20.3 C
Île Maurice
vendredi, juin 14, 2024

Home, sweet home !

Se meubler, décorer son intérieur, aménager son extérieur, trouver les matériaux adéquats et innovants pour revêtir les sols, habiller les murs, éclairer les espaces… a longtemps été à Maurice une tâche ardue, tant les enseignes ne se bousculaient pas ! À ce jour, l’île regorge d’adresses locales et internationales qui ont pignon sur rue – pionnières en la matière ou repaires des nouvelles tendances déco !
Delphine Raimond 

Aménager l’indoor

Constructeurs, promoteurs, entrepreneurs et architectes rivalisent de talents et d’idées pour concevoir des habitats à la fois modernes, pratiques, confortables, inscrits dans l’air du temps et l’écoresponsabilité. Laissons de côté les entreprises du gros et second œuvre, pour zoomer sur les enseignes intervenant dans la phase des finitions. Les matériaux et éléments de décoration choisis authentifient le caractère de notre home, sweet home.

Le revêtement des sols et des murs est fondamental dans la personnalisation de l’habitat. Dans le domaine, pléthore de fournisseurs répondent à tous les besoins : des peintures – décoratives, texturées, spécialisées – du fabricant local Sofap, représentant de grandes marques et engagé dans le développement durable, jusqu’aux pièces en porcelaine, céramique, mosaïque et carrelage version XXL de l’Entrepôt de la Pierre (édition LGM de septembre), en passant par Cemtech qui a fait du béton ciré son produit phare. Forte de vingt-cinq années d’expérience, cette entreprise mauricienne affiche un savoir-faire dont le pays n’a pas à rougir. Si l’aspect brut et industriel du ciment se marie avec tout type de design d’intérieur, il va même jusqu’à l’intégrer, puisque meubles et autres créations en béton peuvent aujourd’hui habiller nos espaces. Mon coup de cœur revient incontestablement aux briques Brooklyn, fabriquées ici à la main, traduisant l’esprit d’un loft new-yorkais. Ou encore au choix infini de carreaux de ciment – la plus grande collection à Maurice. Issus de traditions artisanales centenaires, ils sont de véritables œuvres d’art. Réalisés à base de terre, sable, pigments naturels, ils ne nécessitent aucune cuisson ni produit chimique et sont donc respectueux de l’environnement. Du design urbain aux motifs d’antan, ils épousent chaque projet et décorent partie ou totalité de vos surfaces. Quant à Marble & Stones, ses dix-sept années de présence sur l’île font de l’entreprise l’un des leaders sur le marché de la robuste pierre composite donnant vie, entre autres, à nos cuisines et salles de bain. Le design de sa gamme de vasques et baignoires s’inspire de courbes rassurantes ou de lignes graphiques et contemporaines. La finesse de réalisation de ses vases, pots et jarres extérieurs séduit particuliers, designers et architectes de la région, mais aussi de nombreux hôtels de luxe dans l’océan Indien. 100% local, le processus de fabrication privilégie le circuit court et prend soin de notre empreinte carbone. Une mention spéciale pour la table galet et son aspect minéral et organique.

Quelle autre pièce que la cuisine pour refléter notre personnalité ? Centre névralgique de la maison, elle se pare des dernières tendances et d’équipements toujours plus fonctionnels et ingénieux, pour servir le mode de vie de chacun ! De mon point de vue, il est désormais impossible de ne pas trouver son bonheur en matière de cuisines à Maurice. Entre autres, le chic et le raffinement d’Unique Concept, présents à nos côtés en octobre et ce mois-ci, mais aussi l’univers de Raison Home, représenté localement par le cuisiniste professionnel Mathieu Audiger. Épurées, modernes, inventives et astucieuses, ses créations s’intègrent à vos surfaces et s’adaptent à tous vos projets de cuisines et salles de bains. La solide expérience de Mathieu lui confère également une expertise – très appréciable sur le territoire – en agencements intérieurs et dressings. Quand le stockage et le rangement combinent l’optimisation de l’espace et l’esthétisme, le sur-mesure a vraiment du style !

Éclairer et décorer l’espace

Indispensable, l’éclairage intérieur est une phase néanmoins délicate. On a tous en tête ce que l’on voudrait projeter dans le réel, pour embellir les coins, sublimer la déco, transcender les couleurs ! Une atmosphère spécifique ; un système ingénieux découvert dans une chambre d’hôtel ; l’image d’une douce lumière d’ambiance ; des suspensions ici… des spots là, pour le rendu à la fois moderne, discret et efficace… En lieu et place de tendances, je dirais qu’en matière de luminaires, tout est question de goût… et de coup de cœur ! Spécialisé depuis 2006 dans le domaine, Metalite travaille avec quantité d’architectes et designers à Maurice, aux Maldives et Seychelles, à Madagascar et en Afrique de l’est. Mariant le ciment, la résine, le métal, le verre, le bois… les pièces réalisées sur mesure stimulent l’imagination de grands designers à l’international et sont sollicitées dans de nombreuses expositions. Aussi, renforçant son engagement dans le respect de l’environnement, l’enseigne priorise la durabilité des produits.

En outre, maintes adresses de décoration proposent de véritables petits bijoux d’éclairage. Les lampes sur pied, appliques ou suspensions sont rétro, contemporaines ou classiques, s’habillent de matières naturelles et élégantes, telles que l’osier, le rotin, le bambou, le bois, le lin, le jute, le papier… ou intègrent métaux et fer forgé, pour une touche industrielle, résolument actuelle. Toujours plus durables, les luminaires se font solaires, les ampoules deviennent leds, les matériaux sont organiques.

Euphoria : l’art de transformer vos espaces de vie

En 2017, Virginie Dalais et Eric Grenouilleau fondent Euphoria, Home Styling Store, dans le but de démocratiser la décoration intérieure. « Nous croyons fermement que votre environnement domestique peut avoir un impact significatif sur votre bien-être, c’est pourquoi nous nous engageons à créer des espaces de vie chaleureux, accueillants et confortables », me souffle Éric. Force est de constater que le showroom du Mont Choisy Mall définit en tout point l’esprit insulaire, sa convivialité, son confort doux et relaxant. « Nous ne nous contentons pas de vendre des meubles et de la décoration, nous vendons une expérience de vie améliorée, un service personnalisé, responsable et soucieux de vos goûts et besoins, des solutions sur mesure adaptées à votre style de vie. Ce sont les valeurs fondamentales d’Euphoria qui guident chacune de nos actions, pour transformer votre maison en un sanctuaire de bonheur et de style. » En témoigne l’univers de l’enseigne qui, au-delà de ses propres créations, représente en exclusivité des marques prestigieuses, répondant à toutes les normes qualitatives et durables. Weylandts, Gervasoni, Dareels, Kenneth Cobonpue et bien d’autres signent des designs innovants qui se mêlent aux éléments modernes, vintage, intemporels…

Macumba est certainement la référence, dans son style, en termes de longévité. Trois décennies de présence sont la preuve évidente de la confiance locale accordée à l’enseigne, pionnière dans le domaine de la déco à Maurice. La fondatrice Catherine Giraud – que le portrait du mois met en lumière – n’a pas « la prétention de meubler une maison de A à Z, mais plutôt de proposer des objets et pièces en nombre limité qui donnent un caractère aux espaces contemporains et standardisés. » En matière de tendance, sans langue de bois, Catherine me révèle qu’elle n’en a jamais suivi aucune. « Ça n’est pas parce que le rose poudré est à la mode que je vais me mettre à faire du rose poudré ! Je suis mon cœur, mon feeling, mes goûts… J’imagine que les gens ont besoin de douceur, on n’est pas à New-York ! Mais tout ceci est subjectif, évidemment ! »

Ouvert mi-octobre à Pointe aux Canonniers et fondée par un Franco-Italien, Lacalita est à mi-chemin entre la caverne d’Ali Baba et un musée de la décoration ; une mine d’idées déco et cadeaux ! De singuliers sapins de Noël réalisés en fils de fer argentés ou dorés trônent en vitrine et me tapent dans l’œil, avant même de pénétrer dans le showroom. Plusieurs espaces pour une succession d’ambiances réussies, où mes yeux se posent partout ! Meubles « indus », assises de tous styles et revêtements, statues, tapis, chapeaux, sacs et pochettes, luminaires, chandeliers, miroirs et autres pièces uniques – illustrations de l’art contemporain – jouent avec les couleurs, formes et inspirations venues d’ailleurs… Le linge de lit et de table se décline en un panel d’écru, terre, brique, lin… On y trouve également les bougies de Stéphanie (rubrique Couleur Locale du mois) et à l’extérieur, un univers qui invite à la contemplation et à la curiosité, eu égard aux portes en bois décoratives, sculptées, mystérieuses… L’endroit est à découvrir !

