En raison de notre climat tropical qui sous-tend une vie fractionnée entre moments détente à la plage, journées au bureau, virées en catamaran et cocktails coucher de soleil, l’homme mauricien oscille entre le « casual » et le chic.   

Le « casual »

Les hommes vont adorer cette saison où la décontraction est au rendez-vous. Une décontraction qui valorise les bermudas d’été, les chino de couleurs en fibres naturelles 100% coton, les pantalons en lin et les coupes qui prennent de l’ampleur. L’«oversize» est de mise, vive le pantalon cargo! A l’opposé, l’indétrônable jean brut, lui, se portera en coupe étroite resserré au mollet ou fuselé pour les plus avertis.

Mood

Coté hauts,  les tee-shirts seront les pivots de garde robe autour desquels l’homme construira son look. L’homme bien dans sa peau, osera et, avec aisance, des imprimés à fleurs ou les couleurs allant du corail au rose. Certains choisiront leurs « tee » à messages alors que d’autres les préfèreront unis, plus faciles à accorder chez Celio. Quoiqu’il en soit, ils seront toujours portés près du corps. La chemise en lin a également la part belle, toujours agréable à porter à l’ile Maurice et se décline dans pléthore de couleurs pastel chez Men‘s weekend et Karl Kaiser. On la préfèrera inévitablement, à manches longues retroussées. Parmi les incontournables « casual », citons aussi la veste en jean pour la touche rock, ainsi que le « sweat » – le « sportwear » restant la principale inspiration des créateurs cet été -, avec ou sans capuche, à associer aux baskets qui deviennent les chaussures de base pour toutes les circonstances. A moins d’opter pour « l’outwear » et sa touche fonctionnelle portée par les gilets de protection, de sauvetage, pare-balle, de chasse ou de travail avec leurs multi-poches, sans oublier les ceintures de maintien, les  sangles et les cordons. Vous pouvez vous en inspirer pour créer votre look mais attention à ne pas charger.

Mood

Le chic

Lui, peut être un plus difficile à définir. Ce qui est chic pour l’un ne le sera pas forcement pour l’autre, mais on s’accorde sur une certaine notion d’élégance. Les magasins Hugo Boss et Devred vous raviront. Certaines pièces intemporelles tels que le costume, le smoking ou le trois pièces ne se portent ici que pour de grandes occasions ou par ceux qui ont décidé de souffrir pour être beaux. L’homme moderne mauricien, préfère le « casual chic » dont le coté hybride ne manque pas d’atouts.

HUGO BOSS

Le « casual chic » 

Pour l’adopter, il faudra être créatif, prendre en compte sa morphologie et l’assortiment de couleurs afin de ne pas faire de faux pas.

Ainsi, dans un style décontracté, on associera son chino bleu nuit à une chemise bleu clair, restant dans une seule et même teinte, favorisant un contraste qui permet de structurer l’ensemble, rehaussé de baskets et sans oublier la superposition de petits bracelets en fil de couleurs, cuir, cordon tressé avec breloques en argent.

N’oublions pas les accessoires qui complètent la tenue. Outre les petits bracelets, la montre reste un objet clé de l’accessoirisation masculine. Elle sera classique pour les amateurs de Rolex et Tissot ou de plus en plus « techwear » pour les plus connectés chez Samsung et Apple. Le baise-en-ville reprend ses lettres de noblesse. Situé entre la pochette et la sacoche, contenant le strict nécessaire, il se porte en bandoulière, coincé sous le bras, ou accroché à une chaîne autour du cou. Ce dernier, est talonné par la micro-pochette, façon étui ou protège-passeport, portée sur la poitrine, attachée à un ruban autour du cou également.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Les dessous sages et moins sages de la Saint Valentin

Les modeuses averties le savent : les sous-vêtements,