En cette période incertaine de crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus Covid-19, les actes de solidarité visant le bien-être de la collectivité prennent un contour particulier. La mise à disposition par le groupe Attitude, de 131 chambres pour accueillir les personnes mises en quarantaine illustre parfaitement cet état d’esprit que l’on voit fleurir, aujourd’hui, un peu partout dans le monde.

Suite à la demande du ministère de la Santé, la décision a été prise rapidement et à l’unanimité par le directoire du groupe hôtelier dirigé par Jean-Michel Pitot. Les 131 chambres des hôtels Emeraude Beach Attitude, à Belle Mare et de Récif Attitude, à Pointe aux biches ont été mises à disposition pour placer les personnes mises en quarantaine. « Une posture dans la veine logique de ce qu’est la marque Attitude qui véhicule des valeurs d’engagement, de positivité et de partage», soutient Célina Mayer, du département marketing et relations publiques.

Seules les chambres sont accessibles

Bien qu’une équipe du groupe assure à distance le bon déroulement des opérations, cela a supposé que ces établissements ont été vidés, au préalable, de leur personnel, avant qu’ils ne soient investis par les agents de ministère de la Santé et de ses nouveaux hôtes. « Nous avons ouvert uniquement la partie hébergement, toute activité étant à l’arrêt », selon Célina Mayer. Et ce sont les équipes du ministère de la Santé qui gèrent le quotidien de ceux qui sont hébergés, sur le plan des repas, comme celui du suivi des soins, s’ils sont nécessaires. Dans cet accord, revient également au ministère la charge de désinfecter les chambres, au cas par cas, s’il s’avère qu’elles abritent un malade – qui sera immédiatement transféré à l’hôpital – et la totalité de la zone hébergement à l’issue de la crise sanitaire.

Aucune date limite quant à ces dispositions n’a été acté, et « si le ministère le demande, nous serons capables de libérer d’autres unités d’hébergement dans d’autres établissements ». Car, pour l’heure, même si trois autres hôtels Attitude abritent encore des clients, il n’est pas dit que dans les semaines, – voire les mois à venir -, ils soient remplacés par des « mis en quarantaine », une fois que les derniers visiteurs auront quitté Maurice.

Pour le bien-être de la collectivité

Attitude, réserve, en effet, une capacité de 1100 chambres au total. Un état d’esprit solidaire qui a pris racine bien en amont de cette crise sanitaire et dans un tout autre contexte. Pour rappel, le groupe avait en 2019 lancé son Pacte pour un tourisme à l’empreinte positive sur Maurice, lequel tient pour objectif un développement plus respectueux de l’environnement, tourné vers l’économie inclusive et le bien-être des communautés locales.

Il s’agit, cette fois encore, par son engagement dans la lutte contre la propagation du coronavirus Covid-19 sur le territoire mauricien, d’apporter sa contribution à la protection de la société civile. Premier à avoir répondu à la demande du ministère de la Santé, Attitude a aussitôt été suivi par d’autres groupes hôteliers mauriciens que sont Beachcomber et VLH. « Ce qui est très réjouissant, car plus nous serons nombreux à y mettre les moyens et à faire jouer le levier de la solidarité et plus vite nous reviendrons à une situation normale, ce qui va dans l’intérêt, non seulement des hôteliers, mais de tous », conclut Célina Mayer.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

10 raisons d’opter pour une piscine béton de BPL

Quand il est question de construire une piscine