Arrivée à Maurice en 2011, l’enseigne pétrolière Engen est parvenue à trouver ses marques, dans un marché pourtant particulièrement concurrentiel. Il semble même que la présence de ce nouvel acteur sur le territoire national ait contribué à améliorer les standards de qualité de toute la filière.

Reprenant le réseau mauricien des 28 stations-services Caltex, Engen dispose aujourd’hui de 34 stations. Si cette croissance numérique, raisonnable, démontre la bonne santé de la compagnie, d’autres critères tendraient à prouver que l’arrivée de cet outsider a largement contribué à changer les habitudes dans la distribution de carburant aux usa-gers de la route. En assurant la formation des pompistes et en donnant à ses stations un look moderne, la nouvelle enseigne a incité les autres pétroliers à faire de même. Si l’on se souvient de l’apparence de la plupart des stations-services de l’île, il y a encore dix ou quinze ans, et du service qui y était dispensé, force est de reconnaître, en effet, que l’amélioration a été particulièrement sensible. Pour autant, de réelles difficultés persistent dans ce secteur d’activités. La fidélisation des employés qui servent à la pompe reste problématique. Et les propriétaires des stations-services, qui perçoivent, en moyenne, Rs 1.80 par litre d’essence vendu, doivent étendre leurs services afin de fidéliser leur clientèle.

“Il va falloir être imaginatif”

Les marges de progression, pour Engen comme pour ses compétiteurs, semblent donc se trouver dans une offre de services supplémentaires.

S’il n’est pas encore tout à fait complet, le maillage du territoire commence à être satisfaisant, explique un expert du secteur. De nouvelles stations ouvriront, bien sûr, mais il arrivera un moment, quand le marché sera saturé, où toute nouvelle création de point de distribution de carburant sera pénali-sante pour tous, indépendamment de l’enseigne. Les pétroliers ont donc intérêt à aller vers une offre de services. Ils l’ont déjà fait en proposant des boutiques, en vendant la presse, en ouvrant des coins café ou restauration rapide, en faisant gagner des lots… mais il va falloir être plus imaginatif pour que l’automobiliste vienne dans une station spécifique, en sachant qu’il y trouvera un service qu’il n’aura pas ailleurs.

Du côté de chez Engen, tout est mis en oeuvre pour rester innovant afin de toucher et fidéliser un maximum de clients…

Le 13 février dernier, le tirage au sort dévoilait les numerous gagnats de la grande loterie annuelle organisée par l’enseigne pétrolière.

Quelques règles de sécurité à respecter

Des panneaux l’indiquent dans chaque station-service: il existe quelques règles de sécurité, simples et peu contraigantes qui doivent impérativement y être respectées. Pour autant, nous voyons tous, presque tous les jours, des automobilistes ou des motards qui n’en tiennent aucun compte. Il n’est donc peut-être pas inutile de les rappeler ici, et de les expliquer… Il est, bien sûr, évident qu’il est interdit de fumer dans le périmètre d’une station-service. Et cela, même si le fumeur se croit isolé dans l’habitacle clos de son véhicule: les vapeurs d’hydrocarbures, particulièrement volatiles, peuvent s’infiltrer jusque dans la voiture, le van ou le camion (par le système d’air conditionné, par exemple) et s’enflammer en une fraction de seconde.

Pour les mêmes raisons, il est strictement interdit d’y utiliser son téléphone portable: les impulsions électriques qu’il émet peuvent tout à fait provoquer l’embrasement des vapeurs d’essence! Rappelons également aux motards qu’ils doivent absolument descendre de leurs motos, s’ils ne veulent pas prendre le risque de voir leur entrejambe prendre feu… En effet, il suffirait de quelques goutes d’essence qui tombent sur un moteur encore bouillant, pour voir s’illuminer une effrayante torche humaine…

Vivo Energy et Engen holding entament une transaction

Le Head Office de Engen se trouve en Afrique du Sud. Un accord financier est sur le point d’être conclu avec le groupe Vivo Energy, pour reprendre les réseaux Engen dans certains pays. Ce sera notamment le cas à La Réunion, mais pas à Maurice.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Hyundai Kona: la très bonne surprise électrique

Marque coréenne généraliste, Hyundai n’a cessé, au cours