C’est l’architecte d’intérieur Nick Human, du cabinet sudafricain LLP Design, qui s’est chargé de transformer l’emblématique city resort de la capitale, le Suffren Hotel & Marina. Après deux mois de travaux, la nouvelle identité de l’établissement a été dévoilée lors d’une soirée donnée le 24 septembre dernier.

Inspiré par les univers de la mer et de la navigation, Nick Human a créé la surprise en valorisant le symbolisme des détails et par son choix de couleurs. Si les éléments en cuivre bruni, cordages et panneaux en bois vieilli rendent hommage à l’histoire du port, les formes organiques évoquent la nature, tels de superbes chandeliers translucides fabriqués à la main et qui font le lien avec des bancs de poissons. L’esprit design industriel épuré s’accorde ainsi naturellement à la thématique marine pour créer un univers faisant écho à l’océanarium Odysseo, dont l’ouverture est prévue en 2020 et, qui sera situé à quelques pas de l’hôtel.

Place au volume et à la lumière

Les parties communes ont été repensées pour gagner en volume et en clarté. C’est ainsi que l’arrivée par le lobby, dorénavant très lumineux, offre un point de vue panoramique sur le port et sur le Grenier de Port Louis, grâce à l’installation d’une large baie vitrée. Le patio s’est quant à lui transformé en un sushi bar et la terrasse a été entièrement reconfigurée afin de positionner son bar face au front de mer. Enfin, le bar intérieur a laissé place à un espace de coworking convivial où l’on peut brancher son ordinateur, savourer un café à la table commune ou, dans un des sofas confortables pour réseauter.

Les 102 chambres du Suffren, qui donnent vue sur la marina ou les montagnes, se sont appropriées l’univers nautique sur des dominantes gris et bleu acier qui contrastent avec le bois chaleureux du mobilier. Et les 10 appartements en duplex, une offre d’hébergement cosy unique à Port Louis conviennent à ceux qui recherchent discrétion et tranquillité.

Cette grande opération de transformation couvre aussi la partie restauration avec, désormais, la possibilité de choisir entre deux restaurants: Pomme de Mât et Sushi Quay. Alors que le premier sert une cuisine internationale et centrée sur les fruits de mer, le second est un comptoir à sushis et à huîtres.

Le « Happy Hour » devient le « Pink Socks Happy Hour »

Quant à la terrasse, elle a été désormais nommée Pink Socks Seafront Bar, un hommage aux couchers du soleil roses sur le port, mais aussi à l’esprit décalé, engagé et solidaire du mouvement social Pink Socks prônant, entre autres, une meilleure connexion entre les humains. Elle a été complètement relookée pour offrir un espace lounge encore plus confortable et le plaisir de profiter d’un bar face à la mer. Anecdotique, tous les serveurs portent des chaussettes roses! C’est un point de chute connu des professionnels de la capitale qui s’y donnent rendez-vous les vendredis pour son incontournable « Happy Hour », rebaptisé depuis la réouverture de l’hôtel, le « Pink Socks Happy Hour ».

Le Suffren est aussi une adresse bien-être et sport via son I Spa Fitness & Wellness Club, où 7 jours sur 7, il est possible de s’y détendre ou de s’entraîner : parties de squash, séances à la gym seul(e) ou accompagné(e) d’un coach privé ou encore cours collectifs (zumba, yoga, aqua fitness, stretching…).

Repensé pour répondre aux attentes actuelles et articulé autour de véritables espaces de vie et de rencontres, l’hôtel port louisien affirme ainsi son positionnement 4*.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

10 raisons d’opter pour une piscine béton de BPL

Quand il est question de construire une piscine