25.5 C
Île Maurice
mardi, novembre 30, 2021

Jean-Christophe Cluzeau, CEO de City Brokers: “l’expérience client doit être irréprochable”

Jean-Christophe Cluzeau a été nommé Chief Executive Officer de City Brokers Ltd, le premier courtier en assurance mauricien, le 1er juillet dernier. Après une belle carrière d’une vingtaine d’années auprès du groupe AXA, il a ensuite opéré à Maurice, au sein de la compagnie d’assurances MUA en tant que Head of General Insurance. Il passe aujourd’hui d’assureur à courtier, un nouveau challenge qu’il embrasse avec fierté et passion. 

La Gazette Mag : Que cela représente-t-il pour vous de diriger une entreprise comme City Brokers ?

Jean-Christophe Cluzeau : C’est d’abord une grande fierté pour moi, car City Brokers est une très belle entreprise, et j’ai la chance d’être entouré de collaborateurs d’une grande qualité, qui sont de vrais professionnels. Je crois très fortement au pouvoir du collectif, et je fais confiance à mon équipe. C’est ce qui nous permettra d’avancer ensemble. C’est aussi un grand challenge professionnel, car je prends la tête du plus gros courtier de l’île. Par ailleurs, mon métier est un peu différent de celui d’assureur, que j’exerçais auparavant. En tant que broker, nous ne vendons rien, nous sommes là pour aider notre client à acheter, et lui permettons d’avoir une vision globale des risques, par le biais d’un travail de sensibilisation et de vulgarisation.

Notre priorité, c’est vraiment d’arriver à faire en sorte que l’expérience client soit irréprochable.

La Gazette Mag  : Vous semblez positif et plein d’ambitions malgré la période instable dans laquelle se trouve l’économie locale.

Jean-Christophe Cluzeau : Oui je le suis, car malgré tout, nous avons toujours besoin d’assureurs. D’ailleurs, nous avons pu le constater pendant cette pandémie, le tour de force des assureurs a été de garder cette capacité à délivrer un service à leurs clients malgré la situation. Ce n’est pas parce qu’on est dans une situation particulière qu’il n’y a plus d’incendies, de vols, ou de dégâts des eaux. L’assurance est un service essentiel et je ne le répéterai jamais assez : il n’y a pas d’économie de marché sans assurance. Nous sommes un maillon essentiel, que l’on soit courtier ou assureur, de toute vie économique.

La Gazette Mag : Justement, comment se porte le secteur de l’assurance à Maurice aujourd’hui ?

Jean-Christophe Cluzeau : Il se porte bien de manière globale. Aujourd’hui, on s’aperçoit que l’assurance-vie est en train de repartir et que l’assurance non-vie est en baisse, car certaines sociétés déposent le bilan tandis que d’autres rognent leurs budgets et préfèrent se passer de nous. Ce qui est d’ailleurs une erreur, car on croit faire des économies sur des choses non essentielles, alors que les assurances le sont. Il faut rappeler cependant que nous sommes dans une activité à cycle inversé, donc les conséquences de la pandémie apparaîtront peut-être plus tard. Mais il est difficile de prévoir l’avenir.

La Gazette Mag : Cette crise a-t-elle modifié le monde de l’assurance ?

Jean-Christophe Cluzeau : Oui c’est évident. La pandémie a mis en exergue l’importance de la digitalisation de nos services. Les courtiers et les assureurs avaient déjà entamé le chemin de la digitalisation avant la crise, et heureusement, puisque c’est ce qui a permis de pouvoir interagir avec nos clients pendant le confinement. Mais il nous reste encore beaucoup de choses à faire dans le but d’améliorer notre expérience client. Cependant, je ne crois pas au tout digital; je crois effectivement qu’il est important de donner au client la possibilité d’aller chercher des réponses à des questions qu’il pourrait avoir à tout moment, mais je reste persuadé, et d’autant plus chez un courtier, que la relation en face à face est vitale pour établir un véritable lien de confiance. Nous nous devons aussi d’être présents physiquement en cas de sinistres auprès de nos clients, c’est indispensable.

La Gazette Mag : Quels sont les prochains défis pour City Brokers ?

Jean-Christophe Cluzeau : Nous allons ouvrir de nouveaux services, et notamment élargir notre offre aux SME & Privates. Par ailleurs, nous allons également proposer du Life & Pension, ce qui est nouveau pour nous. Nous travaillons aussi sur une offre qui se développe beaucoup, et qui concerne les nouveaux risques, notament les cyber-risques. Enfin, je suis fier d’annoncer que nous formons nos seniors executive au “risk management”, ce qui nous permettra de sensibiliser nos clients à la gestion du risque avec un nouveau service d’accompagnement.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,494FansJ'aime
468SuiveursSuivre
405SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES