Boisson stimulante aux propriétés innombrables, le thé est le breuvage le plus populaire d’Asie et dans le monde puisqu’il est la boisson la plus consommée après l’eau. A Maurice, le thé est aussi une institution dont la dégustation est transmise de génération en génération tant elle est intégrée dans les mœurs. La Gazette vous invite dans l’univers de cette boisson emblématique qui à Maurice, comme ailleurs, est toujours liée à un certain raffinement.

Vert, blanc, noir ou encore rouge… Le thé se déguste de toutes les couleurs. Il provient des feuilles du théier, le Camellia Sinensis, un arbuste qui appartient à la famille du camélia. Selon la légende chinoise, c’est en 2737 avant J-C. que le thé est utilisé pour la première fois comme boisson. Des feuilles se seraient détachées d’un arbre pour tomber dans l’eau que faisait bouillir l’empereur Shen Nung pour se désaltérer. L’empereur goûta le breuvage et le trouva délicieux.

Le thé était né!

A Maurice sa consommation se fait un peu comme les Anglais, on ne peut s’en passer et ceci toutes cultures confondues: le matin, l’après-midi ou encore lors d’un brin de causette entre amis… Pas étonnant que le pays en compte de gros consommateurs. Une tradition bien ancrée, car les Mauriciens en boivent en moyenne trois tasses par jour. Aujourd’hui, comme au siècle précédent, on se reçoit en famille ou entre amis pour boire le thé. Pour prévenir les désirs de chacun, lait et sucre ne sont jamais oubliés.

Et de rappeler qu’une tasse de thé est constituée à 99% d’eau, qu’elle est riche en anti-oxydants, hydratante, n’est pas calorique, qu’un nuage de lait ne «pèse» que 14 calories et que le taux de caféine est faible.

« J’adore ma tasse de thé pour le petit déjeuner mais surtout en fin d’après-midi: il s’agit d’un rituel pour toute la famille que nous faisons sans même nous en rendre compte. Il y a quelque chose d’affectif dans notre consommation. Il s’agit d’une boisson cocooning qui nous permet de nous détendre » détaille Léa, retraitée habitant à Quatre Bornes. On adhère complètement !

Les rituels du thé

Le thé est une boisson appréciée et consommée dans le monde entier de manière différente. Tour d’horizon!

En Afrique du Nord, la cérémonie du thé à la menthe est un don d’Allah que chacun adapte donc à sa vie. Les recettes sont multiples avec quelques caractéristiques communes que sont l’utilisation fréquente du thé vert Gunpowder de Chine, de la menthe du Maroc (dite nana) et de beaucoup de sucre de canne sous forme de pain. Le thé est généralement préparé par le chef de famille et servi dans de petits verres la plupart du temps décorés de motifs colorés ou ciselés et présentés, avec la théière, sur un plateau de cuivre ou d’argent. On le boit assis sur des tapis. Le maître de maison sert le thé en inclinant la théière très haut au-dessus du verre.

La cérémonie chinoise du thé, plus conviviale et spontanée, est d’inspiration taoïste. Elle utilise un service composé d’une petite théière et de minuscules tasses. On dépose les feuilles sèches dans la théière et l’on prépare trois infusions: la première d’une minute, la deuxième d’une à trois minutes et la troisième de cinq minutes.

En Russie, la culture du thé tourne autour du samovar, une bouilloire équipée d’un foyer à braises qui maintient l’eau chaude. Il est surmonté d’une petite théière contenant un thé très concentré et muni d’un petit robinet qui permet d’ajouter de l’eau au thé à tout moment. Là-bas aussi, le thé est le symbole de l’hospitalité et du lien entre les hommes.

Le Five o’ clock anglais

Bien que le proverbe « un jour sans thé est un jour sans joie » soit chinois, les Britanniques ont soigneusement perfectionné leur art du thé. La porcelaine fleurie, les pâtisseries fines et les présentoirs à gâteaux contribuent à apprécier davantage l’heure du thé. Il s’agit donc de partager un moment convivial avec quelques aliments sucrés (sablés, scones, muffins, etc.) autour d’une tasse de thé, une sorte d’instant sacré. Alors que le thé de Chine a la faveur des personnes raffinées, les classes laborieuses préfèrent le thé indien ou de Ceylan. Même division de classe en ce qui concerne les tasses… La bourgeoisie utilise la plus fine porcelaine de Chine, alors que les plus modestes boivent leur thé dans un mug.

Vous prendrez bien une tasse de thé ?

Pour prendre le thé à Maurice, la Gazette vous propose une adresse glamour, celle du Coffee lounge, le salon de thé de l’hôtel Labourdonnais. Ici on profite d’une formule « high tea » avec une excellente sélection de thés locaux et internationaux aussi savoureux les uns que les autres et qui peuvent être accompagnés de scones dans la pure tradition anglaise.

Coffee Lounge, The Labourdonnais Waterfront Hotel, Le Caudan Tel : 202 4000

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Escapades en famille à travers l’île

A Balaclava, dans le Nord, le Maritim Resort