Elu par le Wall Street Journal comme faisant partie des six objets au monde impossible à améliorer tant le design et la main de l’homme l’ont façonné de façon optimale, le verre Zalto est en effet et, à plusieurs titres bluffant de perfection. La gamme de ces verres 100% soufflés bouche et moulés à la main est sur le point d’être distribuée à Maurice et à La Réunion.

Considéré   comme   la   référence   ultime   chez les vignerons et les  sommeliers,  choisi par les  plus belles tables gastronomiques dans  le monde et  les grands bars à vin, longtemps gardé confidentiel  par les professionnels, le nom Zalto  commence enfin à résonner chez les amateurs de vin. Il véhicule une histoire exceptionnelle, celle d’une famille de maîtres verriers depuis  six  générations   n’ayant cessé de perfectionner  une technique délicate pour créer des verres uniques.

La Maison Zalto, 200 ans de tradition artisanale

Derrière le nom Zalto, se trouve une dynastie verrière aux racines vénitiennes installée dans le nord de la Basse-Autriche, région réputée pour sa tradition du verre soufflé qui remonte au 14ème siècle. Après 200 ans à perfectionner en silence les techniques vénitiennes des souffleurs de verre, la maison Zalto a souhaité en 2001 inventer quelque chose d’extraordinaire, une gamme que le monde n’avait jamais vu auparavant. Leur ambition ultime était d’offrir une nouvelle expérience de la dégustation. En partenariat avec le prêtre et œnologue autrichien mondialement connu, Hans Denk, le maître verrier a développé pendant cinq ans la désormais célèbre Collection Zalto Denk’Art. Les influences ont été très variées pour la réalisation de la collection. “Une transparence scintillante du meilleur cristal sans plomb” était le critère artistique. “Extrêmement mince, délicat et léger comme une plume” étaient les critères stylistiques. “Une architecture innovante des verres” était le critère technique. Passionné depuis 30 ans par les phénomènes cosmiques sur l’influence de la vigne et du vin, Mr Denk a utilisé les angles d’inclinaison de 24°, 48° et 72° de   la   Terre   pour concevoir la forme des verres. Il avait identifié dans ses recherches, que les Romains avaient déjà remarqué que ces angles démontraient d’excellentes propriétés dans la fabrication des récipients. Ils permettaient non seulement de conserver plus longtemps les aliments, mais aussi de les rendre encore meilleurs. Plusieurs centaines de prototypes ont été créés et testés auprès de grands dégustateurs afin de valider la géométrie finale de chaque verre. C’est cette structure angulaire unique qui conduit l’alcool dans le fond du verre et permet aux arômes de constituer l’élément dominant, la signature olfactive de Zalto!

Une expérience sensorielle unique

La maison Zalto a réussi son pari en fixant de nouveaux standards dans la dégustation. Jamais un verre n’avait eu un tel succès ! Car il est vrai que « déguster Zalto » relève d’une véritable expérience sensorielle ! L’impression sur table et en main est exceptionnelle. Les verres se distinguent par leur parfait équilibre et l’incroyable finesse de leurs parois. Le calice des verres libère une très grande palette d’arômes. Lorsque le verre est porté aux lèvres, l’extrême finesse du buvant   s’efface   presque  immédiatement pour laisser place au vin. On en oublie presque le verre ! Les nuances des vins les  plus fins aux plus puissants sont très précises. Nullement étonnant qu’un couple natif de Bourgogne éduqué à déguster les vins  dans des « grands » verres soit à l’initiative de la distribution   de   Zalto   dans   les Mascareignes. Pour les amoureux du vin, le verre est essentiel, et pour cause, presque  30% du plaisir total   de   la   dégustation vient du verre lui-même !

Pour toute information et achat en ligne : www.glacize.com

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

L’Explorateur

Il existe des endroits qui ne laissent guère