La capitale de La Réunion reste souvent une simple escale lorsque l’on se pose sur l’île. Pourtant, Saint-Denis réserve quelques bonnes surprises pour peu qu’on lui accorde un peu de temps. C’est ce que nous avons fait!

Longtemps négligée par les visiteurs, la capitale réunionnaise mérite pourtant bien plus qu’un passage éclair. En effet, une ou deux journées d’immersion sont les bienvenues dans cette ville ne serait-ce que pour ses anciennes cases et villas créoles, sa place du Barachois, ses musées et jardins, ses édifices religieux, ses marchés,… On s’aperçoit alors que ce n’est pas un hasard si Saint-Denis est classée Ville d’art et d’histoire: son patrimoine architectural est somptueux!

La cathédrale de Saint-Denis, autour de laquelle s’articule le petit Montmartre de Saint-Denis, le « quartier de la KT »

Coup de cœur pour les belles cases créoles du vieux Saint-Denis

Si vous êtes amateur d’histoire et de belles demeures, c’est à Saint-Denis qu’il faut se rendre. Les Réunionnais eux-mêmes vous le diront, il ne faut absolument pas manquer le circuit des cases créoles. Pour commencer le parcours, rendez-vous le long de l’iconique rue de Paris! Il s’agit en effet d’une rue – ou plutôt d’une avenue – historique de la capitale. On y trouve tout d’abord la Maison Carrère, reconvertie en office de tourisme, mais qui reste surtout un très beau bâtiment. Mais ce n’est pas tout, la Villa du Département ou encore, la Villa Raymond Barre,  –  maison dans laquelle a grandi un ancien ministre français – ne sont pas loin… Petit conseil : si vous voulez vraiment découvrir tous les secrets de cette rue, n’hésitez-pas à opter pour une visite guidée qui vous en apprendra beaucoup sur l’histoire de la ville. La promenade nous conduit ensuite, entre les rues du Général de Gaulle, Félix-Guyon, Lacaussade et Jules Olivier, formant le « Vieux carré créole ». Ces rues concentrent les plus belles bâtisses coloniales, la plupart datant de la seconde moitié du 19ème siècle! On flâne alors d’une rue à l’autre tout en glissant un œil entre les grilles des jardins pour observer les maisons et villas. Élégantes et pittoresques! Mais pour certaines, marquées par le temps. Seules quelques villas sont ouvertes au public. Dommage !

Une rue piétonne et pavée accueille les terrasses des bars et restaurants du « quartier de la KT »

A la découverte du quartier du Barachois

Vous connaissez la promenade des Anglais à Nice? Le Barachois de Saint-Denis n’a rien à lui envier! Le long de la digue bordée de canons pointés vers le large, les familles se baladent. Le lieu tient son nom du “petit port sommaire” (barachois), servant à l’origine à l’embarquement et au débarquement des marchandises et des voyageurs.

Ses vieux canons tournés vers l’océan doivent leur installation à l’action d’un gouverneur en prévision d’une attaque des Anglais par la mer, finalement arrivés par la montagne.

Le Barachois est aujourd’hui une grande place ombragée bordée de quelques façades d’époque Compagnie des Indes et de la Préfecture. De là, on peut remonter la rue de la Victoire, puis la rue de Paris jusqu’au jardin de l’État, ou tout simplement profiter d’un éblouissant panorama sur l’océan Indien à l’heure du coucher de soleil. Magique!

Saint-Denis : une ville gourmande et conviviale

La ville n’est plus la belle endormie de jadis. Le midi comme le soir, les adresses pour manger le typique cari créole ou un bon rougail saucisses ne manquent pas. Autour de la cathédrale de la rue de Paris, vous trouverez des bars-restaurants qui étalent leur terrasse dans une ambiance conviviale. Idéal pour l’apéro! Quant au Barachois, non loin des camions-bars, des concerts sont régulièrement organisés. Nous nous sommes arrêtés à la fameuse ruelle Édouard du quartier de la cathédrale ( baptisé quartier de la KT par les Dyonisiens) très pittoresque et où plusieurs restaurants qualifiés de « gastro » par les locaux valent assurément le détour. Parmi eux l’Artocarpe qui offre des tables en terrasse et une carte à la fois raffinée et inventive. L’incontournable du lieu: la brioche perdue au caramel beurre salé saupoudrée de pralines !

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Saint-Phillipe, berceau de la vanille réunionnaise

Goûteuse, mais chère… la vanille de l’île intense