Anges du Soleil fait partie de la plateforme ACTogether, mais ne participe pas au marché de Noël solidaire . Partie remise certainement l’année prochaine, le temps d’identifier des créations artisanales qualitatives, comme voulu par ACTogether.

En seulement 3 ans et demi d’existence, Anges du Soleil a déjà parcouru un sacré bout de chemin. Oeuvrant uniquement sur la région de Tamarin et de Rivière Noire, l’organisation a fait de l’éducation son cheval de bataille. « Une de nos actions phares vise à scolariser des enfants dès la maternelle et de les suivre jusqu’à la fin de leur cursus scolaire tout en proposant en parallèle, des activités extra scolaires, un soutien psychologique et pédagogique», introduit la fondatrice de l’ONG. Si l’année dernière Anges du Soleil a pu financer la scolarisation de 8 enfants, elle envisage d’en mettre 20 sur le chemin de l’école à la rentrée de janvier 2018. Mais avant cela, l’heure est aujourd’hui aux préparatifs de Noël qui se fera au Centre de Jeunesse de Tamarin. « Nous aurons un sapin, un Père Noël pour la distribution des cadeaux, tout en gardant en tête que  notre organisation a vocation à éduquer avant tout. Nous considérons Noël un peu comme la cerise sur le gâteau et même si nous souhaitons marquer le pas pour les enfants, nous le voulons plutôt modeste», poursuit Sylvie Gravil Morgillo. Les commerçants ont été sollicités pour que cette après-midi, bien que conduite dans la retenue se fasse dans de bonnes conditions. La crêperie Mam’Gouze de Rivière Noire et la boulangerie La Kaz à Pain de Tamarin offrent le goûter, Olivier François viendra avec un poney pour que les enfants profitent d’un petit tour dans le quartier et les bénévoles se chargeront d’organiser des jeux et un atelier maquillage. Quant aux enfants, ils s’appliquent depuis un bon moment déjà à monter un spectacle en rapport avec l’activité suivie durant l’année – danse contemporaine, danse classique indienne, judo, karaté, ou encore yoga – avec l’aide de leurs professeurs. « Comme une sorte de rétrospective de l’année des Anges du Soleil en laissant tomber le numérique et l’ordinateur », sourit Cendrine Corbellini, bénévole en charge de l’événementiel. Une opération de collecte de jouets destinés à être distribués le jour J a démarré début novembre avec la disposition de boîtes de collecte sur quelques sites de l’Ouest*, dans l’attente d’être relevés le 14 décembre.

Cendrine Corbellini, bénévole (à g.) et Sylvie Gravil Morgillo, fondatrice de l’ONG Anges du Soleil

Je me suis aperçue finalement que les enfants sont peu demandeurs en  cadeaux; l’essentiel  c’est l’ambiance bon enfant, le jeu et la bonne humeur autour du sapin Sylvie Gravil Morgillo.

Souvent confrontée à des choix, l’ONG organise le Noël de cette année pour les enfants 3-11 ans, une catégorie d’âge plus sensibilisée à la magie de Noël. Bien que lucides sur l’impact que peut avoir son action sur le grand pu-
blic, Sylvie Gravil Morgillo l’invite tout de même à les rejoindre le 16 décembre où le Noël des Anges du Soleil battra son plein de 14h à 17H. 

*Centre équestre Cavalia, Riverland, les écoles Paul & Virginie, West Coast, Telfair, La case des bambins et Les P’tits Mounes.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Quand les femmes s’engagent

N’a t-on pas coutume de dire le joli