Une insuline nouvelle génération, à prise unique quotidienne, pour le traitement du diabète a été présentée et lancée officiellement fin avril dernier au Hennessy Park Hotel par le premier fabriquant mondial du médicament. Son plus? Sa capacité à réduire les risques d’hypoglycémie.

On le sait, les chiffres ne sont pas réjouissants. Selon ceux établis par la Fédération Internationale du Diabète (FID), près de 25% de la population adulte mauricienne vit avec le diabète. Un pourcentage qui représente plus de 227 800 personnes et susceptible de passer à 272 000 d’ici 2045, si la tendance actuelle n’est pas enrayée. Il s’agit de l’une des prévalences les plus élevées d’Afrique! Il n’est donc pas surprenant que le danois Novo Nordisk, le premier fabricant mondial d’insuline, ait choisi l’île pour une présentation officielle de Tresiba®, une nouvelle génération d’insuline pour les personnes atteintes de diabète de type 1 et de type 2, en Afrique sub-saharienne. «Maintenir un bon contrôle glycémique avec un traitement à l’insuline peut être difficile pour les professionnels de la santé et les patients en raison des préoccupations liées aux risque d’hypoglycémie. Il a été démontré que Tresiba® procure une faible variabilité de la glycémie, associée à un risque plus faible d’hypoglycémie sévère. Cela pourrait aider à améliorer la vie des 227 800 patients diabétiques mauriciens”, avait introduit lors de son discours, Mads Bo Larsen, vice-président corporate pour l’Afrique et les pays du Golfe chez Novo Nordisk.

Proposer un traitement innovant qui soit susceptible d’alléger le fardeau que représente le diabète au quotidien et de fait, améliorer la qualité de vie des malades ne peut qu’être accueilli favorablement par ces derniers.

L’hypoglycémie, source de complications

L’hypoglycémie est en effet l’une des complications les plus redoutées du traitement des personnes atteintes de diabète, les patients diabétiques de type 1 souffrant d’un épisode de ce type tous les 8 jours en moyenne et toutes les 3 semaines chez les personnes souffrant d’un diabète de type 2” avait poursuivi le Docteur David Strain, maître de conférences clinique en diabète et en médecine préventive vasculaire à l’Institut des sciences biomédicales et cliniques, École de médecine Peninsula à Exeter, et pami les intervenants du lancement de Tresiba® en avril. Et d’ajouter que si les symptômes hypoglycémiques légers peuvent inclure la tachycardie, le tremblement, la faim, la transpiration et la difficulté à se concentrer, une hypoglycémie sévère peut entraîner une crise épileptique, un coma, voire potentiellement entraîner la mort. Par ailleurs, l’hypoglycémie nocturne est elle, une réelle préoccupation pour les personnes atteintes de diabète, car elle est souvent imprévisible et méconnue.

A propos de Tresiba®

Tresiba® une insuline à prendre en dose unique quotidienne propose une durée d’action supérieure à 42 heures avec un effet hypoglycémiant stable. Dans les cas où l’administration à la même heure de la journée s’avère impossible, ce nouveau traitement permet une flexibilité dans le temps de prise quotidienne, avec un minimum de huit heures entre les injections. Tresiba® a reçu sa première approbation réglementaire en septembre 2012 et a depuis été approuvé dans plus de 80 pays et est maintenant disponible dans les commerces de plus de 50 pays.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Les compétences d’un physiologiste de l’exercice

Diplômé de l’université, ce professionnel de santé utilise