2020 a été une année déroutante pour tout le monde, et surtout pauvre en événements culturels à Maurice comme partout ailleurs sur la planète. Mais qu’à cela ne tienne : rien n’empêchera le festival musical Kaz’Out d’avoir lieu ! Cet événement musical en plein air connu pour mettre en avant des artistes qui offrent une alternative musicale se déroulera cette année le 7 novembre 2020 de 17h à minuit. Et le programme s’annonce riche en émotions ! 

C’est à l’Aventure du Sucre que les festivaliers de Kaz’Out vibreront cette année au rythme des sonorités rock, reggae, électronique et alternatives. Toujours avec une même philosophie qui encourage le vivre ensemble, et une volonté de développer la scène musicale de Maurice en proposant une plateforme aux talents émergents, Lionel Permal de Lively Up (la compagnie privée promoteur de musique indépendant mauricien et producteur du festival Kaz’Out) a dévoilé la programmation éclectique de cette 7ème édition 100 % locale devant un panel de journalistes et de partenaires dont Terra.

« L’année 2020 est une année qui nous pousse vers le changement et Kaz’Out souhaite résonner au son de cette évolution. Kaz’Out est avant tout une philosophie, une vision de la vie dans laquelle on fait notamment le choix de l’essentiel, de ce qui est vraiment important. Dans notre société moderne, souvent « On s’éloigne du rythme des saisons, des astres, des plantes et ça nous empêche de percevoir les signes qui pourraient nous ramener vers l’équilibre ». Cette édition fera la part belle à tout ce qui ce qui nous permettra d’avancer dans ce sens ensemble ! » a détaillé Lionel, enthousiaste.

Une programmation éclectique

Cette année encore la programmation de Kaz’Out offrira des styles très variés à ses festivaliers. Cette variété de genres est liée à l’envie de ne pas s’enfermer dans une case réductrice et de faire preuve d’ouverture musicale autant que possible. « La musique ne se résume pas seulement à celle qui nous est accessible. Dès que l’on commence à sortir des sentiers battus, nous constatons qu’il y a beaucoup d’artistes talentueux et créatifs « Out there » renchérit Lionel. Au programme de Kaz’Out version 2020 : Blakkayo, Babani Soundsystem, Linzy Bacbotte, Yogi Tamby, Ti Bandi, Stelio (Rodrigues), Natty Gong, Konnekte, Panter Nwar, General Love, Hempress Lionne, Lady Whitney et Kartel Future Sound Systema. Une scène éclectique locale comme on aime pour des moments chaleureux en perspective ! L’événement accueillera aussi plusieurs activités gratuites (ateliers pour les enfants, initiations au jardinage, récupération d’eau, permaculture, échange sur les moyens d’auto-suffisance, jardin communautaire, jeux, espace dédicace etc).  Rendez-vous le 7 novembre !

Bon à savoir : Cette année, le Festival souhaite venir en aide aux familles du sud-est vulnérables suite au naufrage du Wakashio. Les visiteurs pourront choisir de faire un don avec l’achat de leur billet, qui sera reversé à l’ONG Eco-Sud.

Lumière sur Yogy Tamby et Ti Bandi en exclusivité au Kaz’Out

Le maître spirituel Yogy Tamby sera comme l’année dernière un des invités phares du festival et proposera une séance de « sound healing », pour renouveler l’énergie et aiguiser la sensibilité artistique. A ne pas manquer ! Ce sera aussi l’occasion pour les festivaliers de découvrir le groupe Ti Bandi qui jouera en exclusivité des opus de son premier album dont la mouvance musicale oscille entre rock et musiques ternaires de Maurice.

Renseignements
Les billets sont en vente sur le site Kaz’Out:
www.kaz-out.com – Tel :  5 910 85 35
Autres points de vente: IFM, Virgil Naz Street, Rose-Hill – 5 443 86 20
14, Rue des Manguiers, Pointes aux Sables – Tel :  234 71 46

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Novembre Numérique: Les arts et la technologie à la portée de tous

Alors que l’été pointe enfin le bout de