Lorsque nous habitons sur une île comme Maurice, entourée d’un chapelet d’îlots, les sorties en mer sont de vrais appels à l’évasion. Néanmoins, puisque nous vivons dans une ère où la technologie règne en maître, mettre de côté nos smartphones ou tablettes peut être un geste difficile! D’un autre côté, la crainte de voir nos gadgets finir à l’eau est pour le moins stressante… Ce genre de situation soulève une question fort intéressante: les smartphones ou tablettes sont-ils vraiment utiles lors de nos sorties en mer?

Les sorties en mer sont synonymes d’évasion et d’exploration! Que serait une sortie exceptionnelle sans quelques souvenirs ? Et au 21esiècle, souvenirs riment avec photos, selfies, vidéos… pris avec le smartphone ou la tablette.

Mais qu’en est-il des risques encourus lorsque ces appareils font partie du voyage? Parlons par exemple du fameux POB (NDLR Phone-over-bord – tout simplement lorsque le smartphone ou votre tablette passe par-dessus le bord). La Redac d’Ict.io revient sur les bons côtés, mais également les mauvais, quant à emporter ce type de périphérique avec soi, lors d’une sortie en mer.

Le smartphone, un must have pour les selfies!

Les sorties en mer sont suffisamment rares pour mériter d’être immortalisées par de beaux clichés. Pour ce faire, le smartphone est parfait, simple d’usage et efficace. Grâce aux avancées en technologies, les nouvelles générations de téléphone permettent d’obtenir des photos de qualité. Par ailleurs, grâce à l’intelligence artificielle, il n’est plus nécessaire de procéder à des réglages compliqués, ce qui est fort utile lorsque le bateau tangue un peu.

Concernant l’humidité, particulièrement traîtresse en mer, bon nombre de modèles en sont désormais protégés. Si tel n’est pas le cas de votre téléphone, une pochette en plastique garantit une protection optimale.

Les applis « SOS, j’ai besoin d’une application pour naviguer ! »

Pour vous orienter de manière optimale en mer, comptez sur les nombreuses applications mobiles destinées à cet effet. Navionics, Marine Traffic ou encore I-Boating sont des exemples d’applications de cartes nautiques en ligne, de cartes de navigation sur lacs et sur rivières pour la pêche, le kayak, et la voile. La couverture inclut des cartes marines vectorielles, le GPS marin ou encore une assistance vocale de navigation pour certaines.

Petite astuce: optez pour une application qui couvre une large partie des océans à travers le monde et non restreinte à un pays!

La batterie de votre smartphone n’est pas infaillible!

Le smartphone reste un outil dépendant de sa batterie. Une batterie à plat en pleine mer est un inconvénient. Prévoyez une recharge externe telle qu’un Power Banksi, le bateau n’ayant pas de prise USB. Assurez-vous que cette batterie externe soit complètement chargée afin qu’elle puisse remplir son office.

Autre point faible du téléphone portable, la perte de réseau en haute mer. Dans un tel cas, le GPS de l’application ne fonctionnera pas rendant vos appareils inutiles pour l’orientation!

Quid des tablettes ?

La tablette n’est ni plus ni moins qu’un gros smartphone. En clair, vous pouvez installer des applications dédiées à l’orientation, mais pour les photos, cela devient compliqué à cause de la taille de l’écran. Le grand écran de la tablette améliore la lisibilité des informations fournies sur une carte en ligne, par exemple. Tout comme le smartphone, protégez votre tablette d’une housse et ajoutez un pied de fixation pour la maintenir en place. Assurez-vous également qu’elle possède un GPS interne, autrement optez pour un GPS connecté en Bluetooth.

Parmi les autres atouts considérables et non négligeables offerts par la tablette, citons le pilotage à distance. En effet, grâce au Wi-Fi, reliez votre tablette à l’ordinateur de bord de bateau, si l’embarcation en est équipée.Vous pourrez ainsi prendre les commandes et suivre sa trajectoire depuis le pont avant par exemple!

Page réalisée par ICT.io le magazine en ligne régional  spécialiste des TIC www.ict.io

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

La maison intelligente à Maurice… Oui, c’est pour aujourd’hui!

Peut-être avez-vous en tête les images en noir