Outre le Parc de Mont Choisy faisant l’actualité de cette région depuis quelques années, ça bouge aussi ailleurs, comme au centre du Grand Baie La Croisette. Après les 1500m2 de bureaux livrés l’année dernière, le GBLC se dotera de 760 m2 de plus en septembre. Plus de bureaux, plus d’enseignes exclusives internationales, comme les sous-vêtements UNDIZ ou plus récemment les maquillages INGLOT, mais aussi plus de services aux familles et aux enfants, sa marque distinctive. “Il sera toujours possible de densifier notre offre bureaux, mais notre prochaine grosse priorité vise à élargir notre palette de services aux parents, de façon à ce que les enfants puissent jouer sur l’esplanade pour leur permettre de travailler un peu plus longtemps ”, laisse entendre Franck Badoux, directeur général du centre, observant la discrétion sur les détails de cette prochaine offre. Le fameux chemin vingt pieds qui démarre non loin du centre commercial semble décidément être la rue sur laquelle de plus en plus de commerces jettent leur dévolu. Après l’antériorité de la boulangerie Pains et Moulins, rejointe l’année dernière par Le Fournil, le spécialiste de l’éclairage Eco Age vient d’y ouvrir boutique, comme bien d’autres.

Dans la zone du Domaine du Château Labourdonnais, The Cube, un centre sportif basé sur le functional training, concept tout droit issu du Crossfit est venu compléter en mars dernier la gamme de services et d’activités du Domaine. Autant de nouveautés qui témoignent de l’attractivité toujours vivace du littoral nord.

L’atelier du joaillier Patrick Mavros ouvre le 15 juin

Culture africaine et matières nobles signent les bijoux et les accessoires décoratifs de Patrick Mavros, natif du Zimbabwé, un nom bien connu des Mauriciens mais aussi des Londoniens grâce à sa boutique dans le quartier de Chelsea. Il ouvre bientôt un atelier-boutique à Beau Plan à l’initiative de son fils Forbes, lui aussi joaillier pour avoir appris le métier avec son père. A Maurice depuis 2006 avec son épouse Kate et ayant constaté l’intérêt de la clientèle pour les processus de fabrication de ses pièces uniques, celui-ci a envisagé la possibilité de développer un atelier de production ouvert. C’est ainsi que le couple redécouvre Beau Plan et son ancienne fonderie qui daterait de plus de 150 ans. Les Mavros s’associent avec l’architecte mauricien, Salim Currimjee pour imaginer ensemble les aménagements potentiels du lieu. Après 6 mois de travaux, une merveille architecturale faite d’un alliage de tradition et de modernité, entre pierres anciennes et poutres métalliques est en train de naître. Au-delà de l’expérience créative proposée, l’histoire du bâtiment sera mise en valeur à travers des panneaux explicatifs qui amèneront les visiteurs vers une époque révolue, ce qui constitue les bases du positionnement actuel du pôle loisirs de Terra, en lien avec l’esprit de L’Aventure du sucre. L’atelier accueillera bientôt les visiteurs pour une expérience singulière dans les coulisses d’un artisanat d’exception.

GreenCoast, une opération de 90 millions de roupies

C’est à Julia et Jocelyn De Chasteauneuf, les fondateurs du Greencoast de la Smart City de Médine, à Cascavelle, que le groupe Terra s’en est remis, “car ils ont l’expertise”. Tout comme celle-ci, le Greencoast de Beau Plan sera une école internationale, offrant un cursus anglophone basé sur le modède IPC (International Primary Curriculum). Il s’agit d’une école du 21ème siècle, basé sur le jeu et l’éveil de la curiosité de l’enfant, se souciant aussi de son développement personnel, social et émotionnel. Pensé comme un cursus éducatif évolutif, Greencoast se déploira en même temps que les enfants monteront de classe. Seront proposés dans un futur plus lointain, le IMYC (International Middle Year Curriculum) pour les premières années du secondaire, suivi du Cambridge IGCSE pour les 14 à 16 ans et enfin le International Baccalaureate (IB). Forte d’une vo-
lonté d’internationalisation, Greencoast intègre néanmoins un département francophone.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Igor Van Nuwenborg, le surdoué du lagon

Figure reconnue et incontournable de la construction navale