En règle générale, craquer pour un accessoire fait pratiquement partie de notre quotidien: chaussures, sacs, pochettes ou bijoux, à chacune son point faible!  Malgré tout, ce sont les chaussures qui déchaînent le plus de passions féminines. Certainement parce qu’elles nous permettent d’exprimer notre style et notre identité plus que tout autre chose. 

Qu’on les choisisse classiques, chics et sobres, assorties à notre tailleur pour aller travailler ou colorées, avec un jean slim, en soirée, les chaussures à talons ont le don d’épater la galerie, allongent notre silhouette et nous assurent une démarche affranchie.

Les plus courageuses oseront les talons aiguilles de 10 cm ou plus, sexy à souhait, les bottes et bottines (à consommer avec modération à Maurice pour ne pas tomber dans le kitsh) ou les sabots à talons.

Eram

Les petites gagneront quelques centimètres grâce à des chaussures plateforme ou sandales compensées confirmant un look très 90’s. Idem pour toutes celles qui souhaitent un retour dans le temps, la sandale plateforme reste le meilleur ami du pantalon ample ou patte d’eph.

A d’autres moments, on préfèrera privilégier le plat et le confort  avec des espadrilles multicolores, sandales fines ou spartiates. Celles à la recherche d’un look plus sport, craqueront avant tout pour une paire de baskets blanches, la chaussure épurée intemporelle qui complète tous les looks!

Autant de formes que de choix dans cette quête perpétuelle de la chaussure parfaite!

Xti

Chacune trouve chaussure à son pied

Aujourd’hui, à Maurice, nous avons un choix conséquent pour tout budget. De la chaussure «jetable» asiatique que vous trouverez si vous êtes une shoppeuse avertie aimant fouiner dans les rues de Port Louis ou de Rose Hill, à celles des marques comme Aldo, Xti (le petit dernier qui n’est pas en reste) et Eram, en passant par les belles italiennes de Frivola ou Nisatho dont sont friandes les connaisseuses, la gamme est plutôt large.

Eram

La clientèle mauricienne affectionne plutôt les chaussures ouvertes, comme les sandalettes et tongs (vous pourrez vous en procurer chez Ibiza ou Aldo) différemment des Européennes qui préfèrent les chaussures fermées. Les Mauriciennes sont peu nombreuses à oser des styles et couleurs hors du commun, elles restent somme toute assez traditionnelles et privilégient le confort avant tout.

Quand on les aime, on les aime sous toutes leurs formes et surtout on ne les compte pas, n’est-ce pas mesdames ?

Comme le disait Maryline Monroe: “Donne à une fille les bonnes chaussures et elle peut conquérir le monde.” Et vous, à quand votre dernière paire?

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Le cachemire, sous toutes les coutures

Le cachemire, nous en avons toutes entendu parlé.