculaire et, encore mieux, d’y jouer! En plus, nous jouerons dans le centre de football de Neymar, qui est aussi mon idole. Nous sommes donc très heureux de cette victoire et nous remercions les organisateurs pour l’occasion qui nous est donnée de vivre ce rêve. Ce sera une fierté de représenter notre pays et nous ferons tout pour aller le plus loin possible dans le championnat international en juillet », dit Shayin Rabot, capitaine des Firefly.

Pour mémoire, les résultats de l’équipe mauricienne au Neymar Jr’s Five au Brésil lors de la première édition en 2016, avaient impressionné. Cette équipe, WMA Black Stars 91, était composée de Mervin Jocelyn, Nikhil Gadarsing, Clarel Jackson, Jean-Stéphane Nabab et Bruno Mariane. Elle avait terminé en tête de sa poule, en battant notamment les Etats-Unis, le Japon et la Turquie et avait atteint les huitièmes de finale. Le match en huitièmes de finale contre la Hollande s’est soldé par une défaite de l’équipe mauricienne, handicapée par une blessure à la jambe d’un des joueurs. Le Brésil avait remporté la finale internationale, face à la Hollande. WMA Black Stars 91 a participé au Neymar Jr’s Five cette année, mais l’équipe championne 2016 a été éliminée en quarts de finale.

L’organisation de cette compétition nationale, soutenue par Red Bull, a bénéficié de l’assistance technique de Giovanni Jeannot, joueur et entraîneur mauricien de haut niveau, de Stéphane Buckland, ancien athlète de niveau mondial et consultant sportif, et de leurs équipes d’encadrement.

Elimination directe et handicap

Le principe du Neymar Jr’s Five est simple: deux équipes de 5 joueurs ou joueuses (y compris en équipes mixtes) s’affrontent pendant 10 minutes, sur un terrain de petites dimensions, où sont placées deux petites cages de buts, sans gardien. L’équipe gagnante sera celle qui marque le plus de buts. La compétition se joue aussi avec une règle de handicap: au cours de chaque match, chaque équipe est privée d’un de ses joueurs pour chaque but encaissé.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Le Nearest: Hubert Harel, vainqueur du premier tournoi de la saison

Même s’il avoue ne pas jouer autant qu’il