A quelques semaines d’intervalle, une importante société et une institution socio-économique ont mené des actions importantes en vue d’impulser un changement de comportement sur nos routes. Une implication sociale forte rendue inévitable par un bilan humain catastrophique des accidents de la route, au cours de l’année 2018.

Le 20 octobre dernier, à la station-service de Bellevue, Total Mauritius, menait une journée de sensibilisation à la sécurité routière qui s’adressait à tous les usagers de la route. Toutefois, l’accent y était particulièrement mis sur les deux-roues, qui paient le plus lourd tribut sur nos routes. Trois éléments clés, pour cette journée: la protection, le comportement et la maintenance. Des gilets rétro-réfléchissants ont été distribués, des vérifications gratuites des pneus, freins et niveau d’huile ont été offertes et un circuit d’exercices pratiques a été mis en place pour permettre un apprentis-sage de la conduite de deux-roues.

Par ailleurs, Total Mauritius y exposait également la maquette d’un réseau routier, destinée à l’apprentissage des élèves du primaire.

« En tant qu’entreprise responsable, Total Mauritius souhaite partager ses bonnes pratiques avec la société civile. Ainsi, par l’intermédiaire de notre fond dédié, la Total Mauritius CSR Fund, nous sensibilisons tous les ans environ 16 000 élèves du Grade 4 à la sécurité routière. Les jeunes enfants doivent être plus conscients des dangers de la route pour eux et leur famille, sans oublier qu’ils sont les conducteurs de demain. », a souligné Patricia Buisson-Hays-Narbonne, la directrice générale de Total Mauritius.

Programme BUROS pour Business Mauritius

Le 14 novembre, à Ebène, c’est l’organisation Business Mauritius, qui regroupe de nombreu-ses entreprises de tous les secteurs, qui organisait une journée de prévention. Cette initiative s’inscrivait dans le cadre du Business Road Safety (BUROS), programme de sensibilisation à la sécurité routière pour les entreprises, lancé par Business Mauritius.

Jusqu’ici, une trentaine d’entreprises locales se sont jointes au programme. Lors de son discours de bienvenue, Kevin Ramkaloan, CEO de Business Mauritius, a mis l’accent sur l’importance d’une telle initiative pour les entreprises mauri-ciennes, «surtout à la veille des fêtes de fin d’année. Nous savons à quel point Maurice devient festive à cette période, et nous en connaissons tous l’impact sur les comportements routiers”.

La journée a vu des interventions de plusieurs experts. Les participants étaient également invités à essayer la voiture-tonneau (par crash simulator) de la police pour avoir une idée de la violence potentielle d’un accident de la route. Le Caporal Igor Chaton, des forces de police, s’est évertué à expliquer les changements récents apportés à la Road Traffic Act. Il a notamment parlé des amendements apportés au système de Fixed Penalty Notice, du système Cumulative Road Offense, des nouvelles limites d’alcool au volant. Il a également donné quelques conseils de sécurité pratiques.

De son côté, Daniel Raymond, conseiller en sécurité routière au ministère des Infrastructures Publiques, a présenté le Plan de Prévention Routière pour les entreprises, qui est suivi par les membres de BUROS. Le but, a-t-il expliqué, est de réduire les coûts et les risques pour les entreprises mauriciennes. “Les accidents ont non seulement un coût social et humain, mais aussi un coût économique”, a soutenu l’expert.

La journée a aussi été marquée par le témoignage d’un des participants de BUROS, Yves Béchard, de Pharmacie Nouvelle. “Nous apprenons énormément de choses avec ce programme, et je peux dire que, personnellement, cela a beaucoup changé mon comportement sur la route. ”, a-t-il affirmé.

Enfin, les participants à la journée ont eu droit à un cours rapide de la Croix-Rouge sur les premiers secours à dispenser sur les victimes d’accidents. En effet, bon nombre de décès sur la route peuvent être évités grâce à quelques gestes simples à effectuer en attendant l’arrivée des secouristes professionnels.

L’objectif ultime de BUROS est de toucher, à travers son programme, au moins 100 000 professionnels mauriciens, et par extension, 120 000 membres du public (familles, amis…).

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Le “nouveau” Duster marque des points!

Présentée au public mauricien lors du dernier Salon