En deux décénnies, la marque coréenne SsangYong a su gagner une véritable crédibilité. Encore peu fréquents sur nos routes, les véhicules de la marque pourraient bien, avec ce nouveau modèle, devenir bien moins rares. 

Reprenant l’appellation de l’un des tous premiers modèles de SUV de la marque, lancé il y a une vingtaine d’années, le Musso d’aujourd’hui est un pick-up qui poursuit les ambitions affichées par ses prédécesseurs de la gamme Actyon: proposer un véhicule polyvalent, puissant, élégant, confortable et trés bien équipé… à un prix particulièrement contenu.

Avec sa silhouette plutôt ramassée, le nouveau Musso tranche nettement avec les véhicules de la même catégorie proposés par les marques concurrentes. Cette impression est en grande partie provoquée par sa benne relativement courte. Longue de seulement 1,30 m, elle est en fait plus large que longue (1,57 m de largeur), avec une profondeur de 75 cm. Visuellement, elle semble même encore plus courte, puisque deux auvents latéraux, inscrits dans le prolongement de l’habitacle, viennent encore accentuer cette impression, tout en conférant au Musso un style et une élégance que peu de pick-up arborent. Pour autant, cette benne est tout à fait fonctionnelle et s’accommode parfaitement d’un usage utilitaire, puisque, sans aucune difficulté, elle peut prendre en charge une palette ou supporter un fret de 850 kg!

Doublée d’un revêtement protecteur et équipée de nombreux points d’accrochage pour d’éventuelles sangles de maintien, la benne du Musso dispose également d’un point d’alimentation électrique. La ridelle s’ouvre et se referme facilement, grâce à son système d’assistance.

Bien pensé, confortable et valorisant

La nouvelle grille de calandre, coupée par une ligne chrome supportant le logo de la marque est tout à fait actuelle. Combinée au nouveau dessin des optiques (LED, avec lentille grossissante), cette face avant donne au Musso un allure évidente de SUV (Sport Utility Vehicle). Ce qui permet à SsangYong de présenter sa nouvelle création comme un SUT (Sport Utility Truck).

De profil, le Musso affiche une ligne fluide, dans un dessin épuré, loin des redans torturés de certains concurrents. Les belles jantes alu, finement sculptées viennent encore conforter l’idée d’un véhicule capable de faire oublier sa vocation utilitaire, avec lequel on pourra se rendre à un cocktail sans faire ricaner…

La benne, montée sur un châssis séparé, et dotée d’une suspension à bras oscillants affiche, sur route, une souplesse étonnante, ne venant pas “cogner” à la moindre imperfection de l’asphalte, comme c’est trop souvent le cas sur ce type de véhicules!

Mais c’est peut-être à l’intérieur de l’habitacle que les ambitions du Musso à la polyvalence s’expriment le mieux!

L’ambiance y est tout à fait comparable à ce que l’on peut s’attendre à trouver à l’intérieur d’un SUV bien né. Très beaux sièges bicolores, commandes au volant, large console d’interface et de communication, planche de bord soignée, cuir généreux et finitions de bon niveau: on oublie vite qu’il s’agit d’un pick-up, apte à prendre en charge les tâches les plus rustiques… D’autant que, proposé en 4×4, (verrouillage par une mollette de la planche centrale), avec blocage du différentiel, ce pick-up est taillé pour tous les terrains.

Les places arrière bien conçues

Les places arrières ont aussi bénéficié d’une attention particulière. Outre l’espace aux jambes, tout à fait suffisant, on notera l’inclinaison de la banquette, quand trop de pick-up proposent encore, aux passagers arrière, un dossier presque vertical, particulièrement inconfortable.

Les espaces de rangements sont nombreux et judicieusement répartis.

Sous le capot, SsangYong a équipé le Musso d’un solide e-XDI 220 diésel de 2157 cc, affichant 181 chevaux et 400 Nm de couple, dans la plage des 1400 à 2800 tours/minute.

La transmission est assurée, au choix, par une boîte manuelle ou par un boîtier automatique à 6 vitesse, baptisé Aisin. Dans tous les cas, lorsque le véhicule n’est pas réglé en quatre roues motrices, le Musso profite d’une puissante propulsion (roues arrières).

Bien pensé, confortable et valorisant sans tomber dans le gigantisme affiché par certaines marques, le Musso de SsangYong a de sérieux atouts, dont un prix de vente, particulièrement compétitif.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Le secteur automobile touché de plein fouet

Comme l’ensemble des secteurs d’activité, l’industrie automobile est