La cuisine fermée laisse place à un espace totalement décloisonné, faisant partie intégrante des lieux de vie.C’est dire l’importance de l’esthétique lors de la conception de cette pièce qui doit être fonctionnelle et pratique, tout en s’intégrant parfaitement au reste des espaces.

Oui, la cuisine est devenue ces dernières années une des pièces maîtresses de la maison. On veut la dévoiler, s’ y installer, y recevoir ses convives, etc… Elle n’est plus uniquement dédiée aux tâches culinaires, mais est devenue un lieu de vie à part entière, une pièce dans laquelle on a envie de passer du temps. Avec l’arrivée de la cuisine dite « américaine », ouverte sur les espaces salon et salle à manger, elle se pose comme point névralgique de la maison. L’occasion d’allier l’utile à l’agréable, en profitant de sa famille ou de ses invités, tout en préparant le repas.

Les couleurs tendances

  • Les tons pastel sont de plus en plus en vogue dans la cuisine! L’influence de la décoration type nordique y est pour quelque chose! On conserve le blanc ou un beau bois blond pour les placards et on choisit une teinte douce et pastel pour un ou plusieurs murs, comme un rose poudré, un vert amande ou un bleu gris.
  • Meilleures alliées pour contrer la banalité, les teintes franches comme le vert bouteille ou le bleu nuit sont des choix de maître. Un petit espace et un mobilier simple peuvent ainsi être transformés en un simple coup de peinture, donnant une réelle profondeur à l’espace. Le vert bouteille et le bleu nuit sont des teintes de caractère qui fonctionnent très bien avec une cuisine moderne aux meubles blancs ou en placage bois. Des couleurs qui apportent une certaine distinction à l’ambiance. Pour éviter une surcharge visuelle, on privilégie un minimalisme mural et un plan de travail dépouillé.
  • Le blanc est une valeur sûre. Pour une sobriété optimale, on opte pour un blanc de marbre sur les murs et les placards en hauteur, pour obtenir comme résultat, un ton sur ton ultra-moderne pour une clarté sans pareil. On ose un mariage avec de l’anthracite en îlot central, pour un regain de vigueur et un contraste maîtrisé.

Les détails à mettre en avant:

  • Le claustra en bois ou en métal pour dissimuler sans cloisonner est une ravissante option. A faire réaliser, sur mesure, le claustra tout en hauteur qui laisse deviner la cuisine, ses détails et valorise réellement l’espace.
  • Des meubles sobres avec très peu, ou aucune poignée apparente.
  • Des tabourets de bar associant le métal et l’osier par exemple, des luminaires design et graphiques…
  • Une jolie crédence qui pourrait être de couleur si l’ensemble de la cuisine est neutre, ou avec une jolie finition (alu, papier peint protégé par une vitre – effet « whaou » garanti -, en carrelage de forme hexagonale…)
  • La suspension est le bon choix pour assurer un bon éclairage en cuisine. Si elle occupe un rôle fonctionnel au départ dans la pièce, elle se veut aujourd’hui beaucoup plus trendy, en cuivre ou en laiton pour un style industriel, ou juste sous forme d’ampoule avec un fil de couleur pour un style scandinave.

Les revêtements:

  • Le mélange carrelage et parquet au sol ou carrelage imitation bois.
  • De belles associations de matières dont le bois, béton, métal.
  • Les inserts carreaux de ciment ou façon carreaux ciment, en carrelage grès cérame, pour un meilleur entretien, visuellement très dynamique!
  • Les plans de travail en marbre blanc, en corian ou en granit finition mate.
  • Le papier peint (finition résistante) sur un pan de mur.

Garder la sobriété et un certain chic pour une cuisine plus apparente est le mot d’ordre!

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

ZOOM SUR LA PIECE A VIVRE DE L’ÉTÉ: LA VARANGUE!

La varangue largement ouverte sur le jardin, la