Actions, obligations, fonds commun de placement, métaux précieux… tout un ensemble d’actifs qui vous permettent d’apporter de la diversification à votre patrimoine. Il existe cependant des investissements moins traditionnels, décorrélés des marchés financiers, voire de l’économie réelle, qui peuvent être très intéressants à considérer. L’équipe de Victoria Capital Management a décidé de vous présenter quelques-uns de ces placements « alternatifs » qui vous permettront d’apporter plus de diversification, en créant une certaine décorrélation entre les actifs présents dans votre portefeuille.

Nous avons choisi, pour la première édition, de vous parler d’un produit de consommation que peu de personnes considèrent comme un produit d’investissement : le vin.

Longtemps considéré comme un investissement réservé aux initiés, l’achat de vin comme solution de placement s’est beaucoup démocratisé ces dernières années. Avec l’essor des cavistes en ligne, l’accès aux vins d’exception et autres grands crus deviennent de plus en plus accessibles aux particuliers. L’apparition de bourses des vins, dont la plus populaire, le Live-Ex à Londres, les indices tels que WineDex ou iDealwine100, apportent plus de transparence à ce marché longtemps considéré comme opaque.

Mais est-ce une « vraie » bonne idée d’investir dans le vin ?

A titre comparatif, l’indice WineDex 100 qui représente l’évolution des prix de 100 grandes cuvées de Bordeaux, Bourgogne et de la Vallée du Rhône a performé de 212.40% entre janvier 2007 et février 2019, alors que le CAC40 GR (indice CAC 40 intégrant les dividendes) a performé de 46%.

Cela parait donc très attrayant. Toutefois, il faut considérer ces chiffres avec prudence. Investir dans le vin ne se fait pas aux mêmes conditions qu’investir dans des actions sur les différents marchés financiers. Le vin est un bien périssable, fragile, où les conditions de conservations et de transports seront déterminantes pour une revente optimale. Idéalement, le vin doit être le moins possible transporté, être conservé dans un endroit sombre où il n’y a pas de grandes variations de températures (entre 10 et 14°C) et éviter tous types de vibrations. Contrôler l’hygrométrie (taux d’humidité dans l’air) est aussi un élément très important afin d’éviter un asséchement du bouchon et, donc, une détérioration de la qualité du vin. Heureusement, il existe aujourd’hui un ensemble de solutions de stockage accessible à tous.

Il existe des vins pour tous types de budgets mais, cependant, pas tous les vins verront leurs prix augmenter avec le temps. En général, les vins qualifiés de Grands Crus classés sont les plus à même de prendre de la valeur, étant donné leur rareté. Ces vins d’exception ne sont cependant pas à la portée de toutes les bourses.
Il peut donc être judicieux de considérer des « super seconds » à des prix beaucoup plus raisonnables. Le choix du millésime sera aussi déterminant sur l’évolution du prix. Les vins produits durant certaines grandes années comme 1982, 1990 ou encore 2005 ont vu leur prix exploser. A titre d’exemple en 2007, chez Sotheby’s, un Lafite 1982 acheté 323 euros en 2003 s’est revendu 1 100 euros, soit +240 % en 4 ans.

Pouvoir apprécier le réel potentiel d’un vin demande beaucoup de patience. Certains grands crus peuvent se conserver des décennies avant d’atteindre leur apogée. Il conviendra donc de bien identifier les vins qui ont un « potentiel de garde » et ceux qui devront être revendus plus rapidement. La sélection des flacons par un professionnel et les conseils quand au moment de la revente sont indispensables pour ne pas avoir de déception. Même si certaines bonnes affaires se font sur du court terme, il faut considérer ce type de placement comme étant un placement de long terme (entre 5 et 10 ans).

Un placement dans le vin peut donc s’avérer très intéressant notamment en terme de performance mais, surtout, afin d’apporter une diversification à son patrimoine grâce à un actif décorrélé des marchés financiers traditionnels. Il convient cependant de ne pas se lancer dans ce type d’investissement sans être accompagné par un professionnel qui vous apportera son savoir faire sur la sélection des bouteilles en fonction de leur millésime, leur potentiel de garde et qui vous conseillera aussi sur la diversification à apporter à votre cave (Bordeaux, Bourgogne, Vallée du Rhône, vins du Nouveau Monde, vins bios, biodynamiques…). Un professionnel pourra aussi vous donner un accès aux achats « En Primeurs» qui peuvent représenter de belles opportunités d’acquérir des Grands Crus, avant que leur prix ne s’envole.

Cet investissement s’adresse aux passionnés qui souhaitent investir dans une classe d’actif non traditionnel, potentiellement très performante, mais qui acceptent aussi les risques associés. Un des avantages d’être investi dans des belles bouteilles de vins est que vous aurez aussi la possibilité de vous faire plaisir par la dégustation et cela, même si les prix n’ont pas grimpé autant que vous l’aurez souhaité.

Ce qu’il ne fallait pas rater en février

  • Plus de 2,600 morts dus au Coronavirus dont plus de 26 décès en dehors de la Chine.
  • Bernie Sanders a largement remporté samedi 22 février le vote dans l’Etat américain du Nevada pour la primaire démocrate, s’ancrant fermement dans la position de favori pour aller défier le président républicain Donald Trump à l’élection du 3 novembre prochain.
  • Le Dalaï Lama fête samedi 22 février ses 80 ans en tant que leader spirituel du Tibet, une fonction qu’il a presque entièrement occupée en exil, sous les attaques constantes de la Chine.

Pour plus d’information sur les possibilités d’investissement dans cette classe d’actif n’hésitez pas à contacter l’équipe de Victoria Capital Management info@victoriacapitalmanagement.org.
Nicolas Bathfield
Alexandre Ducler, CFA

 

Retrouvez la Vente en ligne de vins à Maurice sur Kazystore.com

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Je crée mon potager avec Espace Maison !

Quel plaisir de récolter et de manger les