Installé depuis 2021 à Rivière Noire, Expressions Métis vient d’ouvrir à Pointe aux Canonniers. Mary, la fondatrice passionnée, vit la moitié de l’année à Bali, pour être au cœur de « ce qui se fait ». Son plaisir est d’être au plus près des artisans, afin de dénicher ce que l’on ne voit pas ailleurs. Dans ses boutiques, tout vient d’Indonésie, parce que la majorité des productions mondiales s’y trouvent, mais beaucoup de designers sélectionnés sont européens. Comme cet Italien installé à Bali, créateur d’une originale table basse en tek surmontée d’un cordage, dont les fils testés et contrôlés en Europe sont tissés en Indonésie. Ou encore ce Hollandais ayant grandi dans ce pays d’Asie, avant d’intégrer une école de design et lancer sur place sa propre collection, comprenant, entre autres, un modèle de chaise ultra tendance… tout en rotin. Loin de son aspect d’antan, vieillot et synthétique, le matériau revient en force, dans des formes et teintes nouvelles, modernes, voire sans peau, ce qui lui confère un aspect brut, encore plus naturel. « On ne peut pas parler de tendance, mais plutôt de retour. Aujourd’hui, le rotin fait bien partie de nos intérieurs, il est normal de le trouver dans une maison contemporaine ! », précise Mary. Il revêt entre autres luminaires et têtes de lit, se marie parfaitement au tek et est bien moins cher. Quelques créations locales m’interpellent également… de bien belles surprises !

Aux côtés de Camille, l’une de ses collaboratrices, Shenaz me reçoit chez elle, dans cette ancienne distillerie de Goodlands, achetée il y a bientôt seize ans, progressivement réhabilitée en un lieu de vie et couronnée en 2015 par la fondation d’un temple du design et de la décoration : Ekla. Showroom aux multiples espaces où l’on déambule, s’émerveille, s’abreuve de l’histoire de chaque pièce, ses origines et secrets de fabrication. Galerie d’art renfermant des collections éclectiques, chinées aux quatre coins du monde. Atypique théâtre d’événements et autres expositions… Ekla est tout à la fois et bien plus encore ! Luminaires, tapis, vaisselle, créations singulières issues de l’imagination d’éditeurs européens de renom se fondent aux œuvres locales, comme celles de l’architecte d’intérieur Daniel de Robillard. Imaginées, dessinées et confectionnées à Maurice, elles subliment le bois de noyer, la céramique, le marbre. Arborent des motifs graphiques, végétaux, organiques… Se font cordage, marqueterie ou… soliflores dans un tronc ! Les sculptures durables de Diana de Marigny, en bois d’ébène, se révèlent dans la matière. Tandis que le tissage des tapis Nanimarquina, référence du design responsable, exprime le savoir-faire de l’Inde et du Népal, des kilims aux motifs contemporains résultant de pigments naturels témoignent du travail traditionnel des femmes afghanes. Le linge se décline en coloris tendance, dont les appellations sont un voyage… Safran, bleu paon, vert de gris, orage, outremer… « Notre sélection se fait avec l’idée de marier les styles et les époques, de conserver une partie du patrimoine, des pièces de nos grands-mères, pour les mêler à un design moderne et conceptualiser un esprit hors du temps ! », me confie Shenaz. Renouvelée tous les trois mois, la prochaine collection arrive fin novembre ; j’ai déjà hâte de la découvrir !

Agrémenter l’outdoor

Il ne vous aura pas échappé que quantité d’enseignes offrent à Maurice un choix d’aménagements extérieurs seyant à tous les espaces, goûts et budgets. Alors, saison oblige, prenons nos quartiers d’été ! Plaisir du Jardin, ouvert il y a quatre ans, a fait de la tendance son créneau, en déployant une gamme impressionnante – et majoritairement en stock – de mobilier de jardin, objets de déco intérieure et extérieure, toujours plus innovante, originale et trendy. Vanessa, Eve et Maxime, le directeur, nous accueillent et nous conseillent avec une maîtrise du sujet qui a façonné la renommée des lieux. Foisonnant déjà de nouveautés, le showroom verra la livraison en mars prochain d’articles dénichés à l’international : vases, plateaux de service, lampes solaires portatives ou connectées avec haut-parleur en Bluetooth, une collection de tapis d’extérieur – produits phares depuis des années – et de tableaux, entre autres. Si les luminaires connectés Fatboy et Fermob restent le grand succès de l’enseigne, tout ce qui est coloré fonctionne très bien à Maurice. « Les vases Gardeco, en verre épais, coloré et soufflé à la bouche, sont de véritables œuvres d’art signées des designers brésiliens de la famille Seguso qui a fait ses armes à Murano ! », complète Vanessa.  

