SALT, la nouvelle marque du groupe hôtelier LUX* veut selon les propres mots de Paul Jones, son PDG « répondre au besoin des voyageurs modernes, en quête de culture et de découverte, mais animés par une philosophie très humaniste ».

Souhaitant être dédiés à ce qui relève du local et du durable, les établissements SALT ont été créés avec l’objectif suivant: emmener les visiteurs à la rencontre des gens, pas seulement à la découverte des lieux. Le premier établissement SALT of Palmar ouvrira ses portes à Maurice le 1er novembre prochain, donnant vie aux fondements identitaires de la marque avant qu’elle n’essaime dans d’autres lieux, dans l’océan Indien bien sûr, mais aussi en Asie (SALT of Wolong, Sichuan, en Chine en 2020, à l’orée d’une réserve de pandas), Afrique et au Moyen Orient. La sélection des destinations constituera une collection inédite, à caractère unique.

Les hôtels SALT sont avant tout créés pour que les clients puissent vivre leur séjour de la manière la plus authentique dans un lieu simple et élégant. Le design des hôtels est conçu pour plonger les vacanciers dans une atmosphère aux couleurs locales renforçant ainsi un sentiment de partage avec la culture et la population.

Une éthique, un état d’esprit

Pour le voyageur qui voudrait s’impliquer davantage dans la vie communautaire locale, SALT a créé «Skill Swap», une plate-forme pour offrir aux clients la possibilité d’échanger leurs connaissances et leurs talents avec les habitants alentours. Il s’agit vraiment d’élargir les horizons des uns et des autres, de mieux se comprendre, tout en établissant des relations durables. Car avant tout, SALT c’est une éthique, un état d’esprit, une manière de vivre, de travailler et d’être respectueux de l’environnement. « Les explorateurs d’aujourd’hui ne viennent pas simplement pour découvrir un lieu, ils cherchent aussi à comprendre qui sont les habitants et comment ils vivent. C’est une génération de «puristes culturels ». Tous ont à cœur, simultanément, de préserver la planète et partagent la vision fondamentale d’un tourisme éco-responsable et durable. En créant SALT, nous contribuons à répondre à cette nouvelle forme de voyage », déclarait Paul Jones.

Commentaires Facebook

Donnez votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous devriez lire aussi

L’Explorateur

Il existe des endroits qui ne laissent guère