Le 21 mars prochain, 2000 restaurants dans 150 pays sur 5 continents célébreront la gastronomie française. Orchestré par le ministère des Affaires Étrangères et du Développement international ainsi que le chef Alain Ducasse, Goût de France s’inspire directement des « dîners d’Épicure » initiés par Auguste Escoffier en 1912. Entendre par là, le même menu, le même jour, dans plusieurs villes du monde et pour le plus grand nombre.

Parmi les meilleures tables participantes, dans notre île, c’est le Château Mon Désir de l’hôtel Maritim à Balaclava qui a été sélectionné pour participer à la quatrième édition de l’événement.  Goût de France a pour objectif de valoriser l’art de vivre à la française, les produits du terroir et plus largement, de promouvoir la destination France à l’international. Car il faut savoir qu’un tiers des touristes déclarent venir en France pour sa gastronomie, le «repas gastronomique des Français» étant, rappelons-le, classé au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco.

Ainsi, sous la forme d’un dîner, un jour par an, les chefs du monde entier rendent hommage à l’excellence de la cuisine française, à sa capacité d’innovation et de fédération autour de valeurs communes que sont le partage et le plaisir dans le respect de la planète et de la santé, et sur la base du même déroulé : apéritif, entrée, plat, fromages, dessert, vins et champagnes français, le prix du menu restant à la discrétion du restaurant.

Ce soir là, le chef Rakesh Munoruth et sa brigade proposeront à leurs hôtes – qu’ils soient résidents ou non résidents de l’hôtel – un menu de 6 plats d’exception à Rs 3,890. Précisons que 5% des revenus générés par la soirée – qui démarre à 19h -, seront reversés à l’association mauricienne de défense et de protection des animaux, PAWS.

Réservations auprès de l’hôtel.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

L’évasion à prix imbattables

Avec plus de trois cents jours ensoleillés par