25.5 C
Île Maurice
mercredi, décembre 7, 2022

La FED ouvre la voix !

La FED ouvre la voix !

23 mai 2022. Dans la salle Olympia du Caudan Art Centre, j’assiste à la remise des certificats du projet « From Disability to Ability », intégré au programme « Vulnerable Lives Matter » (VLM) de la Fondation Espoir Développement (FED) de Beachcomber. Une cérémonie pas comme les autres, où le sourire est langue universelle !

Ainsi font, font, font…

Le silence, comme un hommage cacochyme au sujet du jour, est inhabituel en préambule de ce type de réception, où chacun alterne généralement échanges insipides avec son voisin et toussotements traduisant l’impatience ou l’ennui. À ma gauche, les douze souriants lauréats du jour remuent, rient, s’interpellent… mais aucun bruit n’est audible. Ils sont les jeunes malentendants que la FED – en étroite collaboration avec l’UE et l’ONG Global Rainbow Foundation (GRF) – a formés durant cinq mois à l’insertion professionnelle.

Au micro, se succèdent entendants, malentendants, bienveillance et humour. À leurs côtés, Joël traduit : agite ses mains, anime sa figure de drôles d’expressions, ou transcrit oralement les discours exprimés en langue des signes. Entre deux, l’assemblée joue aux marionnettes avec un muet « Ainsi font, font, font… » en guise d’applaudissements.

Entendons-nous bien…

Face aux yeux pétillants, aux sourires expressifs sur ces visages heureux, l’émotion et la fierté des acteurs du projet et des familles sont palpables. Les orateurs sont unanimes pour évoquer « l’énergie positive de ce groupe fantastique ! » Viren Vythelingum, le responsable RSE de Beachcomber – affectueusement identifié en langue des signes par une crête sur la tête – me confie : « On ne peut même pas imaginer toutes les épreuves qu’ils ont dû traverser. Chacun a une histoire touchante, un parcours difficile. La découverte parfois tardive de la surdité. Une scolarisation chaotique. Regard et jugement d’autrui, exclusion, repli sur soi… Les voir recueillir leurs certificats, prêts à se lancer dans le monde du travail, nous émeut et nous rend fiers ! »

Et lorsque quelques-uns prennent la parole pour expliquer, rayonnants, « qu’ils sont comme tout le monde », le son devient superflu. Car réfléchir, analyser, communiquer, organiser… sont les communes aptitudes du commun des mortels, entendants ou non ! Le véritable handicap pour ces derniers est bien d’avoir à le prouver.

Trois petits tours et resteront…

Au centre de formation de la GRF à Rose Hill, Vidhi, Peeyusha, Lovena, Shahana, Darel, Atish, Salman, Chetan, Hansley, Jean-Michel, Ketuman et Nahit ont acquis des compétences générales et spécifiques : informatique, techniques d’intégration professionnelle, alphabétisation fonctionnelle, etc. Si la situation pandémique a réduit les cours aux écrans pendant deux mois, elle n’a aucunement altéré la motivation des stagiaires qui ont progressivement su gagner en confiance et s’affirmer.

Peeyusha et Nahit intègreront bientôt le spa et l’économat du Shandrani Beachcomber ; sept autres bénéficiaires finalisent ailleurs leur contrat d’embauche. Les employés en contact direct avec les malentendants pourront être formés et un traducteur sera présent au démarrage.

Outre les nombreux programmes d’intégration de VLM, le projet « From Disability to Ability » vient d’accueillir quinze jeunes affectés de déficience intellectuelle, pour une seconde session de formation.

Définitivement, la FED défie toutes les différences !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

20,494FansJ'aime
468SuiveursSuivre
427SuiveursSuivre
186AbonnésS'abonner

PUB

- Advertisement -spot_img

DERNIERS ARTICLES