Faut-il ou ne faut-il pas tirer la sonnette d’alarme ? L’OMS est formelle dans sa déclaration: « 60% à 90% des enfants scolarisés dans le monde ont des caries. 20% des adultes âgés de 35 à 44 ans présentent des parodontopathies sévères (aussi connues comme le déchaussement des dents) dans le monde. Enfin, l’incidence du cancer buccal est estimée entre un et dix cas pour 100 000 habitants et près d’un tiers des personnes de 65 à 74 ans ne possèdent plus aucune dent naturelle ». Dans le cadre de la journée mondiale de la santé bucco-dentaire, célébrée le 20 mars, La Gazette a trouvé essentiel de faire cette piqûre de rappel. Le Dr Eric Martin, chirurgien-dentiste du Centre de Chirurgie Esthétique de l’Océan Indien (CEOI) apporte sa lumière et ses solutions. 

Tout est dans le bon brossage

La bonne santé bucco-dentaire repose avant tout dans l’élimination de la plaque dentaire. Pour ce maintien de dents et des gencives saines, quelques gestes simples, mais fondamentaux sont à adopter dans le brossage quotidien.

5 règles d’or

Selon le Dr Eric Martin, il existe cinq règles d’or pour un brossage efficace :

  1. La durée du brossage est de trois minutes ;
  2. Le brossage doit se faire après chaque repas ;
  3. La brosse à dents doit avoir des poils souples pour ne pas blesser les gencives ;
  4. Il faut changer de brosse tous les 3 mois ;
  5. Le dentifrice utilisé doit contenir au moins 1000 ppm de fluor.

« L’usage du fil dentaire et d’une brossette interdentaire permet de nettoyer la face latérale des dents que la brosse ne peut pas atteindre », souligne le chirurgien-dentiste.

Bilans bucco-dentaires

Malgré tous les soins au quotidien, l’on ne peut être sûr de la sanité totale de notre bouche. Les bilans bucco-dentaires fréquents chez le dentiste se révèlent être indispensables pour détecter toute infection ou maladie sévère et y remédier.

Plaque dentaire, la source de maladies parodontales

« Notre bouche est révélatrice de symptômes généraux. Elle a un impact significatif sur tous de nombreux organes du corps » dit notre interlocuteur. Première source de maladies parodontales, la plaque dentaire peut s’avérer être un facteur déclencheur des problèmes bucco-dentaires et par conséquent, accentuer les pathologies existantes, voire sous-jacentes comme l’endocardite (inflammation de la paroi des valves cardiaques qui est le plus souvent provoquée par une infection).

Les bactéries vivant dans notre bouche favorisent également l’irritation des gencives (gingivite). « Cette irritation risque de dégénérer en parodontite entraînant l’apparition de mobilité puis la perte des dents. » Non traitée, l’infection gingivale peut augmenter le risque d’affections plus graves ou aggraver d’autres infections existantes.

Du côté du CEOI, le département de dentisterie offre une nouvelle approche de soin en proposant d’abord un bilan bucco-dentaire complet afin de définir un plan de soins détaillé avec des soins dentaires adaptés à la nature des pathologies de chaque patient. brossage des dents

Le plombage est à bannir

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire mène aux caries dentaires. Le traitement passe par l’élimination de celle-ci et la pose d’un amalgame communément appelé plombage. Dites-vous bien qu’une dent soignée avec un plombage ou de la résine peu fiable n’empêche pas une carie de se réformer. « C’est là que réside tout le problème. Le plombage n’est pas complètement étanche. Le métal ne colle pas aux parois des dents. La salive et les bactéries qui s’infiltrent entre le plombage et la dent vont permettre aux caries de former à nouveau», explique le Dr Martin.

Le plombage reste une pratique dangereuse. Le professionnel souligne que les composants du plombage : le métal et plus particulièrement le mercure sont toxiques pour la santé. La résine, elle, s’abîme dans les parties profondes de la dent et est difficile à mettre en place. Conséquences : des infiltrations, des caries, des dents dévitalisées et des extractions.

Onlay Céramique, la révolution

La solution, Onlay Céramique 3D. Cette technologie d’obturation révolutionnaire élimine efficacement une carie et prolonger la longévité des dents. Il s’agit d’une méthode qui permet d’éviter une couronne beaucoup plus mutilante pour la dent et d’avoir moins de risque de devoir dévitaliser ses dents par la suite. La résistance mécanique des onlays se présente surtout comme la solution aux plombages et résines toxiques dans la bouche. Après une radiographie de la bouche, une empreinte optique 3D est fabriquée avec la teinte adaptée à la dent pour permettre à l’Onlay de s’insérer facilement dans la cavité.

Profitons de cette journée mondiale pour rappeler qu’une journée ne suffit pas pour parler de l’impact de la santé bucco-dentaire sur le bien-être et la santé physique générale. Une prise de conscience peut entraîner un changement de comportement. Prenez soin de votre hygiène bucco-dentaire et visiter régulièrement votre dentiste, c’est la garantie d’une bonne santé. A vous…

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Reiki et Pranic Healing : vers une guérison du corps et de l’esprit

Ces méthodes de soins holistique tout droit venues