20.5 C
Île Maurice
mardi, mai 17, 2022

L’irrésistible ascension d’une île Maurice digitale

L’irrésistible ascension d’une île Maurice digitale

L’industrie des TIC/BPO est un moteur essentiel de l’économie mauricienne. Le pays possède l’un des écosystèmes technologiques les plus riches et dynamiques d’Afrique comprenant le commerce électronique, les services numériques, le support technique et le développement d’applications, entre autres. Pour accompagner encore plus loin ce mouvement irrésistible, le gouvernement a lancé en 2019 le Digital Mauritius 2030 Strategic Plan. – Jean Louis Floch

En 2019, dans le cadre du Digital Mauritius 2030 Strategic Plan et à la demande du ministère de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, Bojan Hadzisejdic, consultant pour une université d’Europe du Sud-Est connue pour ses formations supérieures en blockchain, réalisait un rapport faisant un état des lieux des infrastructures existantes, identifiant une quarantaine d’activités non encore informatisées et où la blockchain serait une forte valeur ajoutée. En 2030, Maurice devrait assurer son hégémonie digitale sur l’Afrique et la zone indianocéanique. Hub régional et en phase accélérée de digitalisation de ses secteurs public et privé, le pays affiche depuis longtemps ses ambitions dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

Une ambition dessinée il y a 20 ans

L’histoire de Maurice et de l’économie digitale voit sa genèse en 2001 quand le gouvernement de l’époque annonce une nouvelle stratégie visant à diversifier les ressources économiques de l’île après l’industrie sucrière et le tourisme. Il est prévu de créer une Cybercité sur une vaste étendue de 64 hectares de champs de cannes qui deviendrait le centre d’affaires interconnecté du pays.

En 2005 est érigé un premier temple des entreprises des TIC, la City Tower 1, une tour de 40 000 m2 équipée de fibres optiques, raccordée au câble SAFE et disposant de la communication satellitaire. Progressivement, Cybercité devient une véritable technopole avec centre d’affaires, hôtels, centre commercial, ministères décentralisés, centres de formation et d’éducation en ligne, centres d’appel, hôpital etc. Aujourd’hui, elle rassemble une quarantaine de bâtiments, plus de 200 sociétés nationales et internationales, plus de 200 000 employés dans les nouvelles technologies et la haute finance, les cabinets d’audit ou les banques… Sur toute l’île, le secteur des TIC-BPO comptait 850 sociétés en 2019, tant start-ups que multinationales (Accenture, Huawei, PWC, Barclays, Orange, Coca-Cola, DHL…) et contribuait à 5,8% du PIB du pays.

Maurice semble bien partie pour réussir son ambition d’être le hub digital africain tant dans le domaine du BPO (Business Process Outsourcing), c’est-à-dire l’externalisation de processus métier (services de support client, de support technique, télémarketing, dépannage informatique, assurance, traitement et conversion de données, comptabilité…), de l’ITO (Information Technology Outsourcing), à savoir la sous-traitance de travaux liés à l’informatique tels que le développement de logiciels, ou encore du KPO (Knowledge Process Outsourcing), externalisation d’expertise et d’analyse haut de gamme en matière juridique, financière, marketing etc.

De multiples atouts pour un déploiement digital majeur

Il faut dire que l’île dispose d’atouts considérables pour devenir une destination privilégiée pour les investisseurs et prestataires étrangers. Son fuseau horaire la place entre l’Europe et l’Asie, lui permettant de répondre aisément à des demandes dans ces deux directions. Son histoire multiculturelle lui offre de maîtriser plusieurs langues (anglais, français, mandarin, urdu pour les principales !) l’autorisant à traiter avec de multiples interlocuteurs. Par ailleurs, son écosystème digital s’appuie sur des infrastructures modernes, une connectivité fiable avec deux réseaux sous-marins internationaux (deux câbles supplémentaires à venir), des professionnels qualifiés et adaptables, et des coûts concurrentiels pour des prestations de qualité.

Le pays est donc prêt à répondre à l’évolution de l’espace numérique et à saisir les nouvelles possibilités de croissance économique dans des domaines tels que : l’analyse stratégique et le Big Data, les services cloud, la technologie financière (FinTech), l’internet des objets (IoT), la cybersécurité, la blockchain, l’intelligence artificielle ou encore la réalité virtuelle et augmentée. Maurice est d’autant plus prête à proposer des opportunités d’investissement que le gouvernement incite à la mise en œuvre d’une stratégie “Maurice Numérique” (“Digital Mauritius”), l’objectif ultime étant d’exploiter le pouvoir de la technologie afin de faciliter la transition du pays vers une île numérique. Les mesures prises depuis 2016 témoignent des progrès réalisés par le pays pour générer une croissance économique fondée sur l’innovation :

  1. Modification de la Loi de 2004 sur la protection des données pour la rendre pleinement conforme aux Règlements Généraux sur la Protection des Données (GDPR)
  2. Introduction d’un permis de travail spécifique aux innovateurs avec un investissement initial d’au moins 40 000 USD prévoyant un poste dépenses recherche et la phase de recherche.
  3. Introduction d’une licence réglementaire “sandbox” pour les projets innovants pour lesquels il n’existe pas encore de cadre légal
  4. Mise en œuvre d’un programme d’incubateur national pour le soutien aux infrastructures, la formation et l’encadrement de projets
  5. Mise en place d’un service cloud “plug and play” pour inciter les nomades numériques et les nouvelles entreprises locales à bénéficier de solutions disponibles pour développer des
    applications et d’autres services.

Une effervescence numérique prometteuse

L’île numérique fait d’ailleurs feu de tout bois et entraîne vaillamment sa population dans cette marche digitale irréversible.
En 2020, à la demande de Deepak Balgobin, ministre de la Technologie de l’information, de la communication et de l’innovation, l’agence multimédia Digital Kites et son studio video/animation Avarts créent fasil.mu, plate-forme “one-stop-shop” mettant tous les sites du gouvernement au service des Mauriciens pour faciliter leurs démarches administratives et leurs paiements en ligne.

Avec la pandémie Covid-19, suivant les recommandations de l’OMS, le gouvernement a ouvert la voie au paiement sans contact qui a explosé sur l’île en un temps record. Ainsi, selon la Bank of Mauritius, ce ne sont pas moins de 3 milliards de roupies qui ont transité via le paiement dématérialisé durant le seul mois d’août 2021 ! Ici et là dans l’île, de jeunes entrepreneurs créent des start-ups et n’hésitent pas à s’abreuver des conseils experts d’incubateurs, à l’image de La Turbine, accélérateur à Moka, qui prodigue, entre autres, espaces de coworking et formation. Pour les plus férus de high-tech, mais l’événement est symbolique de la digitalisation mauricienne globale, décembre 2021 a vu le lancement, sous les auspices de la French Tech Maurice, de la première édition du “Tech4good challenge”, dont les lauréats pourront bénéficier du soutien des grandes entreprises, de la possibilité de partenariat avec elles ou même d’éventuels engagements financiers.

Évidemment, cette belle ambition n’est possible que parce qu’il existe des flux d’affaires avec l’étranger. L’Europe reste la source principale de financement pour les entreprises du secteur des TIC-BPO, dont la France qui apporte environ 85% des investissements étrangers. Cependant, d’autres marchés émergent vers lesquels se tournent les jeunes compagnies, notamment le Moyen-Orient (Émirats Arabes Unis, Israël, Dubaï…), mais aussi les États-Unis et le Canada. Avant-garde de la modernité numérique mauricienne, ces jeunes entrepreneurs sont véritablement les porte-drapeaux du gouvernement et de son Digital Mauritius 2030 Strategic Plan !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,494FansJ'aime
468SuiveursSuivre
427SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES