Avril n’a pas été choisi par hasard par les organisateurs du festival mauricien, le 30 du mois étant la Journée Internationale du jazz. Mais situation oblige à cause du Covid-19, alors que le programme était ficelé, cette cinquième édition sera délivrée dans un format allégé… en ligne.

Attendu par les amateurs du genre, Mama Jazz devait envoyer ses notes de musique chaque dimanche d’avril, au Caudan Art Centre… Une formation de Sud-Africains et de Suisses avant-gardistes, A Million O’Clock, pour commencer, l’envoûtante Gina, accompagnée de son complice Belingo, le Réunionnais Meddy Gerville, en pleine actualité avec la sortie de son dixième album, Mon Maloya et Eric Triton entouré de Philippe Thomas, Frédéric Piot et Shakti Ramchurn étaient les invités de l’évènement.

GINA & BELINGO

Les organisateurs ont tenu, en dépit des limites du confinement à offrir une version “light” de Mama Jazz… Seuls Gina & Belingo et la formation d’Eric Triton se produiront respectivement les 12 et 26 du mois à 18h… lors de concerts qui ne seront pas ouverts au public, mais retransmis gratuitement en ligne et  relayés par la chaîne de télé MBC.  Enfin, le 30, Mama Jazz lancera son podcast NEPETALAKTON “Happy Jazz Day”, pour qu’ainsi la musique, depuis notre île, fasse son chemin à travers le monde…

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Walk mauritius : Le photographe Paul Choy se lance dans un périple a travers l’île

Le célèbre photographe anglo-mauricien Paul Choy sillonne les