KokoDezil est une marque 100 % locale qui propose une gamme de produits d’hygiène et de beauté naturels et respectueux de l’environnement. Nous avons rencontré Julie et Emmanuel Lepert, les fondateurs, pour en savoir plus sur cette marque aux couleurs de Maurice. 

Dans les ateliers de KokoDezil à Pereybère, ça sent bon la coco et la bonne humeur. C’est dans cette ambiance familiale que Julie et Emmanuel Lepert ont créé leur savonnerie artisanale en 2018, dans un projet plus global visant à promouvoir une fabrication locale, des produits naturels et respectueux de la peau et de l’environnement. Le couple d’entrepreneurs est tombé dans la marmite par une mésaventure dont ils se seraient bien passés : leur fille était allergique aux produits bébés vendus dans le commerce, il leur a donc fallu trouver une solution alternative. KokoDezil était née. Savons, shampoings, dentifrice, déodorant, crème solaire, anti-moustique et bien-sûr soins pour bébé… la gamme de produits est large mais la qualité n’en reste pas moins élevée, tout en conservant une méthode de production artisanale. Chaque produit est composé à 100% d’ingrédients naturels ; ils sont locaux, écologiques et vegans. “Tous nos produits sont fabriqués de sorte à n’avoir absolument aucun impact sur notre environnement. Aucun produit d’origine synthétique ou pétro-chimique n’est utilisé”, ajoute Julie Lepert. Du produit au packaging, tout est local et fait sur place, à la main. C’est Julie qui assure le branding, et aussi celle à qui on doit le design de ces étiquettes colorées au style un peu rétro. KokoDezil est par ailleurs labellisée “Made in Moris” depuis juillet 2018 avec un score de 97%. Pari réussi pour la marque. Plein de nouvelles idées, nos deux entrepreneurs ont aussi lancé une gamme de soins spa entièrement naturelle et des shampoings liquides rechargeables en économie circulaire.

Chez KokoDezil, la plupart des produits contiennent de l’huile de coco, une coco des îles… Agaléga. Cette huile précieuse est fabriquée artisanalement et de manière traditionnelle sur cette île de l’océan indien. En l’achetant auprès d’une ONG, KokoDezil soutient le financement d’un centre d’accueil et de scolarisation pour les adolescents agaléens à Port-Louis. Car si le respect environnemental est l’un des moteurs de la marque, la dimension sociale n’en est pas moins importante pour les deux fondateurs. “Nous voulons aussi faire comprendre aux gens que l’on peut vivre avec moins de choses, qu’il faut juste revoir notre manière de consommer et se défaire de nos vieilles habitudes”, nous explique Emmanuel. Car KokoDezil, ce n’est pas juste une marque de savons, c’est bien un projet plein d’humanité et une lueur d’espoir pour l’avenir de notre planète.


Plus d’infos : www.kokodezil.com

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Les animaux de chez moi : imagier local pour petits lecteurs mauriciens

Le tangue, le totof, ou l’ourite : à