20.4 C
Île Maurice
dimanche, avril 14, 2024

Que vive le rire ensemble ! Quatre spécialistes de la comédie partagent ici leurs petits secrets…

Philippe Houbert et Daniel Mourgues reviennent à l’affiche du Caudan Arts Centre à partir du 16 mai avec la dernière pièce d’Eric Assous, Inavouable, créée par Michel Leeb et Véronique Jannot en 2019. « Ce texte est un bijou qui se joue à la virgule près », nous expliquent-ils juste avant une répétition, « une comédie à quatre avec quelques secrets de famille encombrants… ». Ces fous de spectacle écument les salles parisiennes à longueur d’années, franchissant même parfois la Manche ou l’Atlantique pour voir quelque création anglo-saxonne. Pour eux, une bonne comédie est avant tout bien écrite et jouée avec justesse. Ils ne lésinent pas sur les répétitions et se réjouissent de trouver à chaque pièce de nouveaux comédiens et un public qui ne cesse de rajeunir.

S’il est friand de comédies créoles et d’humour mauricien, ce public n’en est pas moins exigeant… Yousoof Elahee, qui a créé Moustouf, le bon petit gars qui sème la pagaille, a aussi écrit les pièces Bel mère Bel fille et Ayo mo fami ! Le secret pour lui consiste à tendre un miroir un peu déformant… « Il faut faire attention car on a un public très susceptible ici », explique-t-il. « Nous disons sur scène ce que les gens pensent tout bas, nous le disons très fort et sans arrière-pensée. Bien sûr, nous parlons de la société, mais il ne faut jamais oublier que c’est un divertissement… Nous n’avons pas de sujets tabous, mais il faut savoir ne pas blesser, nous utilisons souvent la suggestion pour dire autrement ce qui ne passerait pas avec les mots… La comédie mauricienne est très gestuelle en fait. » 

Alors qu’elle fait tourner plus que jamais son Komedy Art Club à Belle Rose, Miselaine Duval s’apprête aussi à fêter quarante ans de carrière, dans un grand show auquel elle conviera Monique, ce double né d’un trop long confinement canadien… Notre Sarah Bernhardt à nous peut se vanter sans flagornerie d’avoir su inventer une comédie mauricienne qui continue année après année de séduire un public fidèle. Seule femme de théâtre à avoir salarié une troupe dans la durée, elle applique à la lettre le principe sacré du… respect. « Nos comédies nous font rire de nos travers en explorant des réalités de la vie. Notre devise, c’est le rire ensemble pour mieux vivre ensemble ! Notre matière, c’est les gens, la société mauricienne et il y a toujours une morale à la fin. Bien sûr, le gros rire – le gars qui glisse sur la peau de banane – fait partie des ingrédients, mais nous veillons au respect de tous et ne franchissons pas les limites de la vulgarité. Il ne faut jamais oublier le public qui vient ici en famille passer un bon moment… On aborde tous les sujets. La parabole, les gestes ou simplement le choix des mots font le reste… »

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,998FansJ'aime
468SuiveursSuivre
420SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES