25.5 C
Île Maurice
mercredi, décembre 7, 2022

L’humain, garant d’une réussite entrepreneuriale

L’humain, garant d’une réussite entrepreneuriale

Tels les membres d’un orchestre bien huilé de plus de 300 musiciens, la grande famille d’Espace Maison est continuellement formée aux caractéristiques et techniques des produits – tous domaines confondus –, afin d’améliorer ses performances et donner satisfaction à un public toujours plus nombreux. Pour guider et accompagner ces professionnels, de véritables chefs d’orchestre, garants du succès économique de la société. Parmi eux, Martine Hector, totalement vouée à son métier. Le maestro de la politique commerciale de l’enseigne agite sa baguette avec exaltation.

La Gazette Mag : Embauchée en 2005 en tant que vendeuse dans le magasin de Tamarin, vous dirigez aujourd’hui les responsables commerciaux des six points de vente. Quelle ascension !

Martine Hector : L’entreprise nous permet cette progression, cette élévation des compétences. J’ai été vendeuse, chef de rayon, puis responsable de plusieurs magasins, jusqu’à intégrer le département merchandising en 2014 et être promue responsable commerciale en 2020. Nous sommes chanceux de faire partie d’un groupe qui forme et qualifie son personnel. Le travail n’est pas facile, je ne vous le cache pas, mais j’adore ce que je fais et me lève chaque jour avec l’envie !

LGM : C’est quoi, être responsable commercial chez Espace Maison ?

MH : C’est connaître en permanence le chiffre d’affaires de chaque magasin. Être autour de la table chaque semaine, avec tous les responsables du comité de gestion, pour faire le point sur les chiffres, les événements et promotions, les procédures, objectifs et stratégies. Collaborer étroitement avec les services concernés dans la sélection des nouveaux produits, du déplacement à l’étranger pour les dénicher jusqu’à la validation des prix. C’est prioriser l’humain, communiquer avec ses équipes, leur faire confiance et valoriser la contribution de chaque personne. Vous savez, derrière le succès de l’entreprise, il y a une âme.

LGM : Quelle est la principale répercussion du contexte économique post Covid sur votre façon de travailler ?

MH : La flambée des prix du fret, qui appelle à la prudence dans les choix des marchandises importées. Leurs coûts impactent les prix de vente et donc directement le budget du consommateur. Nos équipes œuvrent assidûment, pour trouver le juste milieu.

LGM : Quelles sont les priorités de la stratégie commerciale de l’enseigne ?

MH : La fidélisation, d’abord. Car le client est notre préoccupation première. Tout est pensé pour lui, particulier ou professionnel. C’est pour ça que tous les déplacements à l’étranger, sur les foires et salons, sont primordiaux, pour répondre correctement au marché. La formation, ensuite. Tous les employés sont régulièrement formés sur tous les produits. Le programme Customer Excellence Journey vise un standard d’excellence dans le service clients et doit être identique dans tous les points de vente. Créer les bons réflexes chez nos vendeurs est une éducation ; c’est faire la différence dans le moindre détail. L’adaptabilité, enfin. Si lors d’un tour de table – quel qu’en soit le sujet –, la question est d’abord « Why », la réponse doit surtout être « Why not ».

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,494FansJ'aime
468SuiveursSuivre
427SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES