Depuis son arrivée à Maurice, il y a une vingtaine d’années, le quad s’est imposé comme une activité touristique de tout premier plan. Dans le Sud de l’île, à Union Ducray, Big Foot propose de longues balades, dans un environnement particulièrement attrayant.

Il faut être honnête, trouver la base de départ de Big Foot n’est pas évident et l’opérateur gagnerait à ajouter quelques panneaux pour orienter ses futurs clients… quant au dernier kilomètre, sur un chemin passablement défoncé, il donne sans doute un avant-goût des sensations à venir…

Nous arrivons, finalement, sur un beau terrain agréablement arboré. Nous sommes au bord de la mer. On l’entend, mais on ne la voit pas encore. La côte, ici, n’est pas constituée de longues plages alanguies, mais de falaises fières et sauvages.

Nous rejoignons l’équipe d’encadrement, aux abords du bunglow qui sert de bureau-dépôt de matériel. On nous attribute un casque (et sa charlotte) et un masque, destiné à nous protéger de la poussière.

Entre 300 et 500cc

En attendant que se présentent les autres “aventuriers” ayant réservé le même parcours, nous découvrons nos futures montures. Big Foot mérite bien son nom : alors que beaucoup d’opérateurs de randonnées quad ont choisi des machines de 125 à 250cc, ici les engins affichent entre 300 et 500cc… Des machines puissantes, donc, mais larges (et donc stables), chaussées de gros pneus tout-terrain, qui inspirent plutôt confiance.

Lorsque le groupe est au complet, les trois guides prévus pour notre encadrement, attribuent les quads. La plupart des machines embarqueront deux personnes (le plus souvent un pilote et sa passagère…), seuls deux jeunes pilotes ont choisi de monter en solo…

Les explications sur le fonctionnement et le maniement des quads sont simples, les consignes de sécurité sont claires (ne pas doubler, ne jamais mettre les pieds au sol…) et nous démarrons lentement. Vigilants, les guides observent chaque équipage pour évaluer son niveau de maîtrise de la machine.

Piloter selon son niveau

Il est vite évident que ce groupe comporte deux catégories de pilotes. Ceux qui découvrent le quad (ou en ont déjà fait un peu) et quatre “habitués”, dont nous faisons partie. Il est arrivé, sur d’autres sites, que l’encadrement ne tienne aucun compte de ces différences de niveaux et maintienne la balade au rythme des conducteurs les moins expérimentés… pour les autres, on s’en doute, cette lente procession devient vite frustrante. Là, nos guides s’organisent pour permettre aux plus rapides de profiter pleinement de leur sortie. Les pilotes les plus véloces sont placés à l’avant du groupe et, sous la supervision de l’un des guides, peuvent prendre de l’avance sur le reste du groupe. De quoi vraiment s’amuser!

Le parcours, prévu pour deux heures, est particulièrement attrayant. Après une longue partie sur un chemin serpentant entre les champs de cannes et le franchissement de petites rivières, nous faisons halte auprès d’une belle cascade. Sous un abri rustique, un habitant du coin, qui a flairé la bonne affaire, vend des noix de coco, au lait raffraîchissant. Certains équipages profitent de cette escale pour alterner les postes, le pilote devenant passager, et vice-versa.

Nous repartons, pour attaquer un environnement trés différent. Nous avons rejoint la côte et c’est à petite vitesse que nous slalomons entre les arbres qui surplombent la falaise. Le pilotage est plus technique. Mais, là encore, nos guides se montrent particulièrement avisés, proposant toujours deux solutions à chaque franchissement (selon la dextérité du pilote). Membres du groupe “expert”, nous apprécions particulièrement quelques passages délicats où il n’est pas rare de lever une roue… quant au paysage, il est simplement fabuleux! A quelques mètres en contrebas, les vagues viennent inlassablement frapper la falaise…

Des parcours longue durée

Pour cette première expérience avec Big Foot, nous avions choisi l’itinéraire “Sud sauvage”, s’étalant sur 18km, pour environ deux heures. C’est, pour cet opérateur, le circuit de base. En effet, Big Foot propose également des randonnées bien plus longues (30, 35 et même 45 km!). Pour des groupes plus aguerris, et sur demande, l’opérateur peut même concevoir et organiser des circuits sur plusieurs jours.

Les lodges d’Andréa

Sur la falaise du terrain qui sert de base à l’équipe de Big Foot, sont dissémlnés quelques bungalows trés agréables, et un restaurant panoramique. Combiner un séjour dans ces “Lodges d’Andréa” et randonnées en quad est certainement la meilleure solution pour découvrir cette partie de l’île, encore préservée.

Contact et réservation
resa@bigfootadventure.net
(+230) 5250 7906 / 5255 7979

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Salt of Palmar

Situé sur la côte Est de l’île Maurice,