« Les armes dont nous disposons contre le Coronavirus sont la distanciation sociale, le confinement et notre propre système immunitaire ». Karla Kiirkegaad, virologiste à Stanford. Le propos de cet article n’est pas de se mettre sous cloche, le propos ici est d’en sortir.  Par Carole de Souza-Nutrithérapeute. www.caroledesouza.com

Le système immunitaire, notre bouclier

Notre système immunitaire est un réseau de cellules, de tissus et d’organes qui a pour rôle principal de nous défendre contre les virus, les bactéries et agents qui sont indésirables.

Il est en général capable de distinguer ceux qui nous appartiennent de ceux qui tentent de s’y inviter. Cette reconnaissance active les mécanismes de défense immunitaire.

Cependant, cette capacité à nous défendre n’est pas à toute épreuve.

De nombreux éléments perturbateurs peuvent le ralentir, l’épuiser, voire provoquer des réponses chaotiques. La pollution, l’alimentation toxique, le tabagisme, le stress, l’oxydation, un âge avancé…sont autant de facteurs qui entravent les compétences du système immunitaire.

Notre corps fonctionne mieux lorsqu’il est protégé des agressions.

La meilleure prévention face aux infections passe en premier lieu par une hygiène de vie adaptée.  Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la transmission des microbes se transmet à 80 % par les mains.

Ce que nous faisons de nos mains est donc primordial et, constitue un véritable enjeu de santé que chacun a la possibilité de maîtriser.

Les mains sont, semble-t-il, à 80% le véhicule d’entrée du virus.

Et quelles sont les 3 portes d’entrées principales ?

Les yeux, le nez, la bouche.

Cette zone centrale du visage, appelée couramment « zone T » est la partie que nous touchons le plus fréquemment. Environ toutes les 5 minutes !

En moyenne, la main se porte au visage 23 fois par heure, soit toutes les 2 minutes et demi, et pour moitié sur cette fameuse « zone T» du visage.

En bref, si le virus rôde en attendant son heure, nous multiplions les chances d’être infecté, toutes les heures.

Cela signifie que ces gestes automatiques et inconscients que nous faisons ont une portée énorme. Et que si nous apprenons à maintenir nos mains à distance de notre visage, nous sommes tous capables d’élever considérablement nos chances de rester en santé.

Alimentation

Le ventre est la résidence d’un bon nombre de bactéries, de microbes qui vivent en symbiose avec notre corps et composent notre microbiote intestinal. Car ce n’est pas le microbe qui fait la maladie, c’est le terrain de chacun.

Chacun peut acquérir un microbiote sain pour une immunité renforcée, durablement.

Manger mieux, manger sain, manger moins !

L’alimentation est un allié essentiel pour booster notre système immunitaire.

Les liens entre système immunitaire et qualité de la flore intestinale, entre assimilation des nutriments et qualité des muqueuses du système digestif sont avérés.

Par ailleurs, pour faciliter l’absorption des nutriments qui soutiennent le système immunitaire, mieux vaut prendre ses repas en étant détendu et assis. En effet, prendre le temps de savourer et bien mastiquer aident à produire correctement les enzymes et sucs digestifs.

Les excès de malbouffe ne sont pas seulement des ennemis de la ligne mais, surtout, des substances pro-inflammatoires pour l’organisme.

Les principaux ennemis de notre immunité sont :

Les sucres, les céréales blanches, les graisses saturées, les pesticides, les additifs, les sels raffinés, les mauvais alcools en grande quantité.

Les amis de notre immunité sont

(par exemple et en fonction des tolérances de chacun)

L’ail et l’oignon

Ils contiennent des avonoïdes. Ces composés soufrés expliquent la plupart de leurs propriétés thérapeutiques. Depuis 1858, l’ail fut déclaré antibactérien.

Et au début des années 1980, des chercheurs japonais ont mis en évidence les effets intéressants de l’ail contre les virus de la grippe.

On sait aujourd’hui que c’est un excellent antibiotique et que les bactéries ne développent aucune résistance contre lui.

L’oignon a des propriétés antiseptique, antioxydante, antibactérienne et anti-inflammatoire.

Le gingembre

Le gingembre possède des vertus anti-inflammatoires et antioxydantes. Il est aussi réputé pour ses propriétés stimulantes, tonifiantes et revitalisantes.

La propolis

Elle stimule le système immunitaire et prévient les infections respiratoires grâce à ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires

Riche en flavonoïdes, acides aminés, vitamines, cuivre, manganèse, zinc, elle participe à la reconstitution de la flore intestinale.

Les huiles essentielles

  • HE clou de girofle : anti-inflammatoire, bactéricide, antimycosique, antivirale
  • HE ravintsara : antiseptique, antivirale,
  • HE tea tree (arbre à thé) : antiseptique, antibactérienne, antimycosique
  • HE eucalyptus : antiseptique, bactéricide, anti-inflammatoire

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

« La loi COVID 19 ACT n’a pas prévu de prorogation automatique des délais échus pendant la période de confinement »

Officiant à Port-Louis, Mariette Belcourt, notaire, nous fait