Chez Moodesign, que l’on ne vous présente plus (éditions LGM de septembre et octobre), le tek est design ! Sa gamme de mobilier d’intérieur et d’extérieur, minutieusement sélectionnée par Isabelle, conjugue esthétisme et convivialité. Ses braseros français Oyat figurent tout l’art de rassembler et partager.

Notre liste n’est pas exhaustive, bien sûr ; à vous de découvrir les nombreux fournisseurs en mesure d’agrémenter vos jardins, terrasses et gazebos…

Rencontre avec Sandrine Fanchette, directrice générale de Roche Bobois Maurice et Afrique du Sud.

Que recherchent les clients dans l’ameublement et la décoration à Maurice ?  

Des produits qui font la différence, sur des matières nobles et respectueuses de la nature. Uniques, créés par de grands designers et ayant une vraie histoire. Ils veulent moins de meubles, davantage de belles pièces et plus durables. Des canapés faciles à vivre, évolutifs ou modulables. Des modèles outdoor aussi confortables que les canapés indoor

Les tendances Roches Bobois 2024 ? 

D’après les informations reçues jusqu’à présent, nous serons encore sur des formes très organiques. Le vert sera toujours à l’affiche, sur des versions peut être différentes. Les spécialistes parlent du retour des imprimés, ainsi que des meubles « années 80 ».

À quelle fréquence renouvelez-vous vos collections en magasin ?

Très régulièrement ! Nous importons à Maurice des containers toutes les 2 ou 3 semaines en moyenne. Ils sont un mix de commandes des clients, de nouveautés pour le magasin et un stock tampon de nos best-sellers.

Justement, quels sont-ils ici, ces best-sellers, toujours en stock ?

Étrangement, au niveau mondial et local, ils sont souvent similaires ! Nos canapés en tissu, Préface, Itinéraire… ou en cuir, Envergure, mais aussi nos tables Cigale et Alliage ou Ovni et Evol, en version basse. 

Qui sont vos fabricants ?

Nos usines sont reparties en Europe : France, Italie, Portugal, Espagne, Suède, et une en Angleterre. Seuls nos tapis sont confectionnés en Asie, mais leurs designs et contrôle qualité sont réalisés en Europe. Une quarantaine d’usines, entre les meubles et les accessoires, proposent à notre clientèle l’une des plus vastes gammes de produits du marché, y compris en sur-mesure, sur notre positionnement plutôt haut de gamme. Les normes les plus strictes au niveau des réglementations écologiques sont respectées. 

Chaque année Roche Bobois monde lance une opération spéciale sur certains produits, quels sont-ils ?

Actuellement à Maurice, les prix spéciaux concernent les Bubble, les sofas Sense et les tables Cigale.

Parlez-nous de vos tableaux végétaux…

Partout dans le monde, l’enseigne met en lumière ses murs végétaux stabilisés, personnalisables et combinant différentes plantes et mousses, vidées de leur sève, comme fossilisées. Fabriquées en Europe sur commande, ces œuvres très spéciales qui peuvent atteindre des dimensions hors normes sont livrables sous 3 à 4 mois.

Et de l’impression 3D…

En 2020, Roche Bobois réalisait une première mondiale dans l’ameublement : une base conçue en béton avec une imprimante 3D – un procédé notamment exploité dans l’architecture. La table Corail a été imaginée par les designers Antoine Fritsch & Vivien Durisotti, avant d’être saisie par cette merveille de technologie. En un mouvement continu du bas vers le haut, la buse pilotée numériquement depuis l’imprimante géante dépose un serpent de béton qui durcit au fur et à mesure des superpositions, puis durant vingt jours. Avec sa forme évoquant des champignons polyphores incrustés aux arbres, des coraux sur leur récif ou d’énormes coquillages baroques, Corail est avant tout un superbe objet inspiré par la beauté de l’imperfection naturelle, qui laisse libre cours à l’imagination de celui qui l’adopte. Ces ouvrages sont personnalisables en forme, taille, effet de reliefs… 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,998FansJ'aime
468SuiveursSuivre
420SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES