19.5 C
Île Maurice
jeudi, octobre 6, 2022

Nourrir le changement, le film du moment

Nourrir le changement, le film du moment

Premier long-métrage et premier coup de maître pour Camille Montocchio. Ce jeune réalisateur mauricien de 26 ans s’est illustré à travers Nourrir le changement, un documentaire à la fois intelligent et résolument optimiste qui explore de près les alternatives envisageables au système agro-industriel mondial dominant. Le film a été présenté à Maurice lors de la troisième édition du Festival du film européen au cours du mois d’octobre dernier. Une belle découverte.

Pour la réalisation de Nourrir le changement, Camille Montocchio a fait le choix de sortir de sa zone de confort. En effet ce natif de Moka était plutôt un habitué des courts-métrages de fiction. Il semblait donc assez logique que pour un premier long-métrage, le réalisateur allait poursuivre dans ce même registre. Mais c’était sans compter sur Agro & Sac à dos, une association formée par des étudiants de l’école SupAgro à Montpellier. Ces ingénieurs agronomes en devenir avaient pour projet de proposer un documentaire présentant les divers systèmes alimentaires qui existent à travers la planète. Ils ont alors lancé un appel à projet pour trouver la bonne personne, quelqu’un qui serait en mesure de les suivre dans cette belle aventure. Camille Montocchio qui aime les rencontres, les voyages et l’apprentissage n’a pas hésité très longtemps avant de sauter sur cette opportunité alléchante. Il a travaillé en étroite collaboration avec les membres de l’association mais aussi avec son compère Anthony de Chalain qui s’est chargé à la fois du montage et du sound design.

En à peine plus d’une heure, Nourrir le changement nous emmène au Kenya, à Mayotte, en France, au Timor Oriental, au Costa Rica et en Bolivie. On part à la découverte entre autres du circuit court, de l’agriculture vivrière, des maraîchers ou encore des AMAP (associations pour le maintien de l’agriculture paysanne). Le réalisateur a privilégié le contact humain en donnant la parole à ceux qui sont au cœur de ce changement alimentaire. La question de la proximité est récurrente. La grande qualité du film réside en son approche des plus objectives. Là où d’autres réalisateurs ont fait le choix de prendre parti pour choquer volontairement les téléspectateurs, Camille Montocchio, lui, ne se montre à aucun moment moralisateur. On ne se sent pas agressé en regardant le film. Bien au contraire, Nourrir le changement instruit et divertit de façon efficace et nuancée. Il nous propose des solutions et nous sommes libres d’en faire que ce que bon nous semble.

D’ailleurs lorsqu’on lui demande si cette expérience a changé son rapport à l’alimentation, Camille répond avec une certaine maturité « Je suis plus consciencieux, je fais plus attention mais je ne prétends pas être parfait pour autant. Le film propose des solutions mais notre savoir a également ses limites ».

L’aventure se poursuit pour Nourrir le changement qui enchaîne actuellement les festivals en France et ailleurs. Voilà qui laisse présager un bel avenir pour Camille Montocchio.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,494FansJ'aime
468SuiveursSuivre
426SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES