Dans l’imaginaire collectif mauricien, Subaru c’est, avant tout, une marque sportive. Celle de la légendaire Imprezza WRX… Pour autant, la gamme du constructeur nippon ne se limite pas aux bolides du Championnat du Monde des Rallyes. En témoigne le Cross Trek XV: un SUV aux dimensions contenues, généreusement équipé et au comportement irréprochable! 

Si la première impression est la bonne, alors le Cross Trek XV est une voiture sérieuse, à la ligne sobre. Elégante, même. Les proportions sont heureuses et les dimensions inspirent confiance, sans pour autant, paraître ostentatoires. Le capot plongeant, prolongé d’une calandre en nid d’abeille apporte une touche d’agressivité, même si la courbe fluide du toit de l’habitacle n’évoque pas forcément l’aventure. D’autant que la hauteur totale du véhicule reste raisonnable. Du coup, le Cross Trek ferait plutôt penser à «break de chasse» qu’à un  SUV pur et dur… Pourtant, et comme tous les véhicules de la marque, le XV est tracté, en permanence, par ses quatre roues motrices. Et grâce à la gestion électronique du différentiel, il est VRAIMENT à l’aise partout, en ville comme sur une route dégradée, sur le sable ou dans les ornières d’un chemin forestier. Evidemment, et même si Subaru a développé des solutions technologiques efficaces, la traction intégrale influe sur la consommation. Pas de quoi paniquer, pour autant. Avec son moteur essence de quatre cylindres et de 1,6L,  développant 114 chevaux, avec sa transmission automatique et son «cruise control», la gourmandise du Cross Trek reste dans la fourchette des 7 à 9-10 litres/100km.

A l’intérieur, l’ambiance correspond bien à l’allure générale du véhicule. Pas ou peu de fantaisie, mais un sentiment de sécurité, dans un décor sobre et de bon ton. Les finitions sont de très bon niveau et l’équipement particulièrement fourni, sans qu’il soit nécessaire de recourir aux options.

Pour notre test, Clive Davidsen, le directeur de la marque à Maurice, avait mis à notre disposition le véhicule dans sa configuration standard… Il était pourtant pourvu de superbes jantes alu de 17 pouces et de caméras de recul, de huit airbags, d’un système de communication vocale permettant de gérer son téléphone au volant (appels et sms), etc..

Sur route, le Cross Trek ne nous a pas déçus. Spacieux et confortable, le petit SUV de Subaru profite pleinement de la précision de trajectoire qu’apportent les quatre roues motrices. Il s’inscrit bien dans les virages, même pris brutalement  (ce qui n’est pourtant pas sa vocation), sans le tangage ou le roulis qu’accusent beaucoup de SUV… Sans être très nerveux, son petit moteur atmosphérique (une version 2L turbocompressée existe également) se montre souple et volontaire. La transmission auto incite plutôt à une conduite apaisée… mais elle sait répondre, sans à-coups, quand on la sollicite.

Polyvalent, sûr, confortable et élégant le Cross Trek XV a de réels atouts. Il peut aisément se plier aux exigences d’une famille ou, par exemple, se transformer en véhicule de fonction pour un jeune cadre dynamique. En outre, son prix de lancement, à moins de Rs 1,7 millions, le place en excellente position sur le segment des SUV 4×4 !

Subaru revient en force

Si les véhicules Subaru sont importés à Maurice depuis bientôt un demi-siècle, la marque soufrait, sur notre île, d’une représentation peu performante… Cette situation est en train de changer radicalement. En ouvrant son show-room à Coromandel, la compagnie Executive Motors compte bien donner à Subaru la visibilité, le service et la rigueur qui lui ont longtemps manqué chez nous. Le sérieux du service après-vente, qui faisait cruellement défaut jusque-là, est l’aspect sur lequel les promoteurs de la marque à Maurice ont le plus travaillé. Le garage qui jouxte le show-room a d’ailleurs reçu l’homologation officielle de Subaru.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Premier slalom automobile de la saison à Mapou

Avec plus de 60 participants, le premier slalom