• La sélection mauricienne aura lieu à la mi-mai

Ils ont tous un rêve : devenir meilleur barman du monde. Ils sont une trentaine de Mauriciens en lice pour la manche locale du Diageo Reserve World Class, qui se tiendra à Maurice à la mi-mai. 

Le Diageo Reserve World Class est la plus prestigieuse compétition de barmen au monde. Elle opposera, pour la neuvième année consécutive, des professionnels de plus d’une soixantaine de pays, dont Maurice qui en est à sa troisième participation. Cette année, ils ne sont pas moins de 30 barmen qui tenteront de décrocher le titre de meilleur barman au monde.

A la mi-mai, les professionnels mauriciens seront départagés au bout de trois challenges. Les participants seront évalués et jugés sur une série de critères allant de l’originalité de leurs cocktails à leur présentation, en passant par la décoration de leur comptoir. Les barmen devront notamment réaliser deux cocktails en moins de 10 minutes, créer un menu composé de leurs propres créations et répondre à une série de questions sur la marque Diageo.

Les menus originaux, créés lors de la compétition, seront présentés aux jurys avant d’être proposés aux clients dans les établissements respectifs de chaque barman. Ils ont ainsi un peu plus de deux mois pour répéter leurs gammes et faire goûter leurs créations. Au bout de cette première manche, trois barmen seront sélectionnés pour se mesurer à des concurrents réunionnais. Le vainqueur de cette joute gagnera le ticket pour la finale mondiale qui se déroulera en août au Mexique.Bartender of the year

« L’objectif de cette compétition est de faire du barman un acteur du service jusqu’au client. Nous voulons qu’ils soient mis en avant, valorisés dans leur métier. Un bon barman n’est pas seulement celui qui fait un bon cocktail, mais c’est aussi celui qui arrive à donner envie de le boire », explique Yann Leclair, Brand Ambassador de Diageo dans la région océan Indien. « On oublie souvent que les barmen sont aussi des artistes dont le métier est de créer. Ce concours est une opportunité pour eux d’exprimer leur créativité », a soutenu Valérie Aliphon, Brand Activation Manager chez PNL, organisateur du concours à Maurice.

Pour Jonathan Nazira et Pascal Curpanen, barmen chez Constance Belle Mare Plage, ce concours est avant tout une opportunité d’acquérir de l’expérience et des connaissances. Tous deux ont représenté les couleurs mauriciennes lors de la finale océan Indien en 2016. Pour ces passionnés, le concours est sans aucun doute un tremplin pour faire progresser le métier de barman à Maurice.

Jennifer Le Nechet forme les barmen mauriciens

Jennifer Le Nechet - Bartender of the year 2016

Pour mieux se préparer à la grande compétition qui les attend, les barmen mauriciens ont eu droit à une master class animée par la Française Jennifer Le Nechet, désignée « Bartender of the year 2016 » lors de la finale mondiale à Miami. Cette séance s’est tenue dans l’espace dédié aux vins et spiritueux de PNL, distributeur local des marques Johnnie Walker, Ciroc, Tanqueray entre autres et organisateur du concours à Maurice.

Durant plus de deux heures, cette spécialiste des cocktails a distillé ses conseils aux barmen. « Ce qui est demandé aux participants c’est de créer un ‘perfect serve’, qui prend en compte aussi bien le cocktail que la présentation. On ne se contente pas que du verre, mais aussi de tout ce qu’il y a autour », a expliqué Jennifer Le Nechet, première femme a remporté ce concours.

La ‘barmaid’ française – qu’on retrouve habituellement en train de réaliser des boissons originales derrière le bar du Café Moderne à Paris – avait séduit les juges en créant une gamme spectaculaire de boissons vibrantes à son « pop-up bar » sur le thème de Steampunk lors de la finale 2016. Selon elle, la compétition World Calss ne se limite pas à la capacité. « C’est comme un marathon : l’endurance et la régularité sont les clés pour réussir dans cette compétition étonnante. J’encourage chaque barman à participer à la compétition de classe mondiale s’ils sont prêts à mettre en valeur leurs compétences et leur créativité en répandant de l’amour à travers des cocktails; et, bien sûr, à rencontrer des barmans camarades de partout dans le monde. »

En images : Les cocktails des finalistes de l’édition 2016

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

LES PROMESSES DU FESTIVAL LA ISLA 2068

Repoussée, confinement oblige, la troisième édition du festival