À la pointe de la technologie, le Centre de Chirurgie Esthétique de l’Océan Indien, autrefois « Clinique du cheveu » est devenu en 18 ans  une référence internationale sur la technique de l’implant capillaire. Aujourd’hui, le Centre c’est aussi  la chirurgie dentaire, un autre pôle attractif de ses activités ainsi que la chirurgie et médecine esthétique, en mettant l’humain au centre de son concept. 

Installé à Maurice en 2000, Le Centre esthétique de l’océan indien ouvre première clinique du cheveu de Maurice à Pointe aux Canonniers.  Cette dernière se fait rapidement un nom grâce à un bouche-à-oreille de plus en plus efficace chaque année. Fort de cette notoriété grandissante, en 2005 un tout nouveau site  voit le jour à Trou aux Biches, un véritable petit paradis où la clientèle internationale (2 500 personnes de 31 nationalités en 2017) prend plaisir à venir se faire choyer. Le Centre de Chirurgie Esthétique de l’Océan Indien emploie aujourd’hui une soixantaine de personnes notamment 11 médecins dont 95% de Mauriciens.

Des prestations de qualité

La spécialité phare du centre esthétique ?… La greffe de cheveux !

Grâce à de grandes avancées techniques réalisées par l’équipe du Centre des séances de transplantation de 5000 à 7000 cheveux sont courantes , et effectuées en une journée. C’est l’assurance d’un résultat final exceptionnel.

En 2017 l’équipe à transplanté plus de 2 Millions de cheveux et réussi la prouesse d’implanter 12 213 cheveux sur un patient en une seule séance de 8 heures.

Le centre s’est doté des progrès de la chirurgie capillaire, notamment grâce à une méthode du nom de Fue Density ®. Cette dernière consiste à extraire follicule par follicule, sans œdème, sans douleur postopératoire et sans traces visibles les cheveux restants. Puis, grâce à des mini-séances non invasives (le prélèvement et l’implantation des follicules s’effectue un par un avec une très grande dextérité et précision), qui dureront 3 à 4 heures tout au plus, l’on repart avec de nouveaux cheveux avec une durée à vie. «Nos patients venus spécialement à Trou Aux Biches pour retrouver leurs cheveux sont les plus grands ambassadeurs du Centre de Chirurgie Esthétique de L’Océan Indien » explique le Directeur du Centre.

La clientèle peut aussi recevoir d’autres soins de très grande qualité de la chirurgie esthétique aux soins dentaires, spécialité qui dispose d’un plateau technique de dernière génération permettant à une équipe d’experts de mettre en oeuvre leur concept de traitement global pour des soins rapides et plus économiques.  Il en est de même avec la chirurgie esthétique qui se décline naturelle et légère (Easy-Lift®, Lipo sculpture, augmentation mammaire etc.) et la médecine anti âge , rajeunissement, plasma-lift, plasma-hair, botox, acide hyaluronique ).

Le patient  au cœur du concept

« Ici, nous travaillons sur un traitement global du patient. Il est pris en charge bien avant son arrivée par nos ambassadrices  et pourra loger sur place dans des villas offrant tout le confort dans une ambiance de totale détente après les interventions. Ainsi nos hôtes combinent vacances paradisiaques et soins esthétiques. Et si la destination a autant de succès, c’est certes grâce au cadre, mais aussi à la grande qualité des services offerts et l’accueil chaleureux mauricien ».

Le Centre c’est donc un incroyable esprit d’équipe savamment insufflée à un personnel dévoué au bien-être des patients. Par ailleurs, chaque année, dans un souci d’offrir des services toujours plus pointus le Centre reçoit des intervenants et conférenciers sur divers thèmes liés à la santé et aux nouvelles pratiques de chirurgie.

22304 – TROU AUX BICHES, Ile Maurice
Tel. : (+230) 265 50 50 | Email : info@cceoi.com | Webtv YouTube  :  wwwyoutube.com/user/esteticvideos | www.esthetique.mu

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Mobalpa intègre le végétal dans ses cuisines

Et si on mettait un peu d’air frais