Le 12 juillet dernier, Axess Limited avait organisé un superbe événement, à La Citadelle, au-dessus de Port Louis, pour révéler son nouvel atout: la Jaguar I-Pace. Si la ligne résolument anguleuse et agressive est séduisante, c’est bien dans son mode de propulsion que la I-Pace se démarque: elle est 100% électrique!

Environ trois cent personnes assistaient donc, cette soirée là, à un superbe show, à la Citadelle. Animation musicale, open bars et exposition des belles anglaises de la marque au félin bondissant…en attendant 20h et la révélation, progressive, de la véritable vedette de la soirée. Au premier coup d’oeil, impossible de s’y tromper, la I-Pace est bien une Jaguar! L’énorme calandre trapézoïdale, déjà popularisée par les SUV de la marque, est là pour le rappeler. Heureusement, car la coupe générale est si innovante, qu’elle aurait pu dérouter… Une ligne générale anguleuse, des entrées d’air profondes et incisives, des redans aux arrêtes tranchantes: la I-Pace affiche un look particulièrement agressif… Comme pour lever, à l’avance, les doutes qui pourraient surgir sur ses performances.

Le 0 à 100 km/h en 4,8 secondes

Jaguar Brand manager chez Axess, Armand Fleur d’Epine lève immédiatement ces craintes: “La I-Pace représente un nouveau palier dans le domaine de la voiture électrique, en incorporant les toutes dernières technologies, explique-t-il. Sa puissance est équivalente à 400 chevaux et elle boucle le 0 à 100 en 4,8 sec…” Rien à dire! Si ces chiffres, fournis par le constructeur, reflètent bien les performances de cette belle sportive électrique, alors, les moteurs thermiques n’ont plus d’avenir… à condition que l’autonomie soit suffisante. Si l’on en croit les cadres d’Axess, la I-Pace pourrait couvrir, à pleine charge, 470km.

Restait à découvrir l’intérieur de l’habitacle. Si la tonalité générale se veut – un peu- futuriste, l’ensemble est conforme aux standards habituels de la marque: sobriété, bon goût, qualité supérieure des matériaux et perfection des finitions. Mais pour avoir le privilège de rouler dans ce véhicule exceptionnel, il va falloir consentir à faire un très beau chèque: la gamme I-Pace est vendue, à Maurice, à partir de quatre millions de roupies.

Le Ford Ranger passe en Wildtrak

Le 4 juillet dernier, Ludovic Bouzonnie, directeur de la marque Ford chez Axess, recevait quelques journalistes, pour une présentation du nouveau Ford Ranger, dans sa version Wildtrak. Bien connu sur nos routes, où il s’est taillé une flatteuse réputation de solidité, le Ford Ranger a, dans cette nouvelle configuration, pris quelques vitamines. Il semble donc encore plus imposant et bénéficie d’outils technologiques de dernière génération. C’est notamment vrai pour les aides à la conduite, qui viennent sécuriser le chauffeur de cet impressionnant pick-up. Motorisé par le classique 3,2L turbo diesel de la marque, ce 4X4 profite d’une boîte de vitesse automatique à six rapports. L’ensemble lui procure assez de puissance pour afficher une capacité de remorquage de 3,5 tonnes! De quoi mettre à l’eau, sans problème, le bateau, le dimanche! Le confort intérieur a également vraiment progressé et place le Ford Ranger Wildtrak au niveau de beaucoup de SUV. « Ce modèle est un vrai bijou en matière de motorisation et de technologie embarquée, devait remarquer M. Bouzonnie. Les amateurs d’activités en pleine nature, mais aussi les professionnels, dont les métiers requièrent des véhicules à forte capacité, seront à coup sûr séduits, d’autant plus que cette nouvelle version est mieux équipée que l’ancienne.»

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Les premiers permis enfin délivrés par une moto-école privée

Si trois écoles dédiées à la conduite des