Né d’une initiative de Christian Wiehe de créer un verger de collection historique, aujourd’hui ce sont une cinquantaine d’hectares de vergers commerciaux qui se trouvent au cœur du Domaine de Labourdonnais, à Mapou, dans le nord de l’île. Près de deux mille tonnes de fruits y sont produites annuellement puis transformés en une palette de produits authentiques. Zoom sur cette société 100% mauricienne en plein essor.

Logo Les Vergers de Labourdonnais

Les Vergers de Labourdonnais est un des premiers vergers de l’île Maurice. Une dizaine de fruits, notamment des mangues, fruits de la passion, ananas, papayes, goyaves, litchis, citrus et autres agrumes, y sont cultivés tout au long de l’année. Visionnaires, les directeurs de

l’époque ont eu l’idée de se tourner vers le marché de la transformation de fruits. « Nous avions un surplus de fruits dans les vergers et la direction a décidé de tester la transformation des fruits », relate Reaz Gunga, Agro-Industry Manager des Vergers de Labourdonnais.

Nous sommes en 1995. La marque est créée et la production démarre avec cinq parfums de pâtes de fruits et quatretypesdeconfitures.Avecpourdevisel’innovation,la société diversifie ses activités et se lance dans la fabrication de jus de fruits frais, sorbets, glaces et pâtes de piment aux fruits. « Aujourd’hui, nous produisions 13 goûts de confitures, 10 parfums de pâtes de fruits, des purées de fruits, 12 variétés de jus, une dizaine de sorbets et au moins 20 saveurs de crèmes glacées. »

Jus de fruits de Labourdonnais

La gamme de jus de fruits

Dans un premier temps, les produits des Vergers de Labourdonnais sont proposés au secteur hôtelier. Ce marché constitue, aujourd’hui, un des plus grands clients de l’usine. Ensuite, dans l’optique de faire profiter ses produits aux Mauriciens, elle réoriente une partie de sa production vers les grandes surfaces de l’île. Cette décision s’avère très judicieuse. « Le fait d’utiliser des fruits locaux pour réaliser des produits pleins de saveur, sans conservateurs ou arômes artificiels, est très apprécié par nos clients. Nos produits sont développés suivant des recettes authentiques d’antan. Le Mauricien retrouve un produit qu’il connaît, tout comme il l’aurait préparé à la maison. C’est ce qui fait notre succès », dit Reaz Gunga.

Innovation et créativité

Pour mieux répondre à sa clientèle, en 2013 l’usine se lance dans la production de quatre types de pâtes de piment aux fruits (combava, tamarin, limon et calamondin). C’est une fois de plus un succès. Avec toujours l’envie d’innover, en alliant des techniques de production artisanales aux méthodes modernes, la société vient tout juste de commercialiser deux nouveaux jus de fruits : le Citron- Menthe et le Mangue-Menthe. Doté aujourd’hui d’un look plus moderne, tendance et coloré, l’emballage des jus a également été repensé.

Derrière toutes ces créations se cache une équipe passionnée dirigée par Reaz. Cela fait 23 ans qu’il travaille aux Vergers de Labourdonnais et ne cesse de faire évoluer les activités de la société avec ses créations. « Je m’inspire des commentaires de nos clients et de ce qui se fait ailleurs. J’ai l’occasion de m’imprégner des créations dans d’autres pays lors de nos participations aux foires internationales. Ensuite, aidé par mon équipe, j’essaye de créer de nouvelles saveurs avec les fruits et épices que nous avons localement et sur le Domaine », explique ce passionné du secteur fruitier. Il nous indique également recevoir des demandes spécifiques des hôteliers et autres restaurateurs pour la création de produits signature sur mesure. « Par exemple, une demande spécifique peut se traduire par l’ajout d’une épice particulière à un produit ou encore par la demande d’y mettre plus ou moins de tel ou tel fruit… »

Aujourd’hui, bon nombre de Mauriciens et de touristes demandent à avoir les produits des Vergers de Labourdonnais afin de les faire découvrir à leurs proches à l’étranger. Ainsi, les produits sont exportés vers l’Europe et les Etats-Unis. Dans ces pays, ils sont pour le moment disponibles dans des épiceries fines. L’entreprise ne vise pas une production de masse, mais surtout des marchés niches, l’île Maurice étant le principal marché pour leurs activités.

Hygiène et Environnement

L’entreprise accorde également une grande importance aux normes d’hygiène. L’usine est certifiée aux normes de Sureté Alimentaire HACCP et emploie actuellement une cinquantaine de personnes. La compagnie se tourne également vers des énergies renouvelables. Ainsi, elle produit toute l’eau chaude nécessaire au bon fonctionnement de l’usine, grâce à des panneaux solaires.
Valorisant les produits fabriqués localement, Les Vergers de Labourdonnais a démontré un fort intérêt pour le projet Made in Moris et s’inscrit ainsi parmi les pionniers du projet. « Nous sommes fier que nos produits arborent le logo Made in Moris et nous pensons que les Mauriciens, tout comme les étrangers, apprécient les produits mauriciens. Suite à notre adhésion, c’est avec fierté et grand plaisir que nous avons intégré le logo Made in Moris à nos emballages et sur nos camions. »
La prochaine étape pour Les Vergers de Labourdonnais sera de faire connaître ses produits à travers le monde, en continuant toujours de se perfectionner et ne cessant d’innover.

Les vergers de Labourdonnais Confitures de Labourdonnais

Commentaires Facebook

1 Comment

  1. Avatar

    en visitant votre site web, nous sommes impressionné des activités que vous faites.
    Vous Visiter avec les équipes de PEJAA (Programme de Promotion de l’Entreprenariat des Jeunes en Agriculture et l’ Agro-industrie) au niveau du Ministère de l’Agriculture, l’élevage et la Pêche à Madagascar. Nous sommes un groupe de 15 personnes, Responsables dans les trois centres incubateurs du PEJAA.
    Notre objectif est d’échanger nos expériences par une visite et réunion d’échanges avec les staffs.
    La date prévue sera le 26 septembre 2019, mais nous sommes toujours à votre disposition pour l’organisation de cette visite.
    Ainsi, nous voudrions vous contacter par mail ou par téléphone pour plus amples informations concernant.
    Cordialement.

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

Le cacao mauricien sur la voie de la transformation

L’histoire débute il y a une quinzaine d’années