Parti d’une petite entreprise imprimant des t-shirts dans un garage, Citadel s’est développée en une entreprise florissante et produit un million de pièces annuellement. Pour autant, la société ne s’est pas écartée de son objectif premier, mais l’a encore plus renforcé : mettre en valeur la beauté de notre île.

logo Citadel

Citadel est née d’un sentiment : l’amour pour la patrie. Pour mettre celui-ci en avant, en même temps que la beauté de notre île, Lily et Emmanuel Tsang Mang Kin décident de créer une collection de t-shirts de qualité avec des dessins évocateurs. Nous sommes en 1983. La production se fait à petite échelle dans le garage du couple à Quatre-Bornes. A ce moment, Citadel ne fait qu’imprimer ses dessins sur des t-shirts prêt-à-porter, qui sont ensuite acheminés vers des boutiques de souvenirs. L’originalité des dessins séduit tout autant les touristes que les Mauriciens « Ce fut un succès immédiat au niveau des VIPs : Visiteurs en vacances ou en voyage d’affaires, les Insulaires de l’océan Indien et les Patriotes. C’est ainsi que nous qualifions nos clients et le marché que nous ciblons », indique Emmanuel Tsang Mang Kin, directeur général de Citadel.
Au fil des années, la direction se perfectionne et développe sa marque. En moins de 10 ans, toute la production se met en place et la petite entreprise se transforme en une usine totalement autonome. En passant par le design, la coupe, la broderie, la sérigraphie… jusqu’au dernier coup de fer à repasser, tout est fait en interne. Les produits et la marque Citadel deviennent 100% mauriciens. Quelques années plus tard, dans l’optique d’encore agrandir sa marque et répondre à un marché de plus en plus exigeant, la direction rachète l’ancienne usine de chaussures Bata, à Coromandel. Le bâtiment est complètement rénové et une usine à la pointe de la technologie y est installée.
À ce jour, Citadel possède non seulement, une collection de t-shirts, polos, robes et autres vêtements décontractés, mais se consacre également à tous ce qui est décoratif : impression, broderie, gravures, transfert de feuille, strass et paillettes. Les habits se veulent modernes et dans l’air du temps pour toute la famille à des prix très abordables. « Tout le travail réalisé aujourd’hui est fait pour améliorer et pérenniser notre marque Citadel. Nous produisons un million de t-shirt annuellement et employons environ 150 professionnels du prêt-à-porter. Notre département Art et Design comprend six créateurs modes et graphistes, travaillant à la conception de nos patrons et dessins uniques répondant aux attentes de notre marché VIP », avance Emmanuel Tsang Mang Kin avec grande fierté. Ainsi, Citadel contrôle toute sa chaîne de production interne, assurant que chaque vêtement est réalisé aux normes internationales en utilisant les meilleurs équipements et logiciels.

100% mauricien

Selon la stratégie de Citadel, la marque se base sur l’optimisme et la réussite de l’île Maurice. Avec les slogans « Yes Mauritius » et « The gift of Mauritius to VIPs », l’entreprise veut être 100% patriote : des produits conçus par des Mauriciens pour des Mauriciens, de naissance ou de cœur. Son logo est inspiré de la montagne Pieter Both, icône du pays. La lettre ‘i’, ressemble à un idéogramme chinois et représente l’homme. En arrière plan, une plage de sable blanc, une mer turquoise et un ciel bleu renforcent l’association de Citadel avec l’île Maurice. « Notre vision est que Maurice soit connue comme la meilleure île du monde entier.

«Yes Mauritius » représente la philosophie, la vision de ce que l’on vend. Citadel ne veut pas uniquement vendre des produits, mais notre culture et la qualité de vie mauricienne.»

Cette vision a d’ailleurs fait la notoriété de la marque sur les marchés étrangers. En plus des huit magasins dispersés à travers l’île Maurice, Citadel exporte ses produits partout à travers le monde, notamment en Europe et dans l’océan Indien, avec l’île Rodrigues, la Réunion, Madagascar, les Seychelles et d’autres pays de la région qui sont fans de la marque. Pour rendre les produits encore plus accessibles, une boutique en ligne très pratique pour les Mauriciens et les étrangers a été lancée il y environ trois mois. « Notre clientèle reste principalement mauricienne. Environ 80% des utilisateurs de notre site Internet sont des mauriciens. Nous offrons aux locaux la possibilité de faire une réservation en ligne sans payer. Le paiement est effectué uniquement si le produit convient. Il faut également préciser que c’est très difficile d’exporter des produits à partir de Maurice. Les frais d’expédition sont élevés, mais nous travaillons sur une stratégie pour réduire ces coûts », explique le directeur général de Citadel.

Dans le futur, Citadel souhaite devenir le numéro un du prêt-à-porter sur les marchés touristiques et mauriciens. La société a également pour ambition et rêve que Maurice soit connue comme la meilleure île au monde, pas seulement pour quelques privilégiés mais pour toute une nation.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Le cacao mauricien sur la voie de la transformation

L’histoire débute il y a une quinzaine d’années