18.1 C
Île Maurice
samedi, septembre 24, 2022

Arcades Currimjee L’urbanisme au futur antérieur

Arcades Currimjee L’urbanisme au futur antérieur

En juin dernier s’est achevée l’ambitieuse et magnifique rénovation des Arcades Currimjee à Curepipe par le cluster Currimjee Real Estate. Un exemple de régénération urbaine, consistant à moderniser, tout en renforçant leur patrimoine culturel, les lieux chargés d’histoire.

Le rachat, dans les années 1950, par la famille Currimjee, du bâtiment aux arcades qui portera son nom, aura été à l’origine d’une nouvelle proposition pour l’avenir urbanistique mauricien. À l’heure où la ville du futur à Maurice semble ne se penser qu’à l’aulne du concept Smart City, Currimjee Real Estate propose une autre approche : la régénération urbaine. Ce concept n’est pas antagonique mais complémentaire de l’autre, applicable à un contexte différent, celui des villes au fort passé culturel. Curepipe est de ces lieux chargés d’histoire et la régénération urbaine, déjà appliquée en Europe ou à Singapour, est une solution immobilière idéale pour elle, permettant de moderniser ses infrastructures tout en mettant en valeur son patrimoine culturel.

Les Arcades Currimjee rénovées sont l’emblème parfait de cette vision qui est beaucoup plus vaste qu’une simple opération immobilière. C’est aussi une mise en valeur d’une histoire qui ne doit pas disparaître et, au-delà, la revitalisation sociale d’un quartier et, à terme, un facteur de développement économique ! Ainsi, les Arcades Currimjee sont devenues un véritable espace de vie de 5100 m2 où l’architecte et artiste Salim Currimjee a su conserver l’âme du bâtiment construit en 1912 tout en modernisant l’intérieur : galerie commerciale chic et cosy de 2000 m2, Food Hall raffiné, luminosité et ventilation naturelles, scénographie impressionnante relatant avec élégance l’histoire de Curepipe et des arcades, par ailleurs retracée dans un film projeté chaque soir.

Réussite artistique, humaine et commerciale, les Arcades Currimjee démontrent la pertinence du principe de régénération urbaine pour l’avenir de l’île. Avis à l’État, aux investisseurs publics et privés : la grande majorité des Mauriciens vivent dans des villes et villages déjà existants !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,494FansJ'aime
468SuiveursSuivre
426SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES