Dans ce monde dominé par les hommes, des femmes courageuses, porteuses d’espoir et en quête d’autonomie ont décidé de sauter le pas. Elles ont lancé leur propre entreprise, on gravit les échelons et on pris le pouvoir entre leurs mains. Leur vie n’est pas un fleuve tranquille. Elles jonglent au quotidien avec boulot et famille. Comment voient-elles l’évolution de la femme mauricienne ?

Ces Femmes de Pouvoir à Maurice
Aisha ALLEE, Fondatrice et Présidente de Blast Communications

Je suis une entrepreneur qui aspire avec son équipe à donner des solutions créatives, innovantes et effectives pour ses clients. On réussit quand le client réussit et ce succès est possible largement quand il existe une relation de confiance.

Ces Femmes de Pouvoir à Maurice
Madhavi RAMDIN-CLARK, Head of ACCA Mauritius

Je dirige le bureau mauricien de l’ACCA, la grande organisation mondiale des experts comptables. Je suis ainsi chargée de concevoir et de superviser la mise en œuvre de la stratégie de l’ACCA à l’île Maurice et ses territoires (l’un des plus forts marchés africains de l’ACCA) ainsi qu’aux Seychelles.

Ces Femmes de Pouvoir à Maurice
Nadine CATHERINE, Présidente de la National Women Entrepreneur Council

Je suis une femme entrepreneur, formatrice et consultante. Je souhaite que les Mauriciennes pensent très grand en se lançant dans l’entrepreneuriat.  Je suis la présidente de la National Women Entrepreneur Council depuis 2015. Avec plus de 5 200 membres, notre objectif est de promouvoir la femme et entrepreneuriat à Maurice et à l’International. Nous organisons des foires, des formations et prochainement un Business Hub pour femmes d’affaires. Grace à Internet, tout est accessible. Nous pouvons facilement en savoir plus sur le marché et les tendances. Je souhaite que la femme passe du « small » au « large enterprise ». Nous souhaitons que la femme entrepreneur atteigne une autre dimension.

Ces Femmes de Pouvoir à Maurice
Aurélie PITOT, COO chez Connections Tourism Management Ltd

Je suis la Chief Operating Officer de Connections. Je suis chargée de m’assurer que  la vision et la mission de la société soit respectée au quotidien. Nous évoluons dans l’industrie touristique et notre rôle est d’être le représentant de tour-opérateurs basés à l’étranger et d’être le point de contact privilégié des touristes à Maurice pour tout ce qui concerne leur séjour chez nous. Hormis les vols, cela comprend, entre autres, la réservation, l’accueil à l’aéroport, les transferts, la vente d’excursions, les  démarches administratives et tout types de demandes et services afin de rendre leur vacances agréables. Pour moi, il est essentiel de donner une expérience inoubliable, incroyable, à nos partenaires en affaires et clients.

Être une femme en 2016, c’est avoir le choix. Quel constat faites-vous à ce sujet ?

Aisha

Cela dépend; on croit que les femmes ont le choix, mais tel n’est pas le cas dans nombre de  pays au monde et même à Maurice. On vit dans un pays où, souvent, les inégalités sont rarement soulignées. Nous vivons dans une société patriarcale où on ne fait pas de cadeaux, surtout aux femmes. Est-ce que vous réalisez que les femmes sont plus formées que les hommes aujourd’hui et, malgré cela, elle n’arrivent pas à s’affirmer dans des sociétés au niveau leadership ou pire, dans les conseils d’administration? Avoir le choix est une chose; être tributaire des autres est une autre histoire.

Madhavi

La femme a plus de choix en 2016, car elle est indépendante et libre. Je trouve que la société a beaucoup évolué, bien que toujours dominée par une mentalité machiste. Dans le milieu professionnel, les préjugés à l’égard des femmes existent toujours. Il y a encore un long chemin à parcourir pour ne plus devoir rappeler que les hommes et les femmes ont droit aux mêmes choix, sans devoir se justifier…

Nadine

C’est vrai, on a le choix. Le monde est un village et avec un simple « Click » nous avons accès toute les informations que nous recherchons. En 2016, c’est beaucoup plus facile d’être une femme avertie, une femme éduquée, une femme épanouie, une femme chef d’entreprise…

Aurélie

Comparé à la situation d’autres femmes à Maurice et  à travers le monde, où c’est un luxe d’avoir le choix, c’est vrai que j’ai eue la chance de pouvoir avoir le choix de mes études, de ma vie de femme, de me marier avec qui je voulais et de choisir ma vie professionnelle. J’ai eu le choix de ne pas a voir à subir et de me contenter de quelque chose par défaut. On ne le réalise pas, mais c’est très important d’avoir le choix. Il y a des femmes qui font des études qu’elles n’ont pas choisies ou n’ont pas la chance d’étudier et qui travaillent pour subvenir à des besoins alimentaires, primaires, alors qu’aujourd’hui, je suis chef d’entreprise car j’ai eu le choix d’avoir la vie que j’ai.

Il y a encore un long chemin à parcourir pour ne plus devoir rappeler que les hommes et les femmes ont droit aux mêmes choix, sans devoir se justifier…

 

Quel est votre message aux femmes entrepreneurs ou chefs d’entreprises qui ont des difficultés à jongler entre engagements professionnels et familiaux ?

Aisha

J’aurais donné le même message aux hommes comme aux femmes : suivez vos rêves et rêvez grand. On peut tout avoir; c’est une question de choix, de priorités, et d’organisation dans le couple. La responsabilité de la maison et des enfants revient également aux pères comme aux mères.

Madhavi

Pour commencer, elles doivent connaitre leurs priorités pour pouvoir bien s’organiser et avoir un juste équilibre. Etre entrepreneur ou chef d’entreprises implique, certes, des responsabilités considérables, mais permet aussi plus de flexibilité pour gérer son temps afin de mieux jongler entre les différents types d’engagements.

Nadine

L’organisation est le maître mot.  Il faut une discipline de vie, qui vient supporter notre organisation et la collaboration de la famille est très  importante.

Aurélie

Continuez à avancer. Ne lâchez rien. C’est clair que c’est un très gros challenge de gérer une entreprise et une vie de famille. Il faut avoir la passion pour son métier, pour l’activité, du dynamisme et une sacrée dose de résilience et de persévérance.

Est-ce que vous réalisez que les femmes sont plus formées que les hommes aujourd’hui et, malgré cela, elle n’arrivent pas à s’affirmer dans des sociétés au niveau leadership ou pire, sur les conseils d’administration?

 

En 2016, sachant qu’il y a une Journée Internationale de la Femme, la fête des Mères n’est-elle pas dépassée ou obsolète ?

Aisha

Pas du tout. La Journée de la Femme (JF) est surtout la journée pour les droits de la femme. La Fête des Mères (FDM) est symbolique a plus d’un titre, tout comme la fête des pères. Une célébration de la personne qui met au monde des enfants et qui assure, avec les hommes, notre pérennité et notre héritage.

Madhavi

Il est important de célébrer la JIF pour nous rappeler que dans plusieurs pays les femmes sont toujours victimes de discrimination, de violence physique et de torture mentale, et que nous devons continuer à promouvoir le sens du respect envers les femmes. Quant à la FDM, à mon avis, son objectif est tout autre: de célébrer la femme qui a donné la vie, et toutes les femmes qui sont mamans ou qui ont joué un rôle de mère. En fait, je pense que nous devrions avoir une pensée spéciale pour les mères et les pères tout le temps, car ils sont souvent porteurs des valeurs familiales, qu’on ne découvre vraiment parfois que lorsqu’on devient soi-même père ou mère. Ceci est d’autant plus nécessaire quand on observe l’attitude irrespectueuse et le manque de repères de beaucoup de nos jeunes, aujourd’hui ! Par contre, il y a un élément qu’il faudrait aussi rappeler: le respect mutuel. Le « honorer ses parents » devrait s’accompagner de « respecter ses enfants ».

Nadine

Je pense que nous sommes tous tellement préoccupés avec le travail, les soucis du quotidien et tant de choses, que ces deux journées nous font réfléchir, nous sensibilisent et nous obligent à porter notre attention sur la femme.

Aurélie

Je pense que la FDM est importante pour nos enfants. Pour les miens, je suis leur maman et une femme après. Personnellement, je souhaite la FDM a ma mère et a ma grand-mère, même si je considère cette fête comme étant commerciale. Par ailleurs, je ne fais pas de célabration spéciale pour le 8 mars non plus. Je pense que oui, à Maurice, il y a des femmes qui sont « femmes et aussi mères » et pas que des mamans. Il y a des femmes entrepreneurs qui se sont imposées et je pense que la femme est en tain de jouer un rôle important dans la société mauricienne.

Continuez à avancer. Ne lâchez rien. C’est clair que c’est un très gros challenge de gérer une entreprise et une vie de famille. Il faut avoir la passion pour le métier, pour l’activité, du dynamisme et une sacrée dose de résilience et de persistance. 

 

Entre maison et boulot, trouvez-vous le temps de vous occuper de la femme que vous êtes ?

Aisha

Tout à fait ! Je fais comme n’importe quel entrepreneur. C’est un choix.  Auriez vous posé cette question à un homme?

Madhavi

Absolument. Et par ceci je comprends des choses qui me font plaisir, à part le spa et le shopping ! Donc : me retrouver avec mon époux, gym, sorties entre amis, travail social, formation, mais surtout, passer du temps avec mon dada (grand-père) de 92 ans, qui m’a grandement aidé à être la femme que je suis.

Nadine

Oui, j’ai toujours trouvé le temps pour m’occuper de moi et de profiter de moments de qualité avec la famille et les amis.

Aurélie

Je me sentais trop étranglée et étouffée de faire passer d’autres choses avant moi, en tant que femme. J’ai commencé à refaire un peu de sport et j’essaye de coller à cette routine. J’ai même participé à un atelier de peinture sur meubles la semaine dernière et je fais des dîners entre copines. Depuis cette année, j’essaye de retrouver un équilibre où je ne suis pas qu’au service des autres. Il est important de se remettre au centre de l’échiquier et de prendre du temps pour soi.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Tuning et personnalisation: Etre unique à tout prix

L’imitation du voisin, du collègue ou de la