Un des plus gros postes de dépenses lorsque l’on occupe une maison à Maurice est lié à l’énergie et à la climatisation. Néanmoins, il existe de plus en plus de logements conçus pour réduire ces factures : c’est notamment le cas de la maison passive. La MCB offre justement des conseils et des astuces pour permettre à ses clients de mieux construire.

La MCB est une banque qui s’active pour le mieux construire. En vue d’aider le Mauricien, la banque a revu son offre promotionnelle en y intégrant des conseils pour construire une maison passive. Pour soutenir cette démarche, la MCB a aussi réitéré cette année son soutien auprès du Green Building Council Mauritius afin d’aider les professionnels du secteur de la construction à développer des normes et des projets liés au développement durable du pays. Vive la construction verte !

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Le « bâtiment passif » est une maison à basse consommation et à faible coût d’investissement qui présente, globalement, le meilleur compromis entre exploitation et capital.

La maison passive est un concept de maison à énergie positive inventé en 1988. Aujourd’hui, à travers le monde, les maisons écologiques ou passives ont le vent en poupe, et le nombre de constructions de maisons à basse consommation double presque chaque année. La facture énergétique augmentant considérablement, la haute performance énergétique de la maison passive en fait un investissement écologique et écono-mique à long terme.

La construction d’une maison passive doit utiliser l’énergie positive et être capable de se passer d’un système de ventilation traditionnelle pour baisser la consommation d’énergie. En effet, dans ce type de maison la ventilation doit assurer continuellement une parfaite qualité de l’air interne et cela indépendamment des conditions climatiques externes.

Et si c’était le moment de construire intelligemment ?

Des astuces pour une maison verte

La maison passive c’est l’assurance de promouvoir dans son habitat une ventilation naturelle, la récupération de l’eau de pluie ou encore la possibilité de créer son potager entre autres initiatives.

La ventilation naturelle

Mieux ventiler, c’est préserver sa santé ! Les polluants dans les maisons et de forts taux d’humidité sont souvent responsables d’inconforts et de maladies pour leurs occupants. Optez pour l’installation de brasseurs d’air fixes, à vitesse variable, que l’on peut mettre dans chaque pièce de la maison. Ils permettront de créer de légers courants d’air et ainsi d’offrir aux occupants une température ressentie de 2°C inférieure à celle affichée sur le thermomètre.

La récupération de l’eau de pluie

La récupération de l’eau de pluie a de nombreux avantages écologiques et économiques. Des actions simples sont alors possibles :  le lavage des objets usuels d’extérieur, des véhicules, et l’arrosage des plantations et du potager quand cela est nécessaire.

Créer son potager

Semer une graine, la voir grandir, regarder pous-ser le légume, le manger, c’est être connecté à la nature, et ça fait du bien. Lors de l’achat de votre terrain pensez à un emplacement nature. Faire soi-même son potager représente bien évidemment une économie mais procure surtout une grande satisfaction !

En tant que banque en faveur du mieux construire, la MCB offre des astuces et des conseils pour bâtir autour du concept de « bâtiment passif ». Pour plus d’infos, les clients peuvent consulter le site Internet mcb.mu ou téléphoner au 202 6060.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Six artistes du Pop art chez Adamah Fine Arts

En exposant les oeuvres d’artistes cotés à l’